Ligue 1 & 2

MCA - NCM / Almas: «Casoni n’a eu aucun respect envers la FAF ou le pays qui l’a hébergé»

Elle a résilié le contrat de Casoni et octroie les licences aux membres du staff technique La FAF réhabilite le Mouloudia en attendant la FIFA

Auteur : T. Che, S.M. samedi 14 mars 2020 08:55

Le président du CA, Nacer Almas, est revenu avec optimisme sur l’affaire Casoni et le refus de celui-ci de résilier son contrat quitte à faire un pied de nez à la FAF. «Ce qui m’attriste le plus, c’est le fait qu’on a invité Casoni à venir en Algérie. Il a refusé de répondre à la convocation de la FAF, faisant ainsi un pied de nez à l’instance de football. Et pourtant, c’est le club qui a pris en charge le séjour du technicien en Algérie. On lui a envoyé un chauffeur afin qu’il le conduise jusqu’au siège de la FAF mais il a refusé. Il n’a respecté ni l’instance de notre football ni le pays où il a travaillé.»      

«Casoni a voulu percevoir une très forte indemnité mais la FIFA devrait trancher en notre faveur»
«Casoni a voulu une très forte indemnité. Maintenant, il n’a qu’à aller voir la FIFA. Cela le concerne lui. Nous, on a respecté la loi en l’invitant en Algérie pour régler le problème. On ne peut pas faire plus que ça. Il a refusé de signer la résiliation de contrat car il a voulu percevoir une très forte indemnité, en plus des trois salaires que lui confère la loi. La FIFA ne trouvera rien si ce n’est qu’il a droit à trois salaires comme indemnités.»   

«Djabou devra se présenter devant la direction pour expliquer ses absences»
«Djabou doit reprendre le travail avec le groupe. Mais il devrait avant toute chose se présenter devant la direction pour expliquer ses absences. Le coach l’a autorisé le premier jour mais par la suite, ses absences étaient injustifiées. On est compréhensifs avec Djabou qui a été insulté par de pseudo-supporters alors qu’il était avec sa petite famille. Mais il doit justifier ses absences.»   

«Les joueurs savent qu’ils devront gagner contre Magra»
«Les joueurs sont conscients de cette mission. Ils savent qu’il faut gagner impérativement contre Magra pour rester dans la course au titre. Tous les matches sont difficiles. Il y a des clubs qui luttent pour le titre et d’autres qui bataillent pour le maintien. On attend une réaction de nos troupes. Pour ce qui est du huis clos, la santé de tous passe avant toute chose.»    

 

Elle a résilié le contrat de Casoni et octroie les licences aux membres du staff technique
La FAF réhabilite le Mouloudia en attendant la FIFA

Dans un communiqué publié avant-hier, la direction du MCA a confirmé ce que nous avons rapporté il y a quelques jours concernant le staff technique mouloudéen. En effet, le coach Nabil Neghiz et ses trois assistants ont eu leurs licences et seront ainsi autorisés à s’asseoir sur le banc des remplaçants pour le reste de la saison. Cette décision est tombée jeudi dernier à l’issue de la résiliation du contrat de l’ancien coach Bernard Casoni. La FAF estime que la direction mouloudéenne a bien respecté le contrat de travail de Casoni et qui stipule l’octroi de trois mois de salaires en cas de l’interruption de la relation du travail de sa part. Le technicien français a refusé cette alternative et a décidé à rebrousser chemin et rentrer chez lui en France. Du coup, Almas a déclaré que le problème n’est plus d’ordre administratif et c’est Casoni qui refuse toute solution.

Casoni a refusé de s’exprimer devant la CRL
Dans son communiqué, la direction du MCA a confirmé que l’ancien entraineur Bernard Casoni et ses assistants ont refusé de comparaitre devant la CRL. En effet, les membres de l’ancien staff technique ne se sont pas présentés lors de l’audience du 10 mars dernier. « Après l’échec des pourparlers selon le contrat signé entre Bernard Casoni et le MCA, ce dernier a entamé les démarches nécessaires qui lui avals ses droits selon la réglementation en vigueur. D’abord, il y a eu une requête officielle déposée auprès de la Fédération algérienne du football afin de régler le différend à l’amiable. Seulement, Casoni s’est absenté et a refusé de comparaitre devant la FAF en date du 10 mars dernier », peut-on lire dans le communiqué.

La direction a demandé l’application de l’article 5
Selon le communiqué du Doyen, la direction du club a entamé les procédures légales pour le transfert de l’argent dans le compte de Casoni et déposer un dossier complet au niveau de la CRL. « Nous avons demandé l’application de la réglementation notamment l’article 5 qui stipule la résiliation du contrat d’un seul côté. En parallèle, la direction a entamé le transfert du montant financier et l’a injecté dans les comptes des concernés. Un dossier complet a été déposé à la CRL où le Mouloudia demande la résiliation du contrat », ajoute le document officiel du club.

La CRL confirme la résiliation d’un seul côté
Selon la réglementation en vigueur et l’absence constatée de Casoni lors de l’audience du 10 mars dernier, la Commission de recours et de litiges a ordonné officiellement la suspension de la relation de travail sans attendre l’avis de l’ancien coach du MCA : « Le conseil d’administration avise l’opinion publique et les supporters du MCA que la Commission de recours et de litiges de la FAF a réhabilité le Mouloudia et confirme la résiliation du contrat de de l’ancien staff technique. »

Neghiz, Lafri, Babouche et Ikiouane ont eu leurs licences
La résiliation du contrat de l’ancien staff technique a permis la qualification de Nabil Neghiz et l’ensemble de ses assistants. En effet, l’entraineur en chef et ses trois assistants Lafri, Babouche et Ikiouane ont leurs licences et pourront s’asseoir sur le banc dès le prochain match du championnat. « Ce dévouement a permis aux membres de l’actuel staff technique d’avoir leurs licences de la part de la DTN et pourront exercer normalement leur boulot sur le banc de touche », a conclu le communiqué officiel du MCA.

L’ancien coach évoque une humiliation
Plusieurs gens se demandent pourquoi Bernard Casoni s’est dirigé vers la FIFA pour valoir ses droits alors que le contrat stipule clairement que la direction du MCA est contrainte de payer trois mois de salaires aux membres du staff technique en cas de résiliation de contrat. La preuve, la FAF n’a pas trop trainé pour résilier le contrat d’un seul côté. Seulement, selon les déclarations du technicien français, il semble qu’il a exigé une réparation à cause du comportement qui lui a été réservé lors de la résiliation du contrat. Casoni estime qu’il a été humilié par les dirigeants du MCA et c’est pour cela qu’il a prié son avocat de se baser sur cette attitude lors du traitement de l’affaire devant la FIFA. En somme, Casoni demande un dédommagement avec une enveloppe plus conséquente que celle prévue dans son contrat.

Almas rassuré de gagner le duel à la FIFA
Le président du conseil d’administration semble confiant et optimiste à la fois dans le dossier Casoni. Almas est rassuré de gagner le procès devant la FIFA et ne craint aucun mauvais scénario. Il estime que sa direction n’a pas manqué de respect à Casoni qui a eu un meilleur traitement. Le Français a été reçu à Alger et son contrat a été scrupuleusement respecté. La direction mouloudéenne a le droit absolu de résilier le contrat de ses employeurs avec une indemnité de départ de trois mois de salaires.

 

Magra vise l’exploit face au MCA

C’est dans la soirée d’aujourd’hui que la formation du NC Magra évoluera en déplacement à Alger face au MCA. Un match hyper important pour les hommes de Hadj Merine qui devront faire de leur mieux afin de revenir avec les 3 points de la victoire. Il est important de rappeler que la direction du club ainsi que le staff technique ont beaucoup insisté sur l’importance d’un résultat positif. Les joueurs seront certes sous pression mais revenir avec un bon résultat d’Alger ne relève pas de l’impossible. D’ailleurs, le staff technique mené par Hadj Merine a mit ses joueurs en confiance et tout demeure possible dans une rencontre de 90 minutes.
 
Une défaite compromettra les chances du maintien
L’autre raison qui augmente davantage la pression sur les épaules des joueurs de Magra est incontestablement la position actuelle au classement. Magra se trouve toujours dans la zone rouge, ce qui complique la situation du club. Les joueurs savent qu’un autre faux pas face au MCA va plonger le club dans une véritable crise et il sera par la suite très difficile de s’accrocher au maintien.
 

 

Publié dans : Neghiz Casoni Lafri MCA - NCM : Almas Babouche et Ikiouane

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Votre pronostic pour le match de l'Algérie face à la Tanzanie?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5402 28/06/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir