Ligue des Champions

CSC – Al Ismaily : Gagner et s’emparer de la tête du groupe

Lavagne : «On vise la victoire et rien d’autre»

Auteur : Samir K. samedi 02 mars 2019 11:10

Les yeux seront braqués cet après-midi sur le stade Hamlaoui qui abritera le match de la 4e journée de la phase des poules, entre le CSC et Al Ismaily. Un match qui revêt une grande importance pour Lavagne et ses poulains, où la victoire est impérative pour s’emparer seuls de la tête du groupe et écarter définitivement les Daraweesh de la compétition africaine. Partageant la première place du groupe avec le TP Mazembe avec sept points, les Sanafir auront une occasion en or cet après-midi pour se détacher de trois points, en tablant sur une victoire. Le coup d’envoi de la partie sera donné à 17h et les milliers de Sanafir attendus dans les tribunes ont l’espoir de voir leurs favoris rééditer le scénario du TP Mazembe et de leur procurer de la joie.

Lavagne a trouvé des solutions aux absences
Denis Lavagne, qui sera privé des services des deux attaquants Abid et Djabout face aux Daraweesh, n’est pas inquiet et saura combler le vide laissé par ces derniers. Il a déjà trouvé des solutions et leurs remplaçants, qui seront appelés à jouer d’entrée cet après-midi et à donner un plus sur le plan offensif pour s’offrir la victoire et assurer à 90% la qualification au prochain tour.

Objectif, se qualifier aux ¼ de finale
Il est clair que pour les camarades de Benayada, l’objectif est désormais les ¼ de finale de cette prestigieuse compétition. Ils sont près de ce but et il leur suffit de gagner contre Al Ismaily et de récolter un autre point contre le Club Africain le 8 mars prochain pour valider leur ticket qualificatif. Même avec 10 points, les Constantinois peuvent se qualifier. C’est pour cette raison que la victoire est plus que vitale aujourd’hui face à Al Ismaily pour franchir un grand pas vers les quarts de finale.
 

Lavagne : «On vise la victoire et rien d’autre»

Denis Lavagne, le coach du CSC, nous parle de ce rendez-vous qui les attend face aux Daraweesh en estimant : «Les choses sont claires pour nous, on jouera chez nous et devant notre public. La victoire ne doit pas nous échapper. Le match sera plus difficile qu’en Égypte. Al Ismaily jouera sans aucune pression du moment qu’il n’a rien à perdre. Contrairement à nous qui devons gagner pour nous offrir, seuls, la tête du groupe.»
«La pelouse est mieux qu’avant»
Le technicien français évoque la qualité de la pelouse du stade Hamlaoui. «Je pense que la pelouse est mieux qu’avant. Ce qui va permettre aux joueurs de développer leur jeu habituel. Avec une pelouse en bon état, je reste persuadé que mes joueurs vont réussir une belle prestation face à Al Ismaily.»
«J’ai désormais une meilleure idée sur Al Ismaily»
Pour ce qui est de l’adversaire, notre interlocuteur nous répond : «J’ai déjà entendu ce genre de déclarations au match aller. Il n’y a aucun entraîneur qui va vous dire qu’on jouera pour perdre. J’ai une meilleure idée sur Al Ismaily et je saurai comment le contrer et permettre à mon équipe de gagner.»
«Pour les absents, on a toujours des solutions»
Concernant les défections de Djabout et Abid, le coach des Vert et Noir rassure : «J’ai un groupe de joueurs et j’aurai certes souhaité bénéficier des services de Djabout et Abid, mais ils sont blessés. On ne doit pas trouver des excuses sur ces absences. J’ai des solutions de rechange et je fais confiance aux joueurs qui vont les remplacer.»
«L’apport des Sanafir sera déterminant»
En conclusion, le driver des Vert et Noir lance un appel en direction des Sanafir de venir en grand nombre pour leur prêter main-forte. «On mise beaucoup sur l’apport et le soutien de nos supporters face à Al Ismaily, pour arracher la victoire. On sait très bien que la partie ne sera guère facile, devant une équipe qui n’a rien à perdre, mais tout à gagner. Le soutien des Sanafir est plus qu’indispensable face aux Égyptiens pour que les joueurs puissent se transcender et arracher les points qui seront mis en jeu.»
 

Belkacemi : «Le match face à Al Ismaily ne sera pas facile»
L’attaquant Belkacemi exhorte ses coéquipiers à plus de méfiance d’Al Ismaily, car à ses yeux le match ne sera pas facile. «Ce sera un match difficile devant un adversaire qui pratique un beau football et qui n’a rien à perdre. Mais on s’est bien préparés pour ce match et on compte sur le soutien de nos fans pour faire la différence et battre Al Ismaily.»

Chahrour : «On compte sur les Sanafir pour faire la différence»
Pour le défenseur axial Chahrour, la rencontre sera celle du passage aux quarts de finale et avec le soutien des Sanafir, la victoire ne devra pas leur échapper. «On s’est bien préparés pour ce match et rien n’a été laissé au hasard par le staff technique. On sait ce qui nous attend contre Al Ismaily qui tentera de créer la surprise. Mais on sait comment faire pour gagner ce match qui sera la clé de la qualification aux ¼ de finale.» Et de conclure : «Me concernant, je suis totalement rétabli de ma blessure et je ne ressens plus de douleurs. J’ai réintégré le groupe et je suis à la disposition du staff technique pour jouer. On compte sur les Sanafir pour faire la différence, comme ça a été le cas contre le TP Mazembe.»
 

Arama : «La CAF ne sait que sanctionner les clubs algériens»
Le manager général du CSC Tarek Arama se dit étonné et surpris de la nouvelle sanction financière infligée à son club avec 5 000$ suite à l’utilisation de fumigènes contre le TP Mazembe. «La CAF ne sait que sanctionner les clubs algériens et encore une fois on a été surpris de cette décision d’une amende financière de 5000$, pour l’utilisation de fumigènes lors du match contre le TP Mazembe. Une somme qui est ajoutée aux 10 000$ du match contre le Club Africain. C’est les deux poids deux mesures de la CAF.»
«Le match contre Al Ismaily sera une fête»
Pour ce qui est du rendez-vous d’aujourd’hui, Tarek Arama estime : «Les Égyptiens n’ont rien à perdre et joueront sans aucune pression. Les matchs africains sont différents de la compétition nationale et il faut bien se préparer. Rien n’a été laissé au hasard et toutes les conditions étaient réunies», et d’ajouter : «Même si on n’a pas été bien accueillis en Égypte, en effectuant le déplacement Le Caire-Alexandrie par bus, on a réservé un accueil chaleureux à la délégation d’Al Ismaily.» Arama conclut : «Ce match est important et on doit gagner, car on veut se qualifier aux ¼ de finale, pour réaliser cet objectif et honorer comme il se doit les couleurs nationales. Le match contre Al Ismaily sera une fête et je demande aux Sanafir d’être fair-play et de ne pas utiliser les fumigènes pour nous éviter d’autres sanctions à l’avenir.»
 

 

 

Publié dans : Lavagne CSC – Al Ismaily

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4770 03/06/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir