Ligue 1 & 2

MCO / Arama provoque les Hamraoua: «Celui qui mérite de descendre tombera»

Mekkaoui «Maintenant, il faut battre le CSC»

Auteur : A. L. mardi 14 mai 2019 11:54

Les supporters du Mouloudia d’Oran et même les responsables du club ont été choqués par les déclarations du directeur sportif du CS Constantine, Tarek Arama, dans son intervention après le match CSC-JSK. L’ancien milieu de terrain des Sanafir a promis de respecter l’éthique sportive jusqu’à la dernière journée puisque son équipe n’a pas hésité à battre la JSK concurrent direct pour le leader du championnat, l’USM Alger. Tout est normal jusque-là avant qu’il ne s’emporte et lâche une phrase destinée directement à son prochain adversaire qui est le MCO : «Celui qui mérite de descendre tombera. Notre équipe va jouer à fond même en déplacement et j’espère que personne ne me dira que je vais lui mettre des bâtons dans les roues», un message provocateur adressé directement à la direction du Mouloudia d’Oran et ses supporters à la veille de ce match. D’aucuns estiment que Arama a mal choisi ses termes pour évoquer cette rencontre voire même la position du CS Constantine car cela a fini par heurter la sensibilité des Hamraoua.

Il confirme que le CSC viendra à Oran pour gagner
En tous les cas, la sortie médiatique de Tarek Arama aussi forte soit-elle va certainement avertir les Oranais lesquels pensaient dur comme fer que le CS Constantine n’aurait rien à espérer en cette fin de saison. Cette déclaration motivera à coup sûr les gars d’El Hamri et les poussera à ne pas dormir sur leurs lauriers, et préparer comme il se doit cette rencontre face au CS Constantine avant que ce dernier ne joue un sale tour aux Hamraoua.

Il déclenche la guerre psychologique
Il faut dire que cette sortie de Arama va déclencher une véritable guerre psychologique entre les deux équipes alors que les relations étaient parfaites. Les Oranais ne voient en effet pas l’utilité de faire dans la provocation alors qu’il était plus judicieux de parler d’éthique sportive. En effet d’après les déclarations de Arama on pourrait penser que la direction est en train de le supplier pour que le CSC cède les points de la victoire au Mouloudia.

Le MCO n’attendra pas de cadeau du CSC
De toutes les façons, le Mouloudia d’Oran n’attend pas de cadeau de la part du CS Constantine ni d’une autre équipe. Ayant réussi à arracher un point de leur déplacement périlleux de Tadjenanet dans un match entre concurrents directs pour le maintien, les Hamraoua qui ont désormais le moral au beau fixe semblent avoir tous les moyens pour battre cette équipe du CS Constantine et assurer le maintien à la sueur de leur front.
 

Mekkaoui «Maintenant, il faut battre le CSC»

L’arrière gauche des Hamraoua, Zineddine Mekkaoui, pense que l’entraîneur Nadir Leknaoui a réussi à provoquer le déclic psychologique.

Ce point gagné face à un concurrent direct est apparemment bon à prendre, non ?
Et comment ! Je pense qu’il s’agit d’un résultat plus que positif dans la mesure où on a réussi à arracher un point chez un concurrent direct. Ce point vaudra son pesant d’or au décompte final. Je pense qu’on a fourni une belle prestation et nos efforts consentis en ce mois de Ramadan ne sont pas partis en fumée.

L’expulsion de Heriat au milieu de la première période ne vous a-t-elle pas handicapés ?
Oui, car on ne s’attendait pas à ce scénario. La mission était devenue encore plus compliquée. Mais heureusement qu’on a réussi à trouver rapidement nos marques et contrôler à notre guise cette rencontre. Le fait de résister plus d’une heure en infériorité numérique prouve si besoin était que le groupe était bien mentalement au cours de ce match.

Peut-on parler de l’effet Leknaoui ?
C’est sûr ! Je ne vais pas dire que Leknaoui a changé grand-chose mais il a fait le plus important. Il nous a libérés sur le plan psychologique. Il a touché le point sensible des joueurs. En tous les cas, chacun a apporté sa pierre à l’édifice que ce soit Leknaoui, Hadj Merine ou bien Kinane. On a joué avec un meilleur état d’esprit qu’auparavant.

Que faudra-t-il maintenant pour que l’équipe se maintienne ?
Il faut d’abord qu’on gagne ce prochain match contre le CSC. Cette rencontre se présente comme la plus importante de la saison pour nous. Ce n’est qu’après ce match qu’on pourra faire des comptes et calculer combien de points il faudra pour assurer mathématiquement notre survie. Donc, ce qui nous intéresse pour le moment c’est de battre le CSC.

Le CSC donne l’impression de vouloir terminer très fort le championnat…
C’est normal que chaque équipe veuille donner le meilleur d’elle-même en cette fin de saison. Je pense qu’à domicile et devant notre public, on ne doit pas trop s’intéresser à l’adversaire car on doit focaliser toute notre concentration sur la façon avec laquelle on doit gagner. Croyez-moi qu’on va tout faire pour sortir victorieux à l’issue de cette rencontre.

 

Litim : «Ah, si Leknaoui était arrivé un peu plus tôt !»

Le portier des Hamraoua, Oussama Litim, n’a pas tari d’éloges sur le nouvel entraîneur des Hamraoua, Nadir Leknaoui. «Je pense qu’il a apporté un plus certain à l’équipe notamment sur le plan psychologique. Il a eu le mérite de libérer tous les joueurs sans exception, chose qui nous a permis de jouer avec notre véritable valeur cette rencontre», affirme le portier des Hamraoua, Oussama Litim avant d’ajouter : «C’est dommage qu’on ne l’ait pas engagé plus tôt car je suis convaincu que s’il était là avec nous depuis le début, le MCO ne serait pas aujourd’hui en train de lutter pour son maintien», enchaîne encore Litim qui pense que ce résultat nul va motiver davantage le groupe à battre le CS Constantine. «On est maintenant hyper motivés à gagner contre le CSC. Ce nul nous a permis d’avoir encore notre sort entre nos mains. Donc, il ne faut pas rater cette occasion. Il faut achever le boulot et assurer ce maintien qui soulagera tout le monde à Oran.»

Publié dans : mco Mekkaoui Baba Litim

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le match de ce dimanche entre l’Inter Chelsea et Tottenham?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4918 28/11/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir