Ligue des Champions

Vita Club 4 - JSK 1 : L’Humiliation !

Ibenge : « Il y avait de la place pour d’autres buts »

Auteur : Saïd Djoudi dimanche 26 janvier 2020 11:07

Stade des Martyrs de Pentecôte
Affluence : très faible
Arbitres : Camille, Petrousse, Pool
Avertissements : Souyed (28’), Mebarki (66’) JSK
Buts : Kikasa (23’ sp), Bangala (55’), Luzolo (67’), Kalala (70’) Vita Club ; Hamroune (32’) JSK 

Vita Club : Lukong, Ouattara, Bangala, Shabani, Luzolo, Mukoko (Kalala 61’), Kikasa, Mumbere, Moloko, Zemanga, Manzoki
Entraîneur : Ibenge
JSK : Benbot, Souyad, Saâdou, Bencherifa (Zeghdane 60’), Mebarki, Bounoua, Raïah, Addadi, Hamroune (Banouh 73’), Bensayah, Juma
Entraineurs : Chay et Karouf

Humiliation, c’est le mot idéal pour décrire la débâcle de la JSK, hier soir, contre Vita Club, dans un match comptant pour la cinquième journée de la phase de poules de la LDC. La JSK qui espérait se qualifier en quarts de finale, a été humiliée par la formation de Vita Club. Les Jaune et Vert ont encaissé quatre buts, dont trois en seconde période. Un rendement catastrophique qui remet plusieurs choses en question et qui devrait pousser la direction à réagir très rapidement. Les Canaris officiellement éliminés de la compétition, risquent de ne pas oublier cette lourde défaite contre une formation, qui n’avait encore gagné le moindre match ni inscrit aucun but dans cette phase de poules.

 3’ Manzoki annonce la couleur
Trois minutes seulement après le coup d’envoi, les locaux étaient les premiers à annoncer la couleur par l’intermédiaire de leur attaquant, Manzoki. Ce dernier profite d’un joli centre, saute plus haut que tout le monde et touche le cuir de la tête. Le gardien kabyle, Oussama Benbot, qui était bien en place, intercepte facilement le cuir.

11’ Frappe de Zemanga dans les décors
Dans ce début de match, ce sont les Congolais qui se sont montrés les plus entreprenants. Après la première tentative, le Vita Club a essayé d’inquiéter encore une fois la JSK. Cette fois-ci, c’est Zemanga qui adresse une frappe puissante qui passe au dessus de la transversale.

20’ Puissant tir de Kikasa
Les locaux, très dominants, continuent à presser dans l’espoir de trouver la faille. Les poulains d’Ibenge ont failli être récompensés par un premier but suite à une frappe limpide de Kikasa obligeant Oussama Benbot à étaler toute sa classe pour dégager le cuir en corner.

23’ Vita Club ouvre le score sur penalty
Les efforts des joueurs de Vita Club ont finalement porté leurs fruits. Les Congolais qui jouaient l’offensive, ont réussi à ouvrir le score sur penalty. Kikasa, qui s’en est chargé, a, sans trembler, pris le dessus sur Benbot. A rappeler que c’est le premier but de Vita Club dans cette phase de poules.

32’ Hamroune égalise dans la foulée
Après l’ouverture du score des Congolais, les joueurs de la JSK ont été obligés de quitter leur territoire pour porter le danger dans le camp adverse. Et suite à une contre-attaque bien menée par Juma, qui sert Addadi, ce dernier, à son tour, centre en direction de Hamroune, qui, sans contrôle, met le cuir au fond des filets. La suite de la première période était équilibrée.

53’ Quel raté de Saâdou !
De retour des vestiaires, les Canaris n’ont pas trop tardé pour maitriser le jeu et ont failli même aggraver la marque à la 53’. Sur un coup franc bien frappé par Hamroune, le capitaine Nabil Saâdou, seul au second poteau, met une tête rageuse, étant à deux doigts de doubler la mise.

55’ Bangala double la mise
Les erreurs des joueurs de la JSK s’accumulent. Après le premier but survenu après une main de Bencherifa dans la surface de réparation, en seconde période, ce fut l’erreur de trop commise cette fois-ci encore par l’arrière gauche. Sur un corner pour le Vita, l’ancien capitaine voulait dégager le ballon du talon et s’est carrément loupé, ce qui a donné l’occasion pour le capitaine Bangala de doubler la mise.

67’ Luzolo met KO les Kabyles
Finalement, cette JSK n’est pas prête pour les grands rendez-vous. Et c’est contre une équipe qui n’avait encore, avant ce match, inscrit aucun but en phase de poules, que les Canaris ont été humiliés par un troisième but inscrit sur coup franc direct par le défenseur Luzolo. Ce dernier, sans trembler, met le cuir au fond des filets devant des défenseurs de la JSK complètement à côté de la plaque.

70’ Kalala « humilie » la JSK
Vingt minutes avant la fin de la rencontre, les joueurs kabyles, qui voulaient inscrire un deuxième but, ont été surpris par une quatrième réalisation signée le nouveau rentrant Kalala, qui, d’une frappe croisée, prend le dessus sur Oussama Benbot. Une humiliation à Kinshasa que les Kabyles risquent de ne pas oublier de sitôt.
 

Ibenge : « Il y avait de la place pour d’autres buts »
L’entraîneur de l’AS Vita Club, Jean Florant Ibenge, est très content pour la première victoire arrachée à domicile en phase de poules, hier soir, face à la JSK. Son équipe qui n’a pas gagné un match devant son public depuis l’entame des poules s’est permis le luxe de marquer quatre buts contre un seul marqué par l’attaquant Hamroune en première mi-temps. Ibenge qui s’exprimait en conférence de presse après le match a déclaré : « Aujourd’hui mon équipe a eu le rendement escompté. Nous avons bien préparé notre dernier match à domicile avec comme principal objectif de remporter notre première victoire. Le score aurait même pu être plus lourd encore vu les nombreuses occasions qu’on a ratées. Je suis satisfait de mon groupe aujourd’hui et je salue leur rendement. J’ai toujours dit que nous sommes tombés dans un groupe assez relevé avec des adversaires comme le Raja, l’Espérance et la JSK, trois gros calibres du football africain. Même en championnat local, nous trouvons des difficultés mais je reste optimiste qu’avec le travail, mes jeunes joueurs gagneront en maturité et vont progresser rapidement. »

Publié dans : JSK Bencherifa Vita Club Saâdou Benbot Souyad

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4798 09/07/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir