Ligue 1 & 2

MCA : Neghiz «Je veux offrir le titre au Mouloudia»

Le derby contre l’USMA programmé le 22 février au 5-Juillet

Auteur : Kamel M. mercredi 12 février 2020 14:14

C’est hier à la salle des conférences du stade du 5-Juillet que Nabil Neghiz a été présenté à la presse, en présence du président du conseil d’administration Nacer Almas, ainsi que du responsable de la cellule de communication de l’équipe Nacer Bouiche. Le nouvel entraineur du vieux club algérois s’est exprimé sur plusieurs volets qui concernent l’équipe, se montrant optimiste pour son avenir. «Je ne suis pas le genre d’entraineur à se plaindre, car si j’ai accepté de prendre l’équipe en main, je sais ce qui m’attend, car il est légitime qu’un club comme le MCA prétende au titre avec la qualité de son effectif. Je ne promets rien mais je souhaite offrir le titre et on jouera pleinement nos chances», dira Neghiz.   

«Si on ne termine pas sur le podium, je me retirerai à la fin de la saison»
En parlant toujours des objectifs qu’il veut réaliser et le contrat qu’il a signé, le nouveau entraineur du Mouloudia dira : «Vous savez, un club comme le Mouloudia ne peut jouer que les premiers rôles du championnat, d’autant plus que l’équipe est classée actuellement à la seconde position du classement. Je tiens  toutefois à vous dire que si le Mouloudia ne termine pas sur le podium, je vais me retirer de l’équipe bien que j’ai signé un contrat de dix huit mois.»

«On a un mini-championnat de 14 matchs qu’on doit bien gérer»
Quant aux matchs qui restent au MCA à disputer, en bénéficiant d’un calendrier favorable, à ce sujet Neghiz se montre réaliste et affirme : «Il faut ouvrir une nouvelle page et essayer de tirer profit de notre classement actuel. La difficulté se présente dans la gestion des rencontres qui nous restent à disputer où il faut glaner le maximum de points. On a un mini-championnat de 14 rencontres qu’il faut bien négocier pour qu’on puisse être dans nos objectifs.»

«Le Mouloudia est un challenge et un grand club ne se refuse pas malgré la difficulté»
Abordé au sujet des raisons qui ont motivé sa décision d’accepter de driver le MCA, notamment dans cette situation difficile, Neghiz nous dira : «Avant tout, je tiens à dire que le Mouloudia est un challenge et je remercie les responsables du club qui m’ont permis de revenir dans le championnat algérien et cela est très important. Ce qui a aussi motivé ma décision d’accepter cette mission, c’est le fait qu’il s’agit d’un grand club qui ne se refuse pas malgré la difficulté.»

«On va serrer les vis à tous les niveaux pour que l’équipe puisse travailler dans le silence»
Etant conscient de la difficulté de la mission qui l’attend, Neghiz s’est fixé des priorités dans l’immédiat et dira : «Je connais les problèmes que traverse l’équipe, l’une de mes priorités c’est de faire revenir la stabilité à la maison.  Les joueurs ont besoin de travailler dans le calme et la sérénité et le silence surtout dans ces moments difficiles. Si on voit l’effectif du Mouloudia, il est composé de talentueux joueurs qui ont fait leurs preuves par le passé avec les équipes pour lesquels ils évoluaient, mais ils n’arrivent pas à s’exprimer sur leur véritable valeur à cause de la forte pression qui pèse sur leurs épaules. Il fait donc préserver les  joueurs de l’influence du milieu extérieur, ramener la sérénité dans le groupe, voire même sur son entourage et c’est la raison pour laquelle il faut serrer les vis à tous les niveaux.»

«Un entraineur a besoin de temps mais son avenir est lié aux résultats»
Sachant que le coach n’a pas de baguette magique pour réussir dans un court laps de temps, tout étant dans l’obligation de réaliser de bons résultats, à ce sujet Neghiz affirme :  «Effectivement, chaque entraineur a besoin de temps pour réussir mais au même temps, il n’a pas le temps qu’il faut, c’est l’équation à résoudre. Seulement il faut savoir que l’avenir d’un entraineur est lié aux résultats, et c’est la raison pour laquelle il faut lancer un défi.»

«Un grand chantier m’attend»
Toujours dans le même sens, Neghiz dira : «La pression est permanente dans les grands clubs et il faut donc savoir la gérer et épargner les joueurs. C’est un défi individuel et collectif qui nous attend et on doit répondre aux attentes de la grande galerie du Mouloudia. Je ne suis pas seul dans ma mission car on va conjuguer nos efforts avec la direction du club, mais je reconnais qu’un grand m’attend au Mouloudia, mais j’accorde la priorité aux volets que j’ai déjà abordés.»

«Face au Raja, loin de la pression, les joueurs peuvent réaliser des matchs de bon niveau»
Lorsqu’on a demandé à Neghiz d’établir un premier constat sur son équipe à travers le match de la Coupe arabe disputé dimanche dernier à Casablanca face au Raja, à ce sujet ce coach se montre optimiste, en disant : «A ce sujet, lorsque les joueurs sont dans de bonnes conditions et loin de la pression, ils peuvent réaliser des matchs de bon niveau. Ils avaient fourni une partie héroïque en honorant le football algérien. C’est sur cette base qu’on va construire, et on bâtira donc l’équipe sur ce qui a été fait avant.»

«Ce match n’est pas une référence et les joueurs doivent l’oublier pour fournir plus d’efforts face à la JSS»
Toutefois, le coach du Mouloudia se montre réaliste et dira : «Certes, les joueurs ont fourni une belle rencontre, mais ce match est loin d’être une référence, car la Coupe arabe est une autre motivation, et ce match s’est déroulé dans de bonnes conditions. Le plus important c’est ce que peuvent démontrer les joueurs samedi prochain face à la JSS, dans une rencontre qui se jouera à huis clos, et la motivation est loin d’être celle du dernier match. C’est un match qui sera difficile et les joueurs doivent fournir plus d’efforts et oublier le Raja en tournant la page.»

 «Je ne vais pas travailler sur le physique, car lorsque le mental y est, les joueurs ont du potentiel pour répondre sur le terrain»
Abordé sur la baisse de forme de l’équipe sur le plan physique et le travail à réaliser pour rectifier le tir, là aussi le coach du Mouloudia estime que le problème ne se pose pas sur ce volet et affirme : «Je ne vais pas travailler sur l’aspect physique, car à voir leur réaction sur le terrain face au Raja, je peux vous dire que l’équipe ne souffre pas d’un problème de ce genre, c’est beaucoup plus mental qu’autre chose. Il suffit juste de leur rendre cette joie de joueur et d’avoir confiance dans leur entourage, pour qu’ils enchaînent les rencontres avec une bonne moyenne. Il faut donc gérer le vestiaire et le mental.»

«Le départ de Chafaï, Azzi et Bendebka est pénalisant car nous avons des choix limités pour diverses raisons»
Pour ce qui est de la qualité de l’effectif, et le départ de trois cadres lors du mercato, à ce sujet Neghiz expliquera : «Tout le monde connaît la valeur de Chafaï, Azzi et Bendebka, et leur départ est pénalisant, mais on compose avec d’autres. Il faut savoir que nous avons un choix limité à cause des joueurs blessés, comme Djabou et Ouartani, ainsi que  Harrag qui est suspendu pour cause de blessure.»   

«J’ai l’avantage de connaître la plupart des joueurs et le manque d’efficacité offensive ne m’inquiète pas»
Quant au manque d’efficacité offensive qui reste un véritable casse-tête au Mouloudia, à ce sujet Neghiz se montre confiant : «J’ai l’avantage de connaître la plupart des joueurs que cela soit ceux que j’ai drivé par le passé ou les éléments que j’avais sous ma coupe en sélection national A’. Des joueurs comme Derrardja, Belkhir, Nekkache, Frioui et Benaldjia ont de la qualité et nous avons des passeurs qui savent donner de bonnes balles comme Djabou, Bourdim et Harrag. Le manque d’efficacité offensive ne m’inquiète pas, car le problème est d’ordre psychologique et une fois que les joueurs reprendront confiance, ces derniers peuvent réaliser de bonnes choses sur le terrain.»

«Mon seul souci : protéger les joueurs qui doivent aussi assumer leurs responsabilités»
Toujours dans le même sens, Neghiz dira :
«Mon seul souci est de protéger les joueurs, car le groupe est déstabilisé, affecté sur le plan moral, en perdant même cette joie de jouer et le plaisir de s’entraîner. On tâchera de les mettre dans un climat de confiance, mais à leur tour ils doivent assumer leurs responsabilités.»

«J’aimerais bien jouer au 5-Juillet et même si je ne serai pas sur le banc, j’assume cette contrainte»
Abordé au sujet de la domiciliation de l’équipe, mais aussi le problème de licence qui se pose pour lui en le privant de rester sur le banc jusqu'à ce que la direction du club résilie le contrat de Casoni. «Pour l’instant, on jouera à Bologhine, mais j’aimerais bien jouer au 5-Juillet sur une belle pelouse et une galerie comme celle du Mouloudia, d’autant plus qu’on a de bons joueurs. Quant à ce problème de licence, il est vrai que c’est un handicap pour moi mais je l’assume. Je vais préparer l’équipe toute la semaine et il y a un staff en place qui dirigera la rencontre à partir du banc et moi je serai dans les tribunes jusqu'à ce que le problème soit réglé», a-t-il conclu.
 

Le derby contre l’USMA programmé le 22 février au 5-Juillet
Finalement, le derby algérois entre le Mouloudia et l’USMA n’aura pas lieu à Bologhine comme programmé initialement. La Ligue a maintenu la date du 22 février, mais avec un changement de domiciliation. C’est au stade Olympiqye que la rencontre se tiendra avec le coup d’envoi qui sera donné à 17h45.

 

 

 

Publié dans : mca Neghiz

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4687 17/02/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir