Ligue 1 & 2

MCO 2 - CSC 1 : Les Hamraoua plus réalistes

Cavalli : «Je suis très content.» Garzitto : «Je suis en colère.»

Auteur : Amine L. samedi 27 septembre 2014 23:57

Stade : Zabana (Oran)
Affluence : moyenne
Arbitres : Mial, Semsoum, Idir  
Avertissements : Nessakh (5’), Beradja (20’)  (MCO) ; Bencherifa (4’) (CSC)
Expulsions : Aminou (66’) (CSC)
Buts : Zaâbia (8’), Nekkache (43’) (MCO) ; Voavy (76’) (CSC)
MCO : Natèche, Bourzama, Nessakh, Hamdadou, Bellabes, Merbah, Beradja, Larbi, Nekkache, Bezzaz (Saïdi 88’), Zaâbia (Heriet 81’)
Entraîneur : Cavalli
CSC : Cédric, Remache, Bencherifa, Aminou, Rouabah (Messaâdia 88’), Allag, Bahri, Sameur, Rani (Mbaye 62’), Voavy, Boulemdaïs (Guerabis 70’)
Entraîneur : Garzitto

La première mi-temps démarre tambours battant par les deux équipes. En effet, dès la 5e minute de jeu, Rani presque seul face au gardien Natèche rate de peu d’inscrire le premier but par manque de lucidité et à bout de souffle. Trois minutes après, l’avant-centre des Hamraoua, Zaâbia, et après un contre bien mené, croise son tir et ne laisse aucune chance au gardien Cédric qui était masqué par un joueur, on jouait la 8e minute. A la surprise générale, le leader se fait surprendre à la première occasion des Hamraoua qui mène déjà par un but à zéro. A la 37e minute, quand Remache sur le flanc droit adresse un centre vers le point de penalty, il trouva la tête de Boulemdaïs qui mettra un joli heading, et il aura fallu toute la classe de Natèche pour dévier le cuir et annihiler cette véritable occasion de revenir à la marque.
43’, Nekkache assomme les Sanafir
Coup franc au profit des Oranais, bien botté par Yacine Bezzaz, le ballon sera dévié par Hadadou sur son coéquipier Nekkache, qui aura le temps de contrôler et de tromper la vigilance de Cédric, lequel ne fait que constater les dégâts (43’). La première période fut équilibrée et pauvre en occasions, si ce n’est que les camarades de Bezzaz ont su concrétiser les leurs, contrairement aux visiteurs qui ont bêché devant les buts trouvant face à eux un Natèche des grands jours.
Une seconde période palpitante
La seconde mi-temps, à la faveur de leur avance, les Oranais ont vite fait de verrouiller les espaces et procéder par des contres. Ce qui ne les empêcha pas d’être toujours dangereux.  55’, un mauvais échange entre Hamdadou et Natèche a failli leur coûter cher si ce n’est la vigilance de ce dernier qui a évité le pire. Suivi par Allag à la 63e minute qui, suite à un coup franc sifflé au profit du CSC, adresse un tir sur la transversale que Natèche dévie en corner à la grande satisfaction de Cavalli.
Coup dur pour le CSC
66’, Zaâbia, qui était excellent ce jour, se lance à l’assaut des buts de Cédric. Le défenseur central Aminou Bouba, qui était le dernier défenseur, ne trouva mieux pour arrêter Zaâbia que de l’accrocher. L’arbitre Mial, qui a suivi l’action, ne s’est pas fait prier pour sortir son carton rouge et expulser le Camerounais qui laisse ses coéquipiers à dix.
76’, Voavy réduit la marque
Non découragés par cette expulsion, les poulains de Garzitto, qui a procédé à quelques changements, vont accentuer leur pressing alors que les camarades de Bezzaz tente bien que mal de gérer leur avance. C’est ainsi que le Malgache, après tant d’efforts, arrive, enfin, à trouver le chemin des filets, à la 76e minute.
83’, Sameur rate le coche et 89’, Messaâdia de la tête
Même à dix, les Clubistes finissent bien, après le repli des Oranais pour sauvegarder leur acquis. En effet, à la 83e minute, Sameur rate de près le second but des Sanafir et Messaâdia d’une jolie tête oblige Natèche à dévier le cuir in-extrémis. Le temps additionnel n’apportera rien, et c’est le MC Oran qui l’emporte sur le CSC. Une bonne entrée en la matière pour le Français Cavalli qui a su déclencher le fameux déclic.   
 

Cavalli : «Je suis très content»
«Je suis très content du résultat et pour les joueurs aussi. C’est leur victoire et elle est méritée, d’autant qu’elle a été acquise face au leader. Maintenant, on va bien savourer notre succès et on préparera notre prochain match avec un bon moral.»
 
Garzitto : «Je suis en colère»
«Je suis très en colère par ce qui s’est passé. On n’ira pas loin avec des arbitres pareils. Déjà, dès le début de la rencontre, il nous met un carton jaune sur Bencherifa. Il a cassé toutes nos actions en expulsant même notre défenseur. Les Oranais ont gagné, tant pis pour nous.»

Publié dans : csc mco Remache Bencherifa Cédric Natèche Cavalli Rouabah Aminou

Fil d'actualité



Sondage

Archive

L'Algérie va-t-elle remporter la CAN 2022 et s'offrir un deuxième titre consécutif ?

CAN 2021: Votre pronostic pour le match entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5268 19/01/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir