Ligue 1 & 2

USMA : Belmellat «Zemma n’est pas un tricheur, on espère le récupérer bientôt»

Y a-t-il un problème Ellafi ?

Auteur : Adel Cheraki jeudi 19 mars 2020 10:33

Contacté au bout du fil, Farid Belmellat nous a accordé plusieurs minutes durant lesquelles il nous a parlé des trois gardiens de but des Rouge et Noir. Interrogé à propos du cas de Mohamed Lamine Zemmamouche, absent des terrains depuis de nombreuses semaines, l’ex-international reconverti depuis en entraineur nous a dit : «Zemmamouche, c’est Zemmamouche. Personne ne pourra nier le grand rôle qu’il accomplit lorsqu’il est opérationnel. C’est l’un des meilleurs du pays à son poste mais aussi l’un des plus réguliers. Il a toujours montré la voie à ses coéquipiers. Il a aussi fourni des belles prestations depuis le début de saison même lorsque les résultats n’étaient pas trop en notre faveur. Ceux qui le connaissent savent qu’il est correct et franc, ce n’est pas un tricheur. Actuellement, il soigne la blessure dont il souffre et nous espérons le récupérer le plus tôt possible.» Avec le retour du natif de Mila et la présence de Mansouri et celle de Sifour, les Usmistes seront bien armés pour terminer cet exercice 2019/2020 en force comme leurs supporters le souhaitent.
«Il ne faut pas être ingrat envers Mansouri»
L’entraineur des gardiens de but a parlé également d’Ismail Mansouri et de ce qu’il a vécu ces derniers temps : «Il ne faut pas être ingrat envers lui car tout comme Zemmamouche, il a toujours répondu présent lorsque l’équipe avait besoin de ses services. Peut-être qu’il a commis quelques fautes, mais il ne faut pas le condamner. Il a assez de qualités et d’expérience pour revenir en force.» Des propos qui devront rassurer le concerné qui n’a pas dit son dernier mot et qui espère aider les siens à atteindre l’ultime objectif tracé par la direction qui n’est autre que de terminer le plus haut possible au classement.
«Il s’est comporté en professionnel et a soutenu Sifour»
Farid Belmellat a ajouté : «Ismaïl Mansouri s’est comporté en vrai professionnel. Il n’a pas été titularisé contre le MCO mais il n’a pas hésité à être présent auprès de Sifour. Il l’a encouragé avant le match et l’a longtemps applaudi pendant la partie puis il l’a félicité une fois la rencontre terminée. Il savait que son jeune coéquipier avait besoin de soutien et il l’a fait.» Il est nécessaire à souligner que des rumeurs ont circulé affirmant qu’il n’a pas apprécié le fait qu’il soit cantonné sur le banc des remplaçants mais les déclarations de son coach ferment une fois pour toutes ce dossier.
«Sifour ? C’est un gardien de but d’avenir»
Aligné pour la toute première fois cette saison samedi passé à l’occasion de la réception du MCO pour le compte de la 22e journée, Abdelmoumen Sifour a laissé une bonne impression. A propos de ses débuts en équipe A, notre interlocuteur nous a dit :
«Lorsque je suis venu, je ne le connaissais pas. Par la suite, j’ai pu constater qu’il a de bonnes qualités et qu’il disposait aussi d’une grosse marge de progression vu son jeune âge. Je lui ai parlé et il a appris ce que j’attendais de lui. Il a toujours bien travaillé et lorsque son heure a sonné, il a fait le job. Il doit faire plus d’efforts mais ce qui est certain, c’est que c’est un gardien de but d’avenir »
«On pouvait l’aligner en Angola mais on a choisi le meilleur moment pour le faire»
Farid Belmellat est revenu un peu en arrière pour nous parler de cette décision de le titulariser : «On pouvait le faire bien avant mais si nous n’avons pas fait un tel choix, c’est tout simplement pour le préserver. On aurait pu le jeter dans le bain à Luanda lorsque Zemma est venu m’annoncer qu’il ne pouvait pas tenir son rôle à midi alors que le coup d’envoi était programmé à 14h. Mais par précaution, nous avons aligné Mansouri. Sifour aurait pu livrer un grand match comme il pouvait passer à côté de son sujet. Nous étions toujours en course pour une place en quarts de finale et notre décision s’est avérée la bonne car en plus d’avoir préservé ce jeune joueur, Mansouri a bien répondu présent et c’est ce qui nous a permis de prendre un bon point.»
 

Y a-t-il un problème Ellafi ?

Considéré comme la star n°1 des Rouge et Noir, Muaid Ellafi a fait couler beaucoup d’encre et de salive à propos de son avenir l’été passé lorsqu’il a failli ne plus revenir avant qu’il soit convaincu par les responsables intégrant ainsi le groupe lors du stage de préparation effectué à Gammarth en Tunisie. Auteur d’une première moitié de saison décevante, le milieu de terrain offensif libyen a même perdu sa place de titulaire par la suite. Malgré les nombreuses chances que Billel Dziri lui a accordées, les blessures semblent avoir affecté le moral du joueur qui a fini par perdre confiance en lui. Loin de son meilleur niveau, l’ancien joueur d’Al Ahly Tripoli est à présent totalement remis mais il n’a toujours pas retrouvé le sommet de sa forme, une situation qui agace puisque tous les espoirs étaient placés sur lui pour mener la jeune équipe et la tirer vers le haut. Barré par la concurrence, celui qui a vu Mounir Zeghdoud lui préférer Mohamed Réda Boumechra doit donc se secouer et retrouver ses sensations s’il veut terminer la saison en force et montrer qu’il a certes passé un long passage à vide mais sans perdre pour autant son grand talent.

Kheiraoui et Ardji se trouvent dans la même situation
Décevant lors des grands rendez-vous comme il a été le cas lors de la réception du WAC à Blida en Ligue des champions, Muaid Ellafi n’est pas le seul à voir perdu son statut de titulaire puisque c’est le cas aussi pour deux autres éléments qui semblent vivre le même combat que le Libyen. Mustapha Kheiraoui et Oualid Ardji, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, doivent se ressaisir. Ayant débuté cet exercice de la meilleure des manières, ils ont fini par perdre leur place dans le onze. Doublés dans la hiérarchie, ils sont désormais que de simples jokers et ce sera à eux de se révolter afin de changer à nouveau la donne. Une mission certes difficile mais pas impossible surtout lorsqu’on sait que le départ de Dziri et la venue de Zeghdoud a redistribué les cartes. Désormais, tous les joueurs peuvent espérer gratter du temps de jeu mais seuls ceux qui le méritent auront le privilège de figurer dans le onze type.
 

Zeghdoud s’est entretenu avec les joueurs

Même si la séance d’entrainement qui devait avoir lieu à Bologhine ne s’est pas tenue comme prévu, les membres du staff technique se sont rendus au stade Omar-Hamadi où ils ont établi un programme qu’ils ont remis aux joueurs qui se sont présentés car certains ont préféré rester chez eux et le recevoir via un autre moyen. Mounir Zeghdoud, en présence de ses assistants, a profité de cette occasion pour s’adresser à ceux qui ont fait le déplacement avant qu’ils quittent les lieux pour rentrer chez eux. Si tout se passe comme le coach le désire, ce n’est qu’en début du prochain mois que lui et ses protégés pourront reprendre leur boulot et préparer ainsi les huit matchs qu’ils doivent disputer avant de terminer cette saison 2019/2020. Une saison que les supporters veulent oublier après tout ce que leur club de cœur a enduré depuis qu’Ali Haddad, l’ex-actionnaire majoritaire,  a eu des problèmes avec la justice.
Un programme de travail d’une semaine leur a été remis
Selon les informations dont nous disposons, les membres du staff technique ont remis aux joueurs présents mais aussi à ceux qui ne se sont pas déplacés à Bologhine hier en fin d’après-midi un programme d’une semaine. Ce n’est qu’une fois qu’il sera terminé que le coach ainsi que ses adjoints pourront attaquer la suite et chercher d’autres options afin que Taher Benkhelifa et ses camarades maintiennent leur meilleur forme physique. Pour rappel, la compétition officielle a été suspendue jusqu’au avril et ce n’est donc qu’en début du prochain mois qu’on saura si la Ligue 1 Mobilis va reprendre ou pas. Ce qui est certain, c’est que toutes les équipes veulent être fixées le plus rapidement possible pour voir plus clair. Rappelons que lors de la 23e journée, les Usmistes se rendront à Bordj Bou Arréridj où ils affronteront le club phare de cette ville.
Il a insisté à ce qu’il soit appliqué à la lettre
Le premier responsable du staff technique a saisi cette occasion pour rappeler aux présents ce qu’il attend d’eux. Mounir Zeghdoud a demandé à ses joueurs se montrer à la hauteur et bien appliquer le programme qui leur a été remis. Très attentif à son discours, ceux qui étaient à Bologhine l’ont rassuré et lui ont affirmé qu’ils allaient de donner à fond pour que cette période soit passée dans les meilleures conditions possibles. Des propos qui n’ont fait que soulager l’ancien coach du DRBR, de l’ASMO et de la JSMB.
 

 

 

Publié dans : Mansouri Zemma USMA : Belmellat Kheiraoui et Ardji

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le Clasico de ce samedi?

Votre pronostic pour le match de Premier League samedi 24 octobre entre Man City (Mahrez) et West Ham (Benrahma) ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4886 21/10/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir