Ligue 1 & 2

NAHD : Le départ de Brahimi, une aubaine pour Amrani

Ils font partie des cadres et sont libres de tout engagement Boussouf, El-Orfi et Gasmi ne ferment pas la porte au Nasria

Auteur : Rachid C. mercredi 12 juin 2019 13:37

Libre de tout engagement, Belgacem Brahimi était convoité de partout mais après mûre réflexion, c’est au Mouloudia qu’il a atterri. En s’engageant avec le Doyen pour les deux saisons à venir, le NAHD vient de perdre les services d’un des éléments les plus utilisés lors de l’exercice sortant. Pour combler le vide qu’il a laissé, les responsables ont décidé de miser sur le jeune Billel Amrani. Promu récemment, ce latéral gauche promis à un bel avenir devra se contenter au début d’un rôle de remplaçant tout en essayant de chambouler la hiérarchie. Une mission difficile mais pas impossible vu les insuffisances de son concurrent, en l’occurrence Naoufel Khacef sur le plan défensif.

Ils font partie des cadres et sont libres de tout engagement
Boussouf, El-Orfi et Gasmi ne ferment pas la porte au Nasria

Les Sang et Or vivent un  été très mouvementé. En plus du départ des frères Ould Zmirli, pas moins de treize joueurs sont en fin de contrat. Parmi eux, on peut citer les noms de Kheireddine Boussouf, Hocine El-Orfi et Ahmed Gasmi. Contrairement à d’autres qui ont déjà scellé leur avenir à l’instar de Walid Allati et Belgacem Brahimi en préférant changer d’air et opter pour le Mouloudia, ces trois éléments ne ferment pas la porte au NAHD. C’est de toute façon ce qu’ils ont confié à leurs proches.  
Ils suivent l’actualité du club avec un grand intérêt
Libre de tout engagement, les noms cités un peu plus haut peuvent signer dans n’importe quel club sans passer par la direction nahdiste. Actuellement en vacances, ils continuent de suivre l’actualité du club avec un grand intérêt. En effet, au Nasria depuis trois ans, ils ne manquent aucune occasion pour recueillir des informations auprès des l’entourage de cette équipe. Une preuve qu’ils ne sont pas prêts à tourner le dos pour cette équipe qui les a accueillis à bras ouverts.    
Valeurs sûres, ils peuvent être très utiles pour encadrer les jeunes
C’est vrai, ayant tous dépassé la trentaine, ils n’ont plus que quelques années devant eux avant la fin de leur carrière, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’ont plus rien à apporter au Nasria ou pour n’importe quelle formation de la Ligue 1Mobilis. Valeurs sûres, ils peuvent être très utiles pour encadrer les jeunes. Promus il y a quelques mois, Zinedine Boutman, Redouane Zerdoum, Abdellah Nacef et les autres devront être pris en charge par des éléments chevronnés afin qu’ils puissent poursuivre leur cursus de progression. Et d’après plusieurs observateurs, ce trio est le mieux indiqué pour assurer cette lourde mission.
Ils attendent le dénouement
de la crise avant de prendre des décisions
Sollicités par d’autres formations, Kheireddine Boussouf, Hocine El-Orfi et Ahmed Gasmi n’ont toujours pas pris une décision en ce qui concerne leur avenir. En train de se ressourcer auprès de leurs proches après une saison très longue, ils attendent toujours un dénouement pour cette crise avant de trancher pour leur futur. Affaire à suivre…     
 

Said Matari pour succéder aux Ould Zmirli ?

Ce n’est un secret pour personne, Mahfoud et Bachir Ould Zmirli ont décidé de ne pas poursuivre leur mission à la tête du Nasria et céder leurs actions à n’importe quel repreneur qui souhaite investir au NAHD. Dans le flou total, la situation pourra connaitre un dénouement à partir des prochaines heures. D’après une source généralement bien informée, à l’issue de la réunion qui s’est déroulée avant-hier, le président d’APC d’El Magharia, M. Mourad Bahidj avait décidé de prendre les choses en mains et contacter Said Matari afin de lui proposer de succéder aux frères Ould Zmirli. Fervent supporter des Sang et Or, il n’a pas décliné la proposition mais il a demandé un temps de réflexion avant de rendre sa réponse.  
Il était le bras droit de Toumi
Pour ceux qui ne se souviennent pas de Said Matari, ce n’est autre que le bras droit de l’ancien président Mohamed Toumi. Ayant déjà une courte expérience qui n’a pas dépassé les deux ans entre 2005 et 2007, il a réussi à laisser une bonne impression lors de son premier passage. L’équipe avait réussi à se maintenir en Ligue 1Mobilis et était en nette progression mais pour des raisons personnelles, il était obligé avec le président Mohamed Toumi de se retirer et ne pas aller jusqu’au bout de leur projet.    
Il avait déjà apporté son soutien dans le passé
Actuellement à la tête d’une entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation du ciment, Said Matari pourra être l’homme de la situation. Ayant déjà apporté son soutien dans le passé, il pourra faire le forcing dans l’espoir de convaincre les associés de cette entreprise d’investir au Nasria ou au pire des cas, engager un contrat de sponsoring qui donnera une bouffée d’oxygène aux Husseindéens.      
D’autres hommes d’affaires ont été contactés
Ayant assuré aux amoureux du club qu’ils ne vont pas le laisser tomber, le président d’APC d’El Magharia, Hussein Dey et les membres du comité de supporters n’ont pas hésité à contacter d’autres hommes d’affaires dont les noms ne nous ont pas été dévoilés et cela pour les convaincre de prendre en charge le Nasria. Alors que le temps ne joue pas en leur faveur, les Nahdistes n’ont d’autre choix que de prendre leur mal en patience et attendre des jours meilleurs.

 

Sit-in à 17h30 devant la daïra d’Hussein Dey
Les supporters passent à l’action !

Comme nous l’avons annoncé lors de notre édition d’hier, très inquiets pour l’avenir de leur club de cœur, les supporters avaient prévu en fin de semaine une marche pacifique du cartier de Brossette jusqu’à la placette d’Hussein Dey. Mais contre toute attente, les choses ont très vite évolué. Face à cette situation, ils étaient obligés de revoir leurs plans. Très actif ces derniers temps, le comité de supporters a annoncé à travers les réseaux sociaux qu’un sit-in est prévu cet après-midi. Si tout se déroulera comme prévu, c’est vers 17h30 devant la daïra d’Hussein Dey, qu’ils devront se rencontrer.
Leurs revendications sont toujours les mêmes
Comme c’est le cas depuis plusieurs semaines, les revendications des Husseindéens sont toujours les mêmes. Contrairement aux autres équipes de la Ligue 1Mobilis qui ont pratiquement tous entamé les préparatifs pour la nouvelle saison, la situation au Nasria est toujours au point mort. Les supporters souhaitent donc que leur club de cœur bénéficie d’une société étatique qui pourra mettre les moyens nécessaire pour rattraper le retard qu’accuse le NAHD.     
Ils font appel aux anciens joueurs
Ayant ras-le-bol de voir leur équipe se contenter chaque année des seconds rôles, les inconditionnels espèrent des changements radicaux dans les plus brefs délais. Pour atteindre leurs objectifs, ils n’ont pas hésité à faire appel aux anciens joueurs. D’après une source généralement bien informée, certains enfants du club ont donné leur accord pour être présents cet après-midi devant le siège de la daïra d’Hussein Dey et apporter ainsi leur soutien aux supporters.
 

 

Publié dans : Nahd Redouane Said Matari Zinedine Boutman

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4800 12/07/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir