Ligue 1 & 2

USB 1 / PAC 0 : Biskra en voulait plus !

José Maria : «Le flottement défensif en deuxième mi-temps nous a coûté cher.» Leknaoui : «On n’avait pas d’autre choix que de les battre.»

Auteur : samedi 21 avril 2018 09:16

Stade : d’El Alia de Biskra
Affluence : Moyenne
Arbitres : Necib, Meghlout, Bahloul
Avertissements : Sangaré (4’) PAC, Allam (91’) USB
Buts : Boulifa (79’) USB
USB : Belkerrouche, Hariti, Sayoud (64’ Boufligha), Mebarki, Djabou, Hamoudi, Benaniba, Manseur (83’ Allam), Touré, Berbèche (76’ Mouaki), Ronal
Entraineur : Leknaoui
PAC : Moussaoui, Loucif (55’ Boukara), Bouabta, Mouali, Benayad, Herrouche, Mesibah, Chahrour, Cheraitia (72’ Kennaoui), Bouzouk (77’ Gherrab)
Entraineur : José Maria

Dans une rencontre où le faux pas était interdit, pour les locaux surtout, les deux équipes ont foulé la pelouse du stade de Biskra avec la ferme intention de glaner les trois points, mais au final le succès a  souri aux joueurs de l’entraineur, Leknaoui, qui soufflent un peu en attendant la suite du parcours. En effet, d’entrée de match, ce sont les visiteurs qui mettent le feu par l’intermédiaire de l’arrière, Chahrour, d’un tir de loin capté par le gardien de but. Un début en trombe pour les gars d’Hydra qui ont failli trouver le chemin des filets deux minutes plus tard. Ainsi, Bouzouk, des 20 mètres, a donné des sueurs froides au keeper, Belekrouche, qui n’a eu que les yeux pour regarder le tir effleurer son poteau droit. Les locaux sentent le danger et tentent de resserrer les rangs pour éviter de se faire surprendre à froid, et tentent aussi de porter le cuir dans le camp des Pacistes, mais Sayoud n’a pas eu la force nécessaire pour inquiéter Moussaoui dans sa cage.
27’ Cheraitia trouve la transversale
Après la première action-réaction des joueurs de l’USB, les visiteurs plus organisés et plus présents dans les duels, reprennent la possession du ballon, qu’ils ont fait circuler admirablement, laissant les joueurs de l’USB sur place. (27’), sur une chevauchée magnifique du latéral, Charaitia, sur le côté droit.  Ce jeune joueur prend tout le monde de vitesse, pénètre dans la surface de réparation et envoie un bolide qui s’est écrasé sur la transversale, laissant sur place Belkerrouche,  finalement sauvé par son poteau.
30’ Ronal trouve Moussaoui
Visiblement supérieur sur tous les plans sur leur vis-à-vis, les joueurs de José Maria multiplient les facettes de jeu et se font applaudir, ce qui a été apparemment mal perçu par les joueurs de Leknaoui. Touchés dans leur amour-propre, les joueurs de l’USB mettent le pied sur le champignon, et tentent de reprendre le dessus, chose faite à la demi-heure de jeu. Cette reprise de conscience ou on ne sait quoi a permis aux joueurs du club vert et noir de reprendre des couleurs. (30’), suite à une une-deux entre Manseur et Raonal, ce dernier ajuste un tir foudroyant des 23 mètres, mais Moussaoui était bien placé pour capter ce tir.
45’ Touré manque l’immanquable
Et comme le jeu est devenu un peu ennuyeux au dernier quart d’heure de cette première mi-temps, chaque formation tentait de reprendre son souffle, tout en guettant la moindre faille. Ainsi, avec un jeu un peu débridé, les deux équipes paraissaient attendre le coup de sifflet de l’arbitre pour se reposer. Or, avant cela, l’USB a eu l’occasion la plus franche de la rencontre, lorsque le jeune Sayoud force le respect aux défenseurs du PAC, sert son compère, Touré, face-à-face avec Moussaoui,  se mêle les pinceaux en voulant conclure, et manque une occasion en or pour ouvrir la marque pour son équipe. Quelques secondes après, l’arbitre envoie les 22 joueurs aux vestiaires.De retour de repos, c’est un peu le contraire de la première mi-temps qui s’est produit, où ce sont les capés de José Maria qui ont souffert, puisque, sept minutes après le coup d’envoi du second half, l’arbitre, Necib, a omis de siffler un penalty aux locaux suite à une main d’un arrière du PAC, après un tir de Manseur. Les locaux pressent et obligent les visiteurs à se cantonner derrière pour éviter de se faire surprendre. Ce qu’ils ont d’ailleurs brillamment fait durant un long moment de domination de l’USB. Toutefois, beaucoup se sont demandés si les Pacistes allaient bien résister jusqu’à la fin de la rencontre. Les tentatives se multiplient et l’USB paraissait mieux en jambes au grand bonheur de son entraineur et ses joueurs.
79’ Boufligha libère El Alia et toute Biskra
Les minutes avancent et la pression est bel et bien présente sur les épaules des joueurs de Leknaoui. Toutefois, au dernier quart d’heure de jeu, et suite à d’innombrables tentatives des Vert et Noir, Boufligha met sur Touré qui tire dans les bras de Moussaoui. Ce même Boufligha, qui paraissait déchainé, parvient à libérer toute l’assistance et la ville de Biskra, suite à un corner botté par un de ses camarades, qui bute sur le poteau de Moussaoui pour le trouver à l’angle opposé et ne trouve aucune peine à ouvrir le score pour son club (1 à 0). Vers la fin du match, le rentrant, Mouaki, drible toute la défense du PAC et tire maladroitement sur Moussaoui. L’arbitre siffle par la suite la fin du match, par une petite mais ô combien précieuse victoire des gars de Biskra.

José Maria : «Le flottement défensif en deuxième mi-temps nous a coûté cher»
«On est bien rentrés dans ce match, avec une très bonne organisation sur le terrain, et où se sont créées plusieurs occasions nettes de scorer et de prendre le large, mais malheureusement on n’a pas su en mettre au moins une dedans. La preuve, on a raté une victoire certaine. En deuxième mi-temps, on s’est repliés derrière à cause de la pression de l’adversaire qui nous a vraiment gênés, ce qui nous a valu le seul but du match après un flottement défensif de notre part. Sinon dans l’ensemble, cette défaite ne va pas nous affecter pour autant, on va renouer avec les victoires dès la semaine prochaine pour mieux terminer le championnat».

Leknaoui : «On n’avait pas d’autre choix que de les battre»
«D’abord, il faut savoir que mon équipe n’avait pas d’autre choix que de battre le Paradou AC aujourd’hui, on a commencé le match très crispés à cause de l’énorme pression qui pesait sur les épaules de nos joueurs. Pour être franc avec vous, on a joué la première mi-temps la peur au ventre à cause de la pression et du résultat. Entre les deux mi-temps, on a donné quelques instructions aux joueurs, ce qui a valu une nette domination de nos joueurs et au final on a réussi à faire l’essentiel en l’emportant par la plus petite des marges. Ces trois points vont nous permettre d’espérer davantage pour sauver le club de la relégation, mais à condition d’effectuer un très bon résultat prochainement face aux Sang et Or d’Hussein-Dey».

Publié dans : Djabou Herrouche PAC Hamoudi Mebarki Bouabta Benaniba Benayad Chahrour USB Mouali Manseur Mesibah Cheraitia

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Une coupe du monde tous les deux ans, êtes-vous pour ou contre ?

Quel est votre pronostic pour le match du mois de novembre entre Djibouti et l'Algérie ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5192 18/10/2021

Archive

Année
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir