Bien-être

Pourquoi un mode de vie actif est-il bon pour le cerveau ?

Tout au long d’une journée, l’être humain accomplit une infinité d’activités qui consomment des ressources et de l’énergie

Auteur : mercredi 16 mars 2022 05:11

Souvent, on est tellement fatigué sur le plan physique qu’on en oublie l’autre grande victime : le cerveau. Qu’est-ce que le mode de vie actif implique pour le cerveau ? La réponse est plus simple qu’il n’y paraît.

Il suffit de se consacrer quelques minutes de la journée pour protéger la réserve cognitive, si nécessaire à la protection contre de futures lésions cérébrales. Par exemple, les puzzles sudoku, les mots croisés, la lecture, les jeux vidéo et même des programmes d’entraînement cérébral spécifiques via des jeux en ligne peuvent vous aider à rester mentalement alerte.

L’importance de l’exercice physique

L’exercice physique a rarement été considéré comme un moyen d’améliorer les performances cognitives. Cependant, de plus en plus de recherches, comme celle-ci menée par l’Université de Santiago du Chili, démontrent les avantages du maintien d’un mode de vie actif dans le développement de ces capacités.

Il est recommandé de commencer dès que possible. Cette étude de l’Université de Grenade en 2015 décrit comment les enfants qui faisaient plus d’exercice physique réussissaient mieux à l’école, en particulier dans les tâches de mathématiques ou de créativité.

Dans le même temps, ces découvertes ont été liées à des changements dans le cerveau. Surtout, au niveau du volume cérébral des zones qui participent à la mémoire et au traitement de l’information.

Ne paniquez pas

Peu importe si une personne est sédentaire, il est toujours temps d’aider le cerveau. Cette autre recherche de l’Université de Grenade explique que l’exercice physique chez les personnes âgées a également des effets positifs sur ce que l’on appelle les fonctions exécutives. Ceux-ci incluent la capacité de planifier, l’inhibition ou la capacité de faire plusieurs choses simultanément.

De la même manière, la recherche conclut que le degré d’activité physique semble favoriser les participants à l’étude, en termes de capacité à résoudre les conflits et à surveiller les erreurs. Tout cela, accompagné d’une plus grande activité dans les zones frontales et pariétales du cerveau, ainsi que d’une moindre activation du cortex cingulaire antérieur.

Dans une étude réalisée en 2010 par l’Université de l’Illinois, il a également été démontré que la forme aérobie produisait des changements dans la façon dont les zones cérébrales se connectaient les unes aux autres, à la fois le réseau neuronal par défaut (au repos) et entre les zones préfrontales des deux côtés du cerveau lorsque effectuer un exercice mental exécutif.

D’autre part, cette recherche menée par l’Universidade Federal do Rio Grande do Sul (Brésil) affirme que, à mesure que nous vieillissons, même un court intervalle d’exercice modérément intense suffit à augmenter l’activité dans la zone dorsolatérale gauche (latérale et externe), du cortex préfrontal lors de l’exécution d’une tâche qui consiste à inhiber un comportement automatique et à en exécuter un nouveau.

Avantages d’un mode de vie actif pour le cerveau

Comme indiqué dans la dernière étude, il semble que l’exercice physique permettrait également une activation supplémentaire de la même zone du côté droit, ce qui compenserait les changements liés à l’âge. L’exercice aérobie pourrait augmenter le volume d’une structure cérébrale pertinente liée à la mémoire : l’hippocampe. De plus, dans le même temps, cela améliorerait les performances dans la tâche d’apprentissage et de mémorisation des informations.

D’autres études, comme celle publiée par le Dr Karin de Moura, décrivent comment cela semble indiquer que le facteur neurotrophique dérivé du cerveau augmente avec l’exercice physique et comment il pourrait jouer un rôle pertinent dans la fonction mentale.

Recommandations générales

Un mode de vie actif pour le cerveau présente de multiples avantages. Non seulement il permet de rester en forme et avec un bon tonus musculaire, mais il active également le processus cognitif. Cela aide à préserver l’état de l’un des organes les plus cruciaux : le cerveau.

De la même manière, il est important de souligner qu’il ne suffit pas de faire du sport régulièrement. Il est également essentiel de maintenir une alimentation saine et équilibrée, ainsi qu’une bonne hydratation (4 à 6 verres d’eau par jour).

Enfin, si vous avez des questions liées au respect des bonnes habitudes ou des problèmes de santé, il est préférable d’aller chez le médecin.

Publié dans : santé

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Votre pronostic pour le match de l'Algérie face à la Tanzanie?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5403 29/06/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir