Ligue 1 & 2

CSC - Lamri: «En me déplaçant à Constantine, j’ai prouvé ma bonne foi»

Benayada reçoit une offre d’un club portugais

Auteur : Samir K., Hamza S. lundi 10 juin 2019 12:10

«Si je ne signe pas dans les pays de Golfe, je reste au CSC»
On a appris que vous êtes en partance vers l’ESS, qu’en est-il au juste ?
C’est vrai que j’ai rencontré le président Hassan Hammar qui m’a proposé de revenir en faisant savoir qu’il y a un grand projet sportif en perspective. Mais à aucun moment j’ai donné mon accord. Je suis libre de tout engagement et c’est tout à fait normal que des équipes me contactent. Tout le monde sait que c’est grâce au CSC que j’ai refait surface et je ne peux jouer en Algérie que dans ce club.
Donc vous ne comptez pas revenir à Sétif.
J’ai reçu cette offre et c’est tout à fait normal que je négocie avec les équipes qui me sollicitent. Mais j’attends de concrétiser les offres émanant de l’étranger. Il ne faut pas oublier que j’ai déjà rencontré Tarek Arama en présence de mon équipier Aroussi qui est aussi en fin de contrat. Il nous a donné rendez-vous pour ce mardi pour finaliser. On n’a à aucun moment évoquer le volet financier pour vous dire que la confiance est plus importante que l’argent.
Est-ce que vous allez continuer l’aventure avec le CSC, surtout que les Sanafir sont inquiets quant à votre éventuel départ ?
Non, je rassure les Sanafir quand je ne jouerai en Algérie qu’au CSC. Donc, si je ne signe pas dans un club du Golfe, particulièrement en Arabie Saoudite où j’ai des contacts, je ne me vois pas ailleurs qu’à Constantine. Je ne manque de rien dans ce club qui m’a permis de rebondir. Même si l’ESS est la formation où j’ai fait mes classes, mais mon cœur bat pour le CSC.
Le directeur général du conseil d’administration Nouri s’est procuré votre numéro de téléphone, comme c’était le cas avec Belkheir, qu’il a convaincu à la dernière minute en évitant qu’il signe au MCA. Avec-vous eu une discussion avec Said Nouri ?
Non, pour le moment, il ne m’a pas contacté, mais je répondrai à ses appels. Je sais bien que le DG essaye de tout faire pour garder les cadres de l’équipe et j’espère qu’il passera aussi à l’action pour engager des joueurs de valeur et bien préparer la saison prochaine. Tout est une question de destin, comme je vous ai déclaré. Pour ne rien vous cacher, je veux bien tenter une expérience professionnelle à l’étranger.
On vous laisse le soin de conclure ?
Je remercie beaucoup les supporters qui n’ont pas cessé de demander de mes nouvelles. Mais comme je vous ai dit, je vais prendre mon temps pour étudier les offres des pays de Golfe et dans le cas où je ne jouerais pas à l’étranger je serai Constantinois la saison prochaine. C’est une promesse, car le CSC m’a beaucoup donné et ça je ne peux le nier et l’oublier.
 

Benayada reçoit une offre d’un club portugais

Hocine Benayada, le défenseur du CSC, qui a réussi une belle saison, est convoité par des clubs étrangers, en vue de son recrutement dès cet été. Il est sur les tablettes d’un club français de Ligue 2. Dernièrement un club portugais s’est manifesté et a affiché son intérêt pour ce défenseur pour l’engager. Lié pour une autre saison avec le CSC, Hocine Benayada est très inquiet pour son avenir et espère que la direction lui facilitera son départ. Il n’a pas trouvé d’interlocuteur, surtout que l’avenir du manager général Tarek Arama est menacé. Ce qui a poussé le joueur à se procurer le numéro de téléphone du directeur général du conseil d’administration Said Nouri. Il l’a appelé en lui demandant de lui faciliter son départ vers un club européen, soit en France, soit au Portugal. Nouri a demandé à Benayada de patienter quelques jours, avant de trancher son avenir avec le CSC. Cet élément de valeur tient vraiment à tenter une expérience professionnelle en Europe et ne veut en aucun cas rater cette occasion qui se présente. Il espère avoir le bon de sortie dans les plus brefs délais.
« Je n’ai aucun contact de la Hollande et je choisirai entre la Ligue 2 française et un club portugais »
Concernant les contacts qu’il a reçus ces derniers temps, l’enfant d’El Bahia a nié tout contact avec un club hollandais, tout en nous confirmant qu’il jouera soit en Ligue 2 française, soit au Portugal : « Je n’ai trouvé personne concernant mon éventuel départ. Je n’ai que le directeur général Nouri, avec lequel j’espère qu’il sera compréhensif et me facilitera la tâche, pour jouer à l’étranger, sachant que je suis toujours sous contrat pour une autre saison. »
 

Haddad : «La saison prochaine sera meilleure»
Le milieu de terrain Haddad se sent mieux et sa blessure n’est que de l’histoire ancienne et il promet de réaliser de belles prestations la saison prochaine : «Je me sens bien, je me repose et je me ressource auprès de ma famille, je passerai quelques jours de vacances, avant de me remettre au travail au début du mois prochain. La saison prochaine sera meilleure pour le CSC et on promet aux Sanafir de ne pas les décevoir. Quant à moi, je suis lié pour une autre saison et je compte aller jusqu’au bout.»

Al Khor veut Zalani
Le club qatari d’Al Khor veut s’attacher les services de Zalani. Les dirigeants du club qatari ont fait une première offre au manager du joueur et espèrent conclure avec lui, pour recruter ce défenseur axial, auteur d’une belle saison avec le CSC. Mais le joueur, qui est en vacances avec sa famille à Annaba et qui est injoignable, n’est pas satisfait de la proposition financière et attend une autre offre de ce club, pour prendre une décision et la soumettre à la direction du CSC. Le joueur est sous contrat jusqu’en 2020 et son départ dépend de la volonté de la direction du CSC. Zalani veut bien tenter une expérience dans les pays du Golfe, mais son destin n’est pas entre ses mains.

Le groupe Ultra Luca Ragazzi organise un tournoi de football
À l’initiative du groupe de supporters Ultra Luca Ragazzi, un tournoi de football est organisé et qui regroupe 32 équipes de différents quartiers de la ville de Constantine. Un tournoi dédié à la mémoire des supporters décédés ces dernières années. Les recettes de ce tournoi aux familles des supporters décédés qui vont accomplir une Omra. Une louable initiative à encourager.
 

Après le retour de Hamoudi de vacances
Les patrons de l’ENTP se réunissent et attendent le verdict de la CD  concernant Arama

D’après des sources proches des affaires courantes du club constantinois, les propriétaires se sont réunis hier pour évoquer plusieurs sujets ayant trait à l’actualité du club. Mais ils ont surtout focalisé leur discussion sur l’avenir du manager général Tarek Arama. Ils préfèrent attendre le verdict de la commission de discipline de la LFP, qui a convoqué le responsable du CSC, pour l’entendre aujourd’hui, et ce dans l’affaire qui l’oppose au président de la JSK Cherif Mellal suite à la diffusion d’une conversation téléphonique entre les deux hommes. Cette petite réunion tenue au siège de l’ENTP à Hassi Messaoud était une occasion pour le P-DG Brahim Hamoudi, qui est revenu de vacances, pour faire le constat sur la situation du club. Il a d’ailleurs demandé aux autres membres de prendre des décisions qu’ils jugent nécessaires, comme c’était le cas dans l’affaire Belkheir, lorsque Saïd Naouri est intervenu pour dissuader le joueur de ne pas signer au MCA. Ils vont se réunir une deuxième fois demain, et ce une fois que le verdict sera tombé dans l’affaire Mellal-Arama. Puisque les deux responsables risquent de lourdes sanctions. Donc il n’est pas à écarter de voir les responsables du CSC prendre une décision concernant l’avenir de Tarek Arama. Affaire à suivre….
 

Après l’échec du recrutement de Belkheir
Ghrib revient à la charge et veut Abid et Lamri

Les dirigeants du MCA à leur tête le revenant Omar Ghrib ne veulent pas lâcher du lest et comptent coûte que coûte vider le CSC de ses cadres. Après la tentative avortée de faire signer Belkheir, suite à l’intervention à la dernière minute du DG du conseil d’administration, Saïd Naouri, qui l’a convaincu de poursuivre l’aventure, Omar Ghrib est revenu à la charge et cible désormais deux autres joueurs libres de tout engagement. Il s’agit du baroudeur Mohamed Amine Abid et du milieu récupérateur Sid-Ali Lamri. L’homme fort du MCA investit dans les problèmes du CSC, sachant que l’avenir de Tarek Arama est en jeu et il risque d’être éjecté par les patrons de l’ENTP. D’ailleurs aux dernières nouvelles, Omar Ghrib a prévu de rencontrer le manager de Abid et aussi le joueur Lamri, dans le but de les convaincre de signer au MCA cette saison. Alors aux dirigeants du CSC de s’activer avant que ce ne soit trop tard, car le revenant Ghrib est décidé à vider le club de ses meilleurs joueurs. À bon entendeur, salut !
 

 

 

 

Publié dans : csc Haddad Benayada

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4800 12/07/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir