Ligue 1 & 2

MCO - Mecheri: «Les deux points perdus me sont restés en travers de la gorge»

Heriat : «Je me suis bien senti sur le terrain»

Auteur : A. L. mardi 03 décembre 2019 14:04

Même après du recul, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Mecheri Bachir, n’arrive pas encore à digérer le match nul concédé au stade Ahmed-Zabana face à l’US Biskra. Pour lui, son équipe a perdu bêtement deux précieux points laissant filer une victoire qui, selon lui, était largement à la portée de son onze : «Ce n’est pas le nul en lui-même qui m’a déçu mais c’est le fait d’avoir raté un succès qui était largement dans nos cordes. Avec tout le respect que je dois à cette équipe de Biskra, je pense qu’on avait la possibilité d’assurer un succès sans coup férir mais plusieurs paramètres ont pesé sur le résultat final. C’est vraiment désolant de faire des efforts considérables pour ramener un nul de Béchar puis du 20-Août 55 pour les gâcher bêtement à chez nous», dira Mecheri Bachir au bout du fil, hier matin.
«Selon moi, il y avait penalty»
Ayant passé au peigne fin l’action durant laquelle ses éléments ont réclamé un penalty, Mecheri Bachir campe encore sur son appréciation : «J’ai revu l’action à plusieurs reprises. Il y avait penalty car le défenseur de Biskra a stoppé de la main le ballon qui allait en direction des bois. On a sifflé des penalties pour moins que ça. Je ne veux pas revenir en arrière et parler du penalty imaginaire qu’on a accordé à Sétif contre nous. Donc je suis convaincu qu’il y avait penalty, point barre», se contente Mecheri Bachir.
«On ne doit plus rater des matches aussi faciles»
L’ancien virevoltant attaquant du Mouloudia pense que ce genre de ratage risque de peser lourd lors de la phase retour : «On sait que les points sont précieux notamment lors de la phase retour où l’étau va se resserrer pour toutes les équipes. Il se pourrait qu’on ne trouve pas pareille occasion pour récolter le maximum de points. Si on a été tenus en échec par une équipe du haut du tableau ou celle la plus en forme du moment, ça aurait été peut-être logique. Mais le fait de perdre deux points dans un match qu’on a dominé largement vous laisse un sentiment d’amertume», explique-t-il encore.
«Les absences ont pesé sur l’équipe»
Mecheri Bachir pense que certaines absences ont pesé sur l’équipe durant ce match : «Je pense que si on avait joué au complet, le résultat aurait été différent. Le fait de jouer sans Nadji, Mansouri et Legraâ est penalisant. Il s’agit quand même de trois piliers de l’équipe. Que voulez-vous que je vous dise ? Les blessures et les suspensions font partie de la loi du football. Mais il s’agissait quand même de quelques éléments devenus des pièces maîtresses dans notre échiquier. Legaâ est devenu un vrai relayeur alors que Nadji pouvait peser sur l’axe sans parler des exploits individuels de Mansouri. Cela dit, on n’est pas en train de chercher des excuses», ajoute-t-il.
«La trêve, c’est juste pour récupérer les blessés»
Concernant le report du match, Mecheri pense que cet arrêt de deux semaines va permettre à l’équipe de récupérer les blessés, à l’image de Legraâ et Nadji mais en revanche, Mansmoudi tardera à reprendre, en attendant la sentence qui sera prononcé contre lui : «Il n’y a pas mieux que la compétition mais cette trêve de deux semaines ne devra pas nous déranger, dans la mesure où on va pouvoir récupérer nos blessés Legraâ et Nadji et essayer de préparer dans les meilleures conditions ce match contre l’ASO», enchaîne Baby.
«Notre objectif est d’assurer rapidement notre maintien»
Le coach pense que l’objectif tracé par l’équipe n’a pas changé d’un iota : «Depuis l’été passé, on a dit que notre objectif est d’assurer mathématiquement notre maintien en Ligue 1 puis passer à autre chose. Aujourd’hui, on veut récolter le maximum de points et faire ce premier bilan à la fin de la phase aller», précise Mecheri Bachir qui pense que son équipe aurait pu profiter des contre-performances des équipes du haut du tableau : «On aurait dû gagner deux points par rapport au CRB, le MCA et même la Saoura qui a concédé le nul à domicile.»
«Terminer l’aller sur le podium ? C’est possible»
Bien que l’équipe n’ait pas fixé d’objectif précis en cette fin de phase aller, Mecheri pense que son équipe a les moyens de terminer cette première moitié du championnat au pied du podium : «Terminer sur le podium ? Pourquoi pas ?» En tout cas, on va tout faire pour défendre notre place au classement car cela nous permettra d’aborder la phase retour sous de meilleurs auspices», indique également Mecheri.
«Il faut qu’on règle nos problèmes»
Avant de discuter des objectifs, Mecheri a demandé à ce qu’on règle les problèmes du Mouloudia : «Ecoutez, le groupe est en train de travailler dans la sérénité la plus absolue. On forme un groupe soudé formant une vraie famille. On compte parmi nous des joueurs qui se comportent en hommes. Ils n’ont pas touché quatre mois de salaire et continuent à défendre crânement les couleurs de l’équipe. Si on veut voir l’équipe rester sur cette courbe ascendante, il faut qu’on règle les problèmes administratifs, notamment du club», avertit le coach.
«On remercie nos supporters»
L’ancien coach du SCM Oran pense que son équipe aurait gagné ce match si le public était présent : «Je pense qu’on a payé au prix fort l’absence de nos supporters car on aurait certainement gagné ce match si nos supporters étaient là car ils savent comment motiver l’équipe dans les moments difficiles. On leur demande de nous aider et de venir en nombre car on aura besoin d’eux face à Chlef dans deux semaines», a conclu Mecheri.
 

Heriat : «Je me suis bien senti sur le terrain»

Le milieu récupérateur des Hamraoua, Hamza Heriat, a refait son apparition samedi passé, après une absence de quatre matches : «Je me suis bien senti sur le terrain car j’ai préparé comme il se doit ce rendez-vous. N’oubliez pas que je m’entraînais d’une manière régulière avec le groupe depuis trois semaines. On m’a fait sortir afin de permettre à l’équipe d’avoir plus de présence en attaque car le score était vierge. Malheureusement, on n’a pas réussi à marquer ce but qui devait nous permettre de gagner ce match que nous avons dominé de bout en bout.» L’enfant de Biskra a refusé de parler de l’arbitrage au cours de ce match : «Franchement, je ne veux pas aborder ce sujet. En tant que joueur, je préfère me concentrer sur la mission qui m’a été confiée, à savoir faire mon boulot sur le terrain», enchaîne encore Heriat.
 

 

Publié dans : mco heriat Mecheri

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4764 26/05/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir