Equipe d'Algérie

Belmadi a briefé ses joueurs sur le Kenya

Une défense faible, un milieu puissant et une attaque dangereuse

Auteur : S. F. lundi 10 juin 2019 12:07

Le 23 juin prochain, l’Algérie entamera sa CAN en Egypte par un premier match qui, sur le papier, paraît abordable, mais sur le terrain, il pourrait se révéler compliqué face au Kenya. Celui-ci figurait dans le groupe F lors des éliminatoires en compagnie du Ghana, de l’Ethiopie et du Sierra Léone. Avec le retrait des Sierra-léonais des éliminatoires, les Kenyans n’ont au final joué que quatre matchs avec un total de deux victoires (Ghana et Ethiopie à domicile), une défaite (Ghana) et un match nul (Ethiopie). Ils ont terminé à la 2e place. Evidemment, le coach national a visionné tous les matchs de cette sélection kenyane, en ayant un aperçu sur ses qualités, ses forces ainsi que ses faiblesses. A ce propos et durant tout le premier regroupement, Belmadi n’a pas cessé d’orienter ses poulains sur le terrain par rapport à la force de jeu de cet adversaire, mais aussi ses faiblesses, notamment sa défense. Le sélectionneur national, qui a donné un maximum d’informations à ses joueurs, ne veut en aucun cas laisser place aux mauvaises surprises.

Une défense faible, un milieu puissant et une attaque dangereuse
Même si le Kenya a pu valider sa qualification pour la phase finale de cette CAN, après plusieurs années d’absence, il n’empêche qu’il reste un adversaire redoutable. Maintenant si les Verts  jouent à leur niveau habituel, parviendront à s’imposer sans grosse difficulté. Lors du match amical disputé vendredi soir à Paris face au Madagascar et malgré la victoire (1-0, but sur penalty à la 64’), le Kenya a montré énormément de faiblesses, notamment sur le plan défensif. Il a concédé beaucoup d’occasions (deux poteaux et un penalty ratés notamment) et aurait dû s’incliner si les attaquants malgaches s’étaient montrés adroits. Notons, cependant, que le milieu de terrain kenyan, conduit par sa star, le sociétaire de Tottenham, Victor Wanyama, a montré beaucoup de puissance. Un registre qui demeure le point faible de la sélection algérienne. L’attaque, en revanche, reste dangereuse. L’ailier droit Ayub Timbe Masika, sociétaire du club chinois de BJ Renhe, demeure l’un des attaquants phares de cette équipe kenyane. Face au Madagascar, il a été incontestablement l’élément le plus en vue. Belmadi a sans doute pris ses précautions et lui mettra en face Farès ou Bensebaïni.
 

Publié dans : Belmadi Bensebaini Fares Ayub Timbe Masika

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4612 20/11/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir