Bien-être

Tomate et huile d'olive, le bon réflèxe santé !

Manger des tomates, c'est bon pour la santé ! Mais les déguster cuites dans un filet d'huile d'olive, c'est encore mieux car ce mode de préparation contribue à augmenter le taux de lycopène aux propriétés antioxydantes et préventives des cancers

Auteur : samedi 06 septembre 2014 13:50

Lycophène et couleur des fruits et légumes
Lycopène et bêta-carotène appartiennent à la famille des caroténoïdes, des pigments naturels synthétisés par les plantes. Ils sont à l'origine de la couleur de nombreux fruits et légumes : tomate, abricot, melon, carotte, citrouille, papaye, pamplemousse, etc.

Antioxydant
Ces molécules ont d'autres propriétés fonctionnelles : elles sont anti-oxydantes et contribuent ainsi à prévenir les maladies cardiovasculaires et les cancers, ce qui les rend très intéressantes d'un point de vue nutritionnel. A noter que le lycopène est le caroténoïde majoritairement présent dans les tomates.

Prévention des cancers
Plusieurs études suggèrent que le lycopène participe à la prévention des cancers et particulièrement du cancer de la prostate.
De toute évidence, les personnes qui consomment le plus de mets à base de tomates ou qui ont les taux sanguins de lycopène les plus élevés voient leur risque de cancer de la prostate diminuer de 25 à 50%.

La biodisponibilité du lycopène augmente à la cuisson

Le lycopène présente une autre caractéristique très particulière et peu connue du grand public.
Alors que toutes les vitamines sont extrêmement fragiles et très largement détruites lorsque les fruits et les légumes sont exposés à l'air, à la lumière et/ou à la chaleur, ce n'est pas exactement le cas du lycopène et des caroténoïdes.
Si la cuisson des légumes s'accompagne d'une perte plus ou moins importante des vitamines, la cuisson des tomates a l'effet inverse vis-à-vis du lycopène car cette étape augmente la biodisponibilité du lycopène.
Il semblerait que la chaleur favorise la dégradation des parois des cellules, ce qui contribue à libérer les caroténoïdes, lesquels sont davantage absorbés dans le tube digestif.

Et enfin, la cuisson dans un corps gras comme l'huile d'olive contribue encore à rendre plus assimilable le lycopène par l'organisme.

En pratique, il est préférable de consommer une partie des tomates cuites dans un filet d'huile d'olive car cette préparation améliore la biodisponibilité du lycopène et des caroténoïdes en général.
Ainsi, les produits dérivés de la tomate comme les sauces cuisinées présentent un intérêt nutritionnel à ne pas négliger.

Publié dans : santé Alimentation tomate huile d'olive

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Qui va remporter la Ligue des Champions cette année ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5368 19/05/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir