Ligue 1 & 2

JSK : Oukaci, une étoile montante

«Je ne dois pas brûler les étapes»

Auteur : S. Djoudi lundi 27 mars 2017 21:55

Depuis la nomination de Mourad Rahmouni et Fawzi Moussouni à la tête du staff technique, plusieurs joueurs notamment les jeunes, ont bénéficié d’au moins une chance, pour prouver leurs qualités. Alors que l’arrière droit, Mohamed Guemroud a été aligné même en Afrique noire, lors du match aller face à l’Etoile du Congo, le défenseur, Sofiane Tizi Bouali, quant à lui, a été titularisé à la place de Koceïla Berchiche. Les deux éléments, de l’avis de tous, étaient à la hauteur. Pour preuve, le staff technique n’a pas manqué l’occasion pour les encenser et les pousser à donner encore le meilleur à l’avenir. Et pour ne marginaliser personne, un autre joueur dont on dit beaucoup de bien, a lui aussi été convoqué, pour la première fois, pour un match officiel. Il s’agit du jeune milieu de terrain, Juba Oukaci. Avec la non convocation de Djerrar, le jeunot kabyle a été appelé à le remplacer. Alors qu’il ne devait pas être aligné, Oukaci a quand même bénéficié de quelques minutes en fin de match. Des débuts qui resteront gravés à jamais dans la mémoire du Kabyle, qui enregistre sa première apparition officielle sous le maillot Jaune et Vert lors d’un Clasico disputé entre deux grandes équipes au stade mythique du 5-Juillet. 
Rahmouni envisage de lui accorder plus de temps de jeu
À la fin de la rencontre MCA-JSK, Mourad Rahmouni et après être revenu en détail sur la partie, n’a pas manqué l’occasion de déclarer qu’il aurait aimé prendre en main la JSK dans d’autres circonstances et ce, pour qu’il puisse donner suffisamment de chance aux jeunes. Ce qui explique qu’il n’hésitera pas à faire appel à Oukaci prochainement même si c’est pour jouer encore quelques minutes. Dès son arrivée à la JSK, Rahmouni n’a entendu que de belles choses sur le jeune milieu de terrain. Il pourrait suivre les traces de Raïah, considéré aujourd’hui comme étant l’un des piliers de cette équipe kabyle. 
Il a déjà brillé lors du match amical face à Reghaïa 
Pour ceux qui ne connaissent pas Juba Oukaci, il s’agit d’un jeune milieu de terrain, formé à la JSK. Le joueur, inconnu au bataillon, a enregistré sa première apparition sous l’ère Sofiane Hidoussi lors d’un match amical face à Reghaïa. Il a été aligné d’entrée et de l’avis des observateurs, il a été l’un des meilleurs joueurs sur le terrain. Malgré son jeune âge, il a réussi à se faire une place parmi les grands. Aujourd’hui, il travaille discrètement et n’attend qu’une véritable chance pour prouver tout le bien qu’on disait de lui. 
--------------------------

«Je ne dois pas brûler les étapes»

Profitant de sa première apparition sous le maillot de la JSK, et avant que l’équipe ne quitte le stade du 5-Juillet, nous avons pris attache avec le jeune Oukaci, qui était très heureux d’avoir pu jouer quelques minutes. Il estime que son équipe était bien placée et qu’elle aurait pu repartir avec une victoire. 

Qu’avez-vous à dire du nul enregistré face au MCA au 5-Juillet ?
C’est un résultat positif pour nous puisqu’on cherche toujours les points pour remonter au classement. On n’avait pas le droit à l’erreur, c’est ce qui nous a motivés à donner le meilleur de nous mêmes sur le terrain. Je crois que nous avons même raté deux voire trois occasions  nettes pour scorer en première période. C’est vraiment dommage, on voulait vraiment créer la surprise et glaner les trois points. 
Vous n’avez pas baissé les bras, même après l’ouverture du score des Mouloudéens, vous avez continué à vous donner à fond jusqu’à l’égalisation. Un mental de fer n’est-ce pas ?
Ce n’est pas un match qu’on devait perdre. On a dominé l’adversaire dans la plus grande partie de la rencontre. Ç’aurait été illogique de rentrer bredouille à la maison. Donc, après l’ouverture du score, les joueurs ont continué à se donner à fond. Pour preuve, moins de trois minutes plus tard, Boulaouidet surgit de nul part et a remis les pendules à l’heure. Un but qui vaut de l’or. 
Tout le monde estime qu’il n’y avait pas faute sur le premier but du MCA. Qu’en pensez-vous ?
Je n’aime pas trop critiquer les décisions d’arbitrage. Ce qui est fait est fait mais je pense qu’il n’y avait pas faute. Notre joueur n’a pas vraiment commis une erreur qui méritait un coup franc aussi près des cages. On dit souvent s’il n’y a pas de faute, il n’y aura pas de buts. Donc, on doit se contenter du match nul, qui est tout de même un résultat positif.
Vous allez retrouver le MCA, samedi prochain, pour le compte des quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Comment appréhendez-vous cette rencontre ?
Ça va être un match très difficile qui ne va certainement pas ressembler à celui du championnat. On sait tous que les deux équipes comptent aller le plus loin possible dans cette compétition. Donc, nous allons certainement assister à une belle rencontre. De notre côté, nous allons jouer avec la même détermination dans l’espoir de passer au prochain tour. On souhaite vraiment atteindre la finale de cette édition et pourquoi pas, remporter le trophée.
Vous avez enregistré votre première apparition officielle, quelles sont vos impressions ?
Je suis très heureux d’avoir pu jouer un match aussi important. Certes, j’ai été aligné en fin de match, mais je remercie énormément les membres du staff technique de m’avoir fait confiance. Je ne vais pas m’arrêter là, je sais qu’un  grand travail m’attend encore. Je dois continuer à travailler sereinement et sérieusement dans l’espoir de gagner ma place. J’espère que j’aurais encore d’autres chances à l’avenir.
Les supporters ne vous ont pas abandonnés. Qu’avez-vous à leur dire ?
Un grand bravo pour nos supporters, qui encore une fois ont prouvé qu’ils sont toujours derrière leur équipe. Ils étaient tellement nombreux qu’on se croyait à domicile. Ils doivent continuer à nous aider jusqu’à la fin de saison car un grand parcours nous attend encore. 
 

 

 

Publié dans : JSK Oukaci

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Qui selon vous va remporter la CAN 2021 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5275 27/01/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir