Equipe d'Algérie

Belmadi fait taire Habib Beye et Pape Diouf ! : «On va dire que je ne suis pas objectif, mais pour moi Mahrez est le meilleur !»

«Mané a gagné la LDC, mais Riyad a accaparé tous les autres titres collectifs»

Auteur : Moumen A. mercredi 15 janvier 2020 10:16

Invité de l’émission «Talents d’Afrique» diffusée lundi soir sur Canal Plus Afrique, le sélectionneur national Djamel Belmadi est revenu à nouveau sur plusieurs sujets déjà traités en long et en large dans ces colonnes. Abordé au sujet de la distinction de Sadio Mané, sacré meilleur joueur africain de l’année 2019, Djamel, avec son franc-parler, garde la même position, divulguée lors de la cérémonie du 7 janvier dernier en Egypte. Pour l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille et de Manchester City, Riyad Mahrez méritait amplement d’être sacré meilleur joueur africain.

 «Mané a gagné la LDC, mais Riyad a accaparé tous les autres titres collectifs»
Après avoir bien pris le soin d’écouter l’ancien international sénégalais, Habib Beye, qui défendait bec et ongles le sacre de son compatriote Sadio Mané, Djamel Belmadi a eu une réponse sèche et pleine de sens à l’égard aussi de l’autre Sénégalais présent sur le plateau, en l’occurrence Pape Diouf, ancien journaliste devenu manager de joueurs puis président de l’Olympique de Marseille.  «À ce niveau-là et lorsqu’on écoute Habib Bey et Pape Diouf parler du Ballon d’Or, on a envie de dire que Sadio Mané mérite largement sa récompense, il n’y a rien à dire, ce qu’il a fait est incroyable avec surtout une Champions League gagnée, mais il faut rappeler que lui-même avait souhaité gagner la CAN que la Ligue des Champions, à mon avis ça a un sens… »

«Il arrive à la CAN avec un léger retard, mais il domine tout le monde dans ce tournoi»
Toujours aussi clair, net et précis lorsqu’il s’agit de prendre la défense de ses protégés, l’entraineur national Djamel Belmadi fonce droit au but et donne sa vision des choses dans cette course à trois qui a connu la consécration de Sadio Mané devant Mohamed Salah et Riyad Mahrez. Un classement pour le moins inexplicable. «Après, pour moi, on va peut-être dire que je ne suis pas objectif, mais ce n’est pas grave, je crois que Mahrez a fait une excellente saison, il a gagné tous les trophées collectifs mis à part la Champions League, c’est vrai que Riyad n’a pas eu de distinction individuelle, il n’a pas terminé meilleur buteur, par exemple, mais il y a eu bien des raisons.»

«C’est pratiquement Riyad qui a fait gagner l’Algérie en Coupe d’Afrique»
Très calme et serein malgré les offensives amicales de Pape Diouf et Habib Beye, le sélectionneur national Djamel Belmadi a eu quand même les mots justes pour tenter de raisonner les présents et expliquer que son avis ou plutôt son vote pour son joueur Riyad Mahrez était des plus logiques et loin de toutes considérations subjectives : «Il y a eu une période où il a moins joué, c’est cela qui lui fait peut-être défaut, il part donc avec un léger retard avant la phase finale de la CAN mais quand il arrive dans cette compétition il domine tout le monde. Il prend ses responsabilités et participe grandement au sacre de l’Algérie en Egypte. C’est lui qui fait gagner son équipe en Coupe d’Afrique en tant que capitaine de cette sélection championne d’Afrique, c’est lui qui a été le plus pesant, donc à mon avis, il mérite aussi d’être lauréat.»

«Si on veut donner une légitimité à la CAN, on doit reconnaître le mérite de Mahrez »  
Obligé de passer à l’offensive pour tenter de blinder ses arguments, Djamel Belmadi est on ne peut plus clair à propos des critères avancés par les présents sur le plateau de Canal Plus Afrique. Belmadi avance, en toute logique du reste, que le fait que son poulain Riyad Mahrez ait gagné la Coupe d’Afrique des nations devrait lui permettre de soulever ce trophée offert donc à l’attaquant de Liverpool Sadio Mané. «Dans une année de Coupe d’Afrique, je pense que le fait de l’avoir gagnée devrait avoir un poids essentiel dans le résultat de ce Ballon d’Or, à partir du moment qu’il fait partie des 3 nommés qui sont à peu près dans la même catégorie.  J’estime alors qu’à un moment donné, ça devrait faire la différence et peser en faveur de celui qui a gagné la CAN, bien sûr si on veut donner une certaine légitimité à cette Coupe d’Afrique des nations», a conclu Belmadi. Pour rappel, Riyad a gagné 4 titres avec Manchester City cette année en plus de la Coupe d’Afrique des Nations qu’il a soulevée en Egypte au mois de juillet dernier en finale contre le Sénégal… de Sadio Mané.

Moumen A.

Publié dans : Belmadi Mahrez pape Diouf Habib Bèye

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4687 17/02/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir