Ligue 1 & 2

JSK : Bencherifa : «Maintenant il faut enchainer»

Il n’a finalement pas été retenu Juma pas encore prêt physiquement

Auteur : Saïd D. dimanche 03 novembre 2019 12:03

Le capitaine de la JSK, Mohamed Walid Bencherifa, que nous avons interrogé à la fin de la rencontre contre l’ASAM, a déclaré que cette victoire va permettre aux joueurs de rebondir en championnat et d’ouvrir une nouvelle page. L’objectif maintenant est d’aller chercher un autre succès à l’extérieur, cette fois-ci, contre la bête blessée de l’USMBA. Selon lui, réaliser un bon résultat demeure possible pour une formation en pleine confiance.

Après deux défaites amères, vous avez enfin réussi à renouer avec les victoires. Qu’en est-il ?
Effectivement, après un passage à vide qui a été suivi par deux défaites, je ne peux qualifier cette période que de mauvaise. Nous avons tellement voulu bien faire qu’on est passé à côté. Heureusement que nous avons réussi à renouer avec le succès. Même par la plus petite des marges, cette victoire est très importante pour le moral et pour la suite du parcours. Elle va nous permettre de respirer et d’aller de l’avant.
Le résultat ne reflète pas la physionomie du match puisque malgré la solidité de l’adversaire, vous avez eu plusieurs occasions et le résultat aurait pu être plus lourd, n’est-ce pas ?
Je suis d’accord, nous avons certes affronté une très bonne équipe, qui souvent voyage bien. Pour preuve, nous avons eu des difficultés pour décrocher les trois points. Mais comme vous venez de le dire, on a eu plusieurs occasions et on aurait pu inscrire au moins trois buts. Au final, un but a suffi pour qu’on remporte la partie et qu’on remonte au classement.
Le fait de renouer avec les victoires va vous permettre de respirer. Pensez-vous pouvoir maintenir ce rythme encore longtemps ?
Cette victoire arrive au bon moment. Alors que les joueurs commençaient à peine à douter, on a réussi à s’offrir une précieuse victoire. Donc, oui, on espère préserver cette dynamique le plus longtemps possible. Plusieurs matchs difficiles nous attendent, nous devons sortir le grand jeu pour essayer de récolter le maximum de points. Notre objectif est de terminer la phase aller sur le podium.
Vous allez vous rendre à Bel-Abbès pour défier l’équipe locale qui traverse des moments difficiles. Comment allez-vous préparer ce rendez-vous ?
C’est un match très difficile, comme tous les précédents d’ailleurs. Nous allons avoir affaire à une bête blessée qui connait des moments pénibles depuis le début de la compétition. De notre côté, nous avons perdu déjà plusieurs rencontres, on n’a plus droit à l’erreur. On doit à tout prix apprendre à aligner deux ou trois victoires consécutives. Autrement dit, nous allons nous rendre à Bel-Abbès avec la ferme intention de gagner.
Ne craignez-vous pas la fatigue sachant que vous allez rejouer dans cinq jours (Entretien réalisé mercredi) ?
Il est vrai qu’on ne va pas avoir suffisamment de temps pour bien récupérer mais nous sommes des professionnels et on doit se tenir prêts à jouer même si c’est trois fois par semaine. C’est la programmation, il faut la respecter. L’essentiel, c’est que nous serons au rendez-vous. L’entraîneur va mettre en place des exercices qui vont nous permettre de bien récupérer. Nous ferons notre possible pour enchainer avec un bon résultat et faire plaisir à nos supporters.
L’absence du public vous a-t-elle handicapés ?
Enormément, c’est notre deuxième match que nous jouons sans nos supporters et je vous assure que ce n’est pas facile. On s’est habitué aux gradins archicombles et à l’ambiance qu’ils créent sur les gradins. On attend avec impatience la levée de la sanction afin de pouvoir retrouver nos sensations. Maintenant, on essaye de gérer cette période de la meilleure des manières.
 

Il n’a finalement pas été retenu
Juma pas encore prêt physiquement

Plus que quelques heures nous séparent du nouveau match qui attend les   Canaris. Après avoir réussi à battre l’ASAM, les Jaune et Vert s’apprêtent à s’envoler à destination de Bel-Abbès pour affronter l’équipe locale dans le cadre de la sixième journée de la Ligue 1 (match en retard). Un match important et difficile à la fois qui attend les coéquipiers de Toufik Addadi lesquels sont dans l’obligation de confirmer leur réveil et prouver qu’ils sont capables d’enchaîner avec des victoires. D’ailleurs, un bon résultat va leur permettre d’atterrir à la troisième place du classement. Et au moment où tout le monde se sent prêt pour ce rendez-vous, c’est loin d’être le cas pour l’attaquant Massoud Juma. Ce dernier qui a raté la majorité des rencontres depuis le début de saison à cause d’une blessure aux adducteurs, n’a toujours pas été autorisé à réintégrer le groupe. Même si le staff médical rassure sur son état de santé, il n’a toujours pas eu le feu vert pour rechausser ses crampons. Parti au Kenya pour renouveler son visa, Juma était annoncé de retour dans les 18 à l’occasion du déplacement à Bel-Abbès. Finalement, lorsque Velud a fait le point avec le staff médical, il s’est avéré que l’avant-centre, et même s’il s’est complètement rétabli, n’est pas encore apte sur le plan physique. De ce fait, il n’a pas été retenu pour ce match contre l’USMBA. Encore une absence qui suscite des interrogations sur la date exacte du retour de ce joueur.

Il poursuit le travail en solo
De retour au pays, mardi dernier, après une semaine passée au Kenya, l’attaquant Massoud Juma était présent à la séance de reprise qui s’est déroulée au lendemain de la victoire réalisée contre l’ASAM. Cependant, il s’est contenté de quelques exercices en solo sans pour autant aller jusqu’à réintégrer le groupe. Le coach Velud a décidé de lui accorder encore quelques jours pour se rétablir définitivement.

Velud refuse de prendre des risques avec lui…
Par ailleurs, nous avons appris d’une source officielle que la blessure de Juma fait désormais du passé. Et malgré cela, le coach Velud refuse de prendre des risques avec lui. Déjà, physiquement, il n’est pas capable de résister à la charge. Il doit continuer à suivre son programme jusqu’à ce qu’il soit en meilleure forme. A rappeler que Juma n’a plus joué depuis le 1er septembre dernier.

… et compte faire le point avec le staff médical
Lorsque nous avons interrogé le coach Velud à l’issue du match de l’ASAM, il avait l’air content de récupérer son attaquant. Mais sur le fait qu’il soit présent ou pas contre l’USMBA, le Français s’est contenté de dire : « Je ne sais pas encore s’il sera présent, je dois d’abord le voir avant de faire le point avec le staff médical ». Après réunion, il s’est avéré que le Kenyan est loin d’être prêt.
 

Le MCA jouera contre les Forces Aériennes le 8 novembre

Le Classico reporté

C’est officiel, le Classico tant attendu entre le Mouloudia d’Alger et la JS Kabylie, prévu le 9 novembre prochain, n’aura finalement pas lieu à sa date initiale. En effet, le Mouloudia d’Alger, qui participe à la Coupe arabe, s’envolera demain à destination de l’Irak pour affronter les Forces aériennes d’Irak pour le compte du match aller prévu le 8 novembre. De ce fait, le match contre la JS Kabylie sera automatiquement reporté à une date ultérieure. Ce qui risque de déplaire au coach Velud lequel va devoir patienter quelques jours avant de jouer une nouvelle journée de championnat. Quant à la date du Classico, elle sera dévoilée prochainement.

 Plus de dix jours sans compétition
Après deux matchs en moins d’une semaine, les Canaris vont devoir rester sans compétition au moins dix jours. Avec le report de la partie contre le MCA, la JSK ne jouera pas avant le 14 novembre, soit après le match de l’Equipe nationale contre la Zambie, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.  Autrement dit, les coéquipiers de Addadi seront dans l’obligation de gérer une longue période creuse, qui, sans doute, sera une occasion pour Juma de récupérer toutes ses forces et revenir plus fort que d’habitude.

Vers la programmation de deux matchs amicaux
Devant cette situation inattendue, la direction de la JSK, et pour gérer cette longue période, va certainement programmer au moins deux matchs amicaux. Ce sera l’occasion pour l’entraîneur Velud de faire tourner son effectif et donner leur chance aux jeunes lesquels ne cessent de progresser, à l’image de Ammar El Orfi. Il se pourrait aussi que les dirigeants mettent en place un mini-stage bloqué qui va leur permettre de se rapprocher un peu plus des joueurs.

 

 

Publié dans : JSK Bencherifa Juma

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4800 12/07/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir