Equipe d'Algérie

ALGÉRIE 1 - GAMBIE 1 : Le nul «miraculeux» des Gambiens

41', le but plein d’opportunisme de Abeid.

Auteur : Adel Cheraki samedi 23 mars 2019 10:07

Stade : Tchaker (Blida)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Néant Alioum, Elvis Guy Noupue Nguegoue, Ernest Nkeniji Ekokobe.
Buts : Abeid (42’) Algérie ; Danson (90’) Gambie
Avertissement : Ounas (33') Algérie
 

ALGÉRIE : Doukha, Loucif, Fares, Alliche, Abdellaoui, Boudaoui (Benkhemassa 68’), Abid, Benacer, Ounas, Belaïli, Derfalou (Naïdji 63’).
Entraîneur : Belmadi


GAMBIE : Modou, Colley, Richter, Touray, Danso, Sanneh, Sohna (Colley 80’), Ngum (Barrow 64’), Adams, Jameh (Jobe 54’), Marong.
Entraîneur : Thomas Saintfiet

 

La sélection algérienne a donné la réplique à la Gambie, pour le compte de la dernière journée du groupe D des éliminatoires de la CAN 2019. Même qualifiés, les Verts ont tenu à terminer la compétition par un succès afin de consolider leur 1re place au classement. Ils n’y parviendront pas et cela après avoir encaissé un but assassin à l’ultime minute de la rencontre. Par ailleurs, c'est avec curiosité que les puristes attendaient cette rencontre inédite entre le petit poucet du groupe et l'Algérie, qui se trouve dans la peau de l'un des favoris de l'épreuve. Belmadi a décidé d’un turn-over et c’est pratiquement une équipe expérimentale qui a débuté le match.

Le début de match en trombe des Verts
Les 22 acteurs entreront très vite dans le vif du sujet. Les Algériens monopolisent le cuir et obtiennent deux corners coup sur coup qui ne donneront rien. Les Gambiens bénéficieront d’un coup franc à la 7’, sans résultat. Deux minutes plus tard, après un petit slalom dans la surface, Adam Ounas verra son tir passer au-dessus de la transversale de Modou. C’est une belle entrée en matière de l’Algérie. Le sociétaire du Napoli fera le mauvais choix à la 9’, après un service de Belaïli. Les rushs des Algériens se succèdent et à la 14’, Abeid tente une superbe frappe des 25 mètres. Le ballon sera dévié en corner par Modou. Deux minutes plus tard, Abdellaoui enlèvera trop son tir. Les Gambiens ont passé le plus clair de leur temps à défendre face aux rushs des Algériens qui ont péché dans le dernier geste.

La show Ounas  
A la 29’, Ounas, déchaîné, amorcera une série de dribbles, avant d’être contré in extremis. Il sera imité par Boudaoui à la 32’. Le joueur du PAC sera déséquilibré dans la surface. Une minute plus tard, Ounas subira le même traitement, sans que l’arbitre bronche. On jouait la 37' quand Bennacer verra son tir à l'entrée de la surface contré par un défenseur. Après cela, le même Bennacer effectuera un superbe centre qui ne trouvera pas preneur. Les Gambiens n’auront aucun répit. A la 39', le gardien gambien effectuera une sortie pour stopper Belaïli, qui a été servi par Ounas. L’attaquant algérien a été déséquilibré sans que l'arbitre siffle quoi que ce soit.

41', le but plein d’opportunisme de Abeid
La délivrance surviendra à la 41’. Après une petite course, Bennacer sert Abeid qui est arrivé dans le dos des défenseurs. Le sociétaire de Dijon adresse un tir puissant qui trouvera la lucarne du portier gambien (1-0). Même après avoir ouvert le score, les poulains de Belmadi ne relâcheront pas leur étreinte. La mi-temps surviendra après deux minutes de temps additionnel qui ne donneront rien. Il faut dire que les Gambiens s’en sont plutôt tirés à bon compte jusque-là.

Des Algériens plus mobiles, mais en manque de percussion
Après la pause, on repartira sur les mêmes bases, à savoir une équipe algérienne qui s’installe dans le camp gambien et multiplie les offensives. La première aura lieu à la 49’. Ounas héritera d’un ballon dans les vingt mètres. Sa frappe, qui était cadrée, sera déviée en corner. La seconde incursion algérienne sera l'œuvre de Bennacer qui verra son tir passer largement au-dessus de la transversale. Le ballon confisqué par les Algériens.
Curieusement, ce temps fort des Algériens ne sera pas concrétisé à la marque. A la 62', Adam Ounas tentera sa chance, après un petit slalom dans la surface, sans résultat. Bennacer n'aura pas plus de chance, deux minutes plus tard.
Les camarades de Halliche feront tourner le ballon et se montreront moins tranchants. Les visiteurs en profiteront pour montrer des velléités.

73’, Doukha fait échec à Jobe
La première véritable occasion pour la Gambie surviendra à la 73’. Jobe accélère sur le côté droit et prend de vitesse son vis à vis. Son tir sera dévié par Doukha. Le corner qui suivra ne donnera rien. La séquence des Gambiens continuera et le même Jobe obligera Doukha à la parade. A partir de cet instant, les Verts prendront totalement le contrôle du match. A la 76', Ounas effectuera un petit slalom dans la surface avant de rater son tir.  Le pressing collectif des Algériens mettra à mal les Gambiens qui se contenteront de se défendre bec et ongles.

Quelle bourde de Belaïli !
 Après un coup-franc pour les Gambiens à la 87’, l'Algérie parvient à se dégager par Halliche. Le long ballon sera contrôlé par Belaïli qui se savait en position de hors-jeu, alors que Bennacer ne l’était pas. C’est une belle occasion qui a été gâchée. La domination est totale en fin de match, mais ni Belaïli ni Naïdji, qui a fait son entrée sur le terrain, n'arriveront à se montrer décisifs. Ce ne sera pas le cas des Gambiens qui y ont crû fermement et jusqu’au bout.

90’, coup de tonnerre à Tchaker !
Les efforts des Gambiens seront récompensés à l’ultime minute, Nuha récupére un ballon dans la surface et sert Danson, qui mettra le cuir hors de portée de Doukha (1-1).
Lors des quatre minutes de temps additionnel, le score ne changera pas, même si les Algériens avaient les armes pour l'emporter. La formation alignée par Belmadi était certes expérimentale, mais elle était composée de joueurs confirmés.  Elle n’a pas réussi à faire le break car manquant très certainement de maturité.

 

 

Publié dans : Abdellaoui Fares Boudaoui Alliche Danso Sanneh Sohna.

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Votre pronostic pour le match de l'Algérie face à la Tanzanie?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5473 25/09/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir