Ligue 1 & 2

Mellal : «Medouar est un incapable, il doit démissionner»

«Arrêtez de polémiquer, il n’y a complot contre aucune équipe»

Auteur : S. D., M. D. samedi 03 novembre 2018 12:35

Le président de la JSK, Chérif Mellal, que nous avons contacté dans la martinée d’hier, n’a pas mâché ses mots envers le président de la Ligue nationale de football, Abdelhakim Medouar. Pour lui, ce dernier est un incompétent et un incapable qui n’a rien à faire dans le football algérien et qu’il était venu pour servir ses propres intérêts. Il a carrément déclaré qu’il devrait déposer rapidement sa démission : « Où est le professionnalisme de cette Ligue nationale de football, car chaque semaine, une surprise nous attend. Aujourd’hui, je déclare publiquement que Medouar est un incapable et il fera mieux de déposer rapidement sa démission. Il ne peut pas continuer à gérer le football de cette manière, il a échoué. La programmation est catastrophique et nous n’allons pas nous taire. »

«J’ai discuté avec plusieurs présidents de club, nous allons lui retirer notre confiance»
Dans une initiative prise dans la journée d’hier, le président Chérif Mellal a discuté avec plusieurs présidents de club afin de se réunir ce dimanche à la capitale afin de retirer leur confiance au président de la LFP : « On ne peut pas cautionner ce mal. Le football se dégrade et il faut le sauver rapidement. Donc, j’ai discuté avec plusieurs présidents et nous allons retirer notre confiance à Medouar, qui n’aura qu’à déposer sa démission. »

«On a respecté tout le monde, mais personne ne nous a respectés»
Par ailleurs, Mellal qui était dans tous ses états ajoute : « On a respecté tout le monde, mais personne ne nous a respectés. Y en a marre, ça commence à en faire trop. Actuellement, les gens qui gèrent ce football sont venus servir leurs propres intérêst. Ils n’ont rien à faire dans ce domaine ni de l’avenir des clubs. Personnellement, je ne peux pas me taire.»

«Cela fait 18 jours qu’on n’a pas joué, c’est une mascarade, pas un championnat !»
Ce qui a le plus irrité le président Mellal, c’est le fait que son équipe ait resté 18 jours sans compétition, soit depuis le match face au MCO : « Est-ce logique qu’un club reste 18 jours sans compétition ? C’est une mascarade pas un championnat. A chaque fois, c’est la JSK qui paie les pots cassés. A chaque occasion, c’est notre équipe est touchée. Je commence à croire que le retour de l’équipe en force dérange vraiment. »

«Je ne reviendrai jamais en arrière, lundi ou le forfait»
Toujours dans le même contexte, Mellal persiste et signe : « Je ne ferai jamais machine arrière, soit on joue lundi comme c’était prévu, soit on boycotte. On est des humains et nous avons des joueurs et des entraîneurs en place. On ne peut à chaque fois leur demander de modifier leur programme. Donc, j’insiste, soit on joue lundi et le 9 novembre face au NAHD, soit le boycott. »

«Nous allons saisir la FIFA, le football n’est plus un spectacle, ils veulent le politiser»
Apparemment, le président kabyle ne compte pas s’arrêter là. Après avoir demandé à retirer la confiance à Medouar, il a déclaré qu’il compte saisir la FIFA pour dénoncer tout ce que le football algérien subit depuis quelques jours : « Nous allons saisir la FIFA, ce n’est pas normal, le football est un plaisir mais apparemment, ils veulent le politiser. C’est vraiment grave ! »

«L’Algérie renferme des hommes qui peuvent gérer la Ligue nationale»
Et pour la suite, Mellal estime qu’en Algérie, plusieurs hommes sont capables de remplacer Medouar et qu’ils seront nettement à la hauteur : « L’Algérie est un pays de 40 millions de personnes, plusieurs hommes peuvent remplacer Medouar et réaliser un très grand travail. »

«Nos matchs ont été reportés à quatre reprises, c’est trop !»
Le premier responsable du club ajoute : « Nos matchs ont été déprogrammés à quatre reprises. Au début face au MCA, à l’ESS, au CSC et maintenant l’USMA. Il nous est impossible de rester les bras croisés sans rien faire. On défend à fond les intérêts de notre équipe. »

«Medouar est venu pour faire le tourisme sportif»
Il conclut : « Medouar est venu pour faire le tourisme sportif, il n’a jamais pris en compte les sentiments des supporters ni des joueurs et les clubs. Et c’est pour cela qu’on va tous demander son départ. »

---------------

Le président de la LFP calme les esprits
«Arrêtez de polémiquer, il n’y a complot contre aucune équipe»
Au lendemain du report du match USMA-JSK de lundi 5 novembre au mardi 6, le président de la Ligue nationale de football, Abdelhakim Medouar, que nous avons joint au bout du fil, s’est exprimé sur cette décision, en estimant qu’il ne s’agit pas d’un report mais juste d’un décalage de 24 heures qui ne devrait pas déstabiliser les équipes, notamment la JS Kabylie. Mais avant tout, le premier responsable de la LFP a tenu à déclarer que les instances du football algérien ne seront contre ni la JSK ni aucune autre équipe. Autrement dit, la Ligue fait de son mieux pour suivre la programmation et améliorer d’une manière globale le football algérien : « Nous sommes en train de faire un très bon boulot et pour preuve, on essaye de suivre le rythme car à la fin octobre, nous avons déjà joué 11 journées, ce qui veut dire qu’on est dans les délais. Quant au décalage de la journée, à mon avis, cela ne perturbera pas les clubs, du moment qu’il ne s’agit que d’un report de 24 heures. La journée se tiendra dans un jour de semaine que ce soit le 5 ou le 6, donc je ne vois pas pourquoi polémiquer. Que les présidents le sachent, ne nous sommes contre aucune équipe. On n’est ni contre la JSK, ni le CRB ni le MCA, ni aucun club d’ailleurs. »

«On ne peut pas faire plaisir à tout le monde»
D’après Medouar, la Ligue nationale ne peut pas faire plaisir à tout le monde lors de la programmation : « Quand on a un programme, on doit prendre en considération plusieurs paramètres et il nous est impossible de faire plaisir à tout le monde. On essaye de faire le maximum pour que notre programme soit appliqué et suivi à la lettre. Je le redis, je ne suis contre personne, soyez logique. »

«Que les présidents arrêtent leur pression, cela ne provoquera que les supporters»
Poursuivant son intervention, Medouar a tenu à appeler les présidents à la sagesse. Pour lui, il faut éviter les déclarations incendiaires à la presse, ce qui pourrait engendre d’autres problèmes : « Ce n’est pas à chaque décision prise par la Ligue, les présidents aillent jusqu’à accorder des déclarations fracassantes à la presse. Il faut éviter ce genre de réaction, car cela ne fera que provoquer les supporters et rendre les matchs plus chauds. »

«On doit agir comme des responsables et non comme des fans»
Toujours dans le même contexte, le président de la LFP ajoute : « Dans le football, il faut agir comme des responsables et non comme des supporters. Je le redis encore, il faut éviter de trop polémiquer car cela ne mènera à rien du tout. Nous avons rapporté la 12e journée où la JSK, comme par hasard, allait affronter le CSC. Et comme les Constantinois préparaient la finale de la Supercoupe, on devait reporter leur match jusqu’au 19 novembre. Je crois qu’on n’avait pas le choix. Et puis, on ne peut pas faire un programme qui plaira à tout le monde. Je ne peux pas savoir si un tel ou tel club sera privé de tel ou tel joueur. On essaye d’être le plus logique possible. »

«Jusqu’à présent, notre programme est rigoureux»
Concernant la programmation, Medouar expliquera : « Jusqu’à présent, notre programme est rigoureux. Nous avons fait de notre possible pour que les équipes jouent le maximum de matchs. Dans les meilleurs championnats du monde, les équipes n’ont pas encore joué plus de 12 matchs. Cela veut dire qu’on est rigoureux. »

«Je suis venu servir le football algérien, pas pour me disputer avec qui que ce soit»
D’après Medouar, son seul objectif à la tête de la LFP, c’est de servir le football algérien : « Je suis venu pour servir le football algérien, je n’ai aucun problème avec qui que ce soit. Je ne suis pas là pour me disputer et le fait que je m’entende avec Zetchi ne devrait pas poser problème. »

«La finale de la Supercoupe s’est déroulée dans les meilleures conditions»
Avant de conclure, Medouar s’est dit satisfait de l’organisation de la finale de la Supercoupe d’Algérie entre le CSC et l’USMBA : « Je suis très satisfait de l’organisation de la finale de la Supercoupe entre le CSC et l’USMBA. La rencontre s’est déroulée dans les meilleures conditions et nous n’avons enregistré aucun dépassement avant, pendant ou après la rencontre. »
Propos recueillis

Publié dans : JSK USMA Mellal Abdelhakim Medouar

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4827 13/08/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir