Ligue des Champions

Club Africain 0 - CSC 1 : Belkheïr offre la victoire au CSC

Lavagne : «Je ne m’attendais à un tel début et je remercie les Sanafir»

Auteur : Hamza S. samedi 12 janvier 2019 00:00

Stade : Olympique de Soussa
Affluence : nombreuse
Arbitres : Castan, Moussounda, Fatswan
But : Belkheïr (89’) (CSC)
Avertissements : Zalani (73’), Belkheïr (89’) (CSC)


Club Africain : Cherfi, Ifa, Aguerbi, Lakhmissi (Kossi 77’), Jaziri, Douadi, Abdi, Khalil, Benmechrek, Chamakhi, Darradji,
Entraîneur : Elili
CSC : Rahmani, Benayada, Salhi, Chahrour, Zalani, Haddad (Beldjilali 86’), Lamri, Yattou, Abid, Djaâbout, Belkacemi (Belkheïr 84’)
Entraîneur : Lavagne

 

Le CSC version Denis Lavagne ne sait pas perdre et enchaîne les victoires les unes après les autres. Encore une fois et pour son sixième match à la barre technique, le coach Denis Lavagne s’offre son sixième succès de suite et le troisième en Ligue des champions africaine. Mais c’est le premier en cette phase des poules qu’il entame en force et de fort belle manière en dehors de ses bases, face au Club Africain, un géant d’Afrique, hier soir au stade olympique de Sousse. Le CSC s’est imposé lors de cette première journée de la phase des poules par la plus petite des marges 1 à 0, grâce au rentrant Belkheïr à la 89’. Un succès qui permet aux Constantinois d’entrevoir le match de la deuxième journée face au TP Mazembe avec assurance et beaucoup de confiance.

Le CSC panique, Zalani sauve Rahmani
Le début de la partie a été en faveur de l’équipe du Club Africain qui a failli marquer à la 8’. Sur une erreur du gardien Rahmani qui sort de sa ligne pour jouer un duel avec Abdi, mais ce dernier était plus rapide et d’une tête, il a failli ouvrir le score, mais le défenseur Zalani est revenu en catastrophe en sauvant l’équipe d’un but tout fait, en dégageant le cuir sur la ligne de but.

Salhi réplique et Djaâbout privé d’un penaly
La réaction de la bande à Denis Lavagne ne s’est pas fait attendre. L’arrière gauche Yacine Salhi se joue de deux défenseurs encahîne un tir puissant, mais le gardien Cherfi s’interpose en sauvant son équipe d’un but tout fait à la 17’. Ce n’est pas fini, puisque les Constantinois continuent leur pressing et se procurent une occasion par Adil Djaâbout qui tire, le ballon est touché par un défenseur adverse de sa main à la 18’. Mais l’arbitre ne désigne pas le point de penalty, au grand dam des milliers de Sanafir présents au stade olympique de Sousse.

Khalil et Chamakhi répliquent mais sans résultat
Sentant le danger venir, les poulains de Chihab Elili sortent de leur coquille et se ruent vers l’attaque. Ils se procurent deux occasions de but aux 31’ et 37’ par Khalil d’un bolide que la défense dégage en catastrophe par Chamakhi mais sans résultat. Sur ce résultat vierge que s’achève la première mi-temps entre le Club Africain et le CSC.

L’arbitre prive Douadi d’un but valable
Au retour des vestiaires, les gars de Cirta se procurent la première occasion à la 48’, par l’entremise de Mohamed-Amine Abid, mais le gardien du Club Africain est à la parade. Les Tunisiens parviennent à ouvrir la marque à la 58’, par Douadi suite à une passe lumineuse de Chamakhi, mais l’arbitre gabonais l’annule pour une position de hors-jeu pas du tout évidente.

Tentatives de Abid et Djaâbout, mais…
Les coéquipiers de Salhi reviennent à la charge par Abid à la 62’ d’un joli ciseau, mais Cherfi s’interpose. Trois minutes plus tard, sur un joli travail individuel, Djaâbout rate son face-à -face.

Chamakhi rate un penalty
Les joueurs du Club Africain font le forcing dans le camp du CSC et obtiennent un penalty suite au fauchage de Chamakhi par Zalani. L’arbitre gabonais siffle le penalty. Chamakhi le tire, mais le cuir s’en va dans les décors, au grand dam des supporters du club de Bab Souika, à la 81’.

Belkheïr délivre les Sanafir
Le coach Denis Lavagne opère deux changements en incorporant Belkheïr et Beldjilali. Des changements qui ont porté leurs fruits, puisque à la 89’, sur une passe en profondeur du rentrant Beldjilali, l’autre rentrant Belkheïr se joue d’un défenseur avant d’enchaîner avec un tir à ras de terre, ne laissant aucune chance au gardien Cherfi qui n’a fait que constater les dégâts, au grand bonheur des milliers de sanafir. Une victoire ô combien précieuse pour la suite du parcours dans cette phase des poules pour le CSC qui l’entame en force, avant de confirmer le 19 de ce mois face au TP Mazembe à Hamlaoui.
 

Arama : «Je vous ai dit qu’on sera la surprise du groupe et Lavagne a réussi dans ses choix»
«Je suis un homme comblé et heureux et je vous ai dit qu’on sera la surprise de ce groupe. On s’est déplacés à Sousse pour réaliser un bon résultat et on a réussi à arracher les trois points face à une grande équipe. Je tiens surtout à signaler les bons choix de Lavagne qui a réussi à changer la physionomie de la rencontre et le résultat final.»

Lavagne : «Je ne m’attendais à un tel début et je remercie les Sanafir»
De son côté, le coach Denis Lavagne se dit très heureux de cette victoire face au Club Africain en déclarant ce qui suit : «Pour ne rien vous cacher, je ne m’attendais pas à un tel début dans cette phase des poules et avec cette victoire. Je remercie beaucoup les Sanafir qui se sont déplacés en force pour nous soutenir et nous encourager. C’est grâce à eux aussi, que mes joueurs ont réussi à relever le défi et à revenir avec une victoire de Sousse.»
 

Publié dans : Abid Belkacemi. Djaabout Ifa Aguerbi Lakhmissi

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4770 03/06/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir