Equipe d'Algérie

Coupe Arabe : Velud (Ent-Soudan) : « Avec l’effectif présenté, l’Algérie est le favori »

« Il sera, à mon avis, difficile de ravir aux Algériens leur titre africain au Cameroun »

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali jeudi 25 novembre 2021 11:10

« Belaili, Bounedjah, Brahimi, Soudani, Sayoud et Benlamri, c’est du solide ! »

« Il y a une grosse différence de niveau entre l’Algérie et le Soudan, mais… » 

 « Il sera, à mon avis, difficile de ravir aux Algériens leur titre africain au Cameroun »

« Le Cameroun, le Sénégal et le Mali sont aussi de sérieux postulants pour la CAN »

Hubert Velud, le sélectionneur national du Soudan, a bien voulu répondre aux questions du Buteur concernant les chances de son équipe dans ce groupe lors de cette phase finale de la Coupe arabe des nations qui aura lieu au Qatar du 30 novembre au 18 décembre 2021. Les Soudanais qui rallieront ce vendredi Doha affronteront l’Algérie le mercredi 1er décembre dans un match comptant pour la première journée de la phase des groupes de ce tournoi. Le technicien français livre ses impressions sur le groupe retenu par Madjid Bougherra pour cette compétition et évoque aussi la CAN 2022 qui aura lieu au Cameroun ainsi que les matchs barrages de la Zone Afrique, prévus en mars.

Coach, comment se déroule la préparation de la Coupe arabe des nations pour votre sélection ?

Tout se passe bien, on a entamé un stage à Khartoum il y a quelques jours et maintenant, on se prépare à nous rendre à Doha normalement ce vendredi pour continuer notre travail et essayer de  faire bonne figure dans cette compétition qui commence bientôt. On a l’ambition de bien faire et cela passe donc par une bonne préparation.

D’aucuns estiment que c’est aussi une bonne étape pour préparer la CAN 2022, avez-vous pris votre équipe première pour ce tournoi arabe ?

C’est sûr que cette Coupe arabe est une aubaine pour parfaire certains automatismes avant la Coupe d’Afrique des nations qu’on jouera juste après, soit en janvier au Cameroun. C’est surtout une belle opportunité pour nous mesurer à des grandes sélections du continent, à l’image de l’Egypte et l’Algérie, qui restent sur une bonne série de résultats positifs en Afrique. C’est pour cela qu’on a décidé de jouer cette compétition avec l’équipe première et permettre à nos joueurs de s’habituer à ces grandes équipes africaines.

Quelles sont vos chances dans cette phase finale, sachant que vous êtes dans le groupe de l’Algérie et l’Egypte ?

Je crois que comparativement à deux grandes équipes comme l’Egypte et l’Algérie, la mission s’annonce très difficile surtout qu’on déplore deux blessés importants en attaque qu’on a remplacés du reste pour cette Coupe arabe. Il faut dire aussi qu’on est dans un groupe où on retrouve les deux favoris en puissance pour le sacre final. Comme je viens de le dire, ce sera une bonne occasion de préparer la CAN comme il se doit et se frotter aux champions d’Afrique.

On sait que vous suivez très bien le football algérien, quel est votre avis sur ce groupe convoqué par Bougherra pour la Coupe arabe ?

En ce qui concerne l’effectif de l’Algérie, je crois qu’il est impressionnant avec la présence de joueurs de qualité, et d’autres qui ont une grande expérience des phases finales, je dirai que plus de la moitié de l’effectif de la sélection algérienne a déjà disputé soit une phase finale de Coupe d’Afrique, soit une Coupe du monde, à l’image de Mbolhi, Brahimi et Soudani. Sans parler des éléments comme Youcef Belaili, Bounedjah et Benlamri qui sont des champions d’Afrique. 

Et si on évoquait les chances du Soudan contre l’Algérie dans ce match d’ouverture du groupe D…

Il y a une grosse différence de niveau entre l’Algérie et le Soudan mais bon, c’est le football, il va falloir bien s’accrocher et tenter de réaliser quelque chose de positif contre l’Algérie. Comme je viens de le dire, ce ne sera pas facile car on aura en face de nous une équipe avec beaucoup de joueurs performants qui évoluent dans de très bons championnats arabes et du Golfe.   

On sent que vous êtes enthousiaste de jouer l’Algérie, c’est un match spécial pour vous ?

Effectivement (rires), ce sera un match spécial pour moi, en plus du fait qu’il sera le premier match de cette phase finale, je dois rappeler que j’ai passé… allez on va dire 5 ou 6 ans en Algérie et je garde les souvenirs d’un très bon passage. Donc quelque part, je me sens aussi Algérien. C’est mon deuxième pays, très honnêtement.

Quels sont, selon vous, les favoris naturels pour le sacre final à la CAN 2022 ?

L’Algérie évidemment fait partie des grandes nations du football africain, c’est ce qui se fait de mieux depuis la CAN 2019, mais attention il y a aussi le Cameroun qui revient très fort. De même que le Sénégal et le Mali.

Cette série de 33 matchs sans défaite est une motivation pour les joueurs algériens ou bien c’est une arme à double tranchant, sachant que tout le monde aura à cœur de faire tomber cette équipe ?

Ce qu’a fait l’Algérie durant les éliminations de la Coupe du monde est quasiment parfait. Rester 33 matchs sans perdre est impressionnant. Maintenant, il y a un match barrage à jouer pour aller en Coupe du monde. L’important, c’est d’être prêt pour ces matchs-là, sinon ça n’aura aucun sens de rester invincibles durant toute cette période et se louper dans le plus essentiel des matchs. Après, je crois que Belmadi sait ce qu’il fait, et il a largement les moyens pour réaliser son premier objectif, à savoir jouer le Mondial au Qatar.

Un dernier mot coach ?

Je souhaite assister à un beau match de football face à l’Algérie. J’espère aussi que les Verts vont pouvoir bien gérer leur dernier match des éliminatoires de la Coupe du monde pour honorer comme il se doit le continent au Qatar en 2022. Un grand Salam pour le peuple algérien que je n’oublierai pas.

Entretien réalisé par Moumen Ait Kaci Ali

Publié dans : Belmadi Hubert Velud

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Coupe Arabe : Votre pronostic pour le match de la 3ème journée entre l'Algérie et l'Egypte ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5233 07/12/2021

Archive

Année
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir