Ligue 1 & 2

JSMB : Mebarakou pour deux ans au MOB

«J’ai choisi le MOB par conviction»

Auteur : N. F. samedi 14 juin 2014 00:18

Le Mouloudia de Béjaïa vient de frapper un grand coup en engageant le défenseur central de son voisin la JSMB Zidane Mebarakou. Ce dernier a signé avant-hier jeudi vers minuit un contrat de deux ans au profit des Crabes. C’était plus ou moins prévisible dans la mesure où plus tôt dans la journée, Mebarakou était sorti très en colère du bureau de Boualem Tiab où il était allé négocier un renouvellement de contrat, mais grande fut sa déception en découvrant que les dirigeants de la JSMB l’avaient trahi en ne déposant pas l’avenant qu’il avait signé au mois de janvier auprès de la ligue. Un avenant où il avait négocié son salaire à la hausse. Il touchait 50 millions par mois et devait percevoir 90 millions à partir du mois de janvier. Tout a été signé entre les deux parties, mais jeudi passé, Mabarakou apprend que l’avenant n’a pas été déposé à la ligue. On lui a fait savoir alors que s’il devait encaisser son dû, c’est sur la base de l’ancien salaire. Se sentant trahi, le joueur était dans tous ses états et a quitté le siège de la JSMB dans une colère noire. Le soir même, sans se poser trop de questions, il est allé signer au MOB. Ainsi, Mebarakou devient la sixième recrue officielle des Crabes et la plus importante, puisque jusque-là, on s’est contenté de ramener des joueurs de divisions inférieures.
Enthousiasme chez les supporters
La venue de Mebarakou a créé l’événement au sein des supporters du MOB qui ont accueilli l’information avec beaucoup d’enthousiasme et de soulagement, car il s’agit du meilleur défenseur de la JSMB et de l’un des meilleurs à son poste à l’échelle nationale. Il était d’ailleurs très sollicité cet été par de nombreux clubs de Ligue 1 Mobilis, entre autres l’ESS qui a beaucoup insisté pour l’enrôler, mais le joueur a préféré rester à Béjaïa, auprès de sa famille. Mebarakou viendra pallier le départ de Chebana qui a été libéré au profit du RCA. Les Crabes attendent beaucoup de leur nouveau défenseur qui sera sans doute le patron de l’arrière-garde de leur équipe.
Aït Fergane devrait lui emboîter le pas
Après Mebarakou, l’on s’attend à ce qu’un autre joueur de la JSMB lui emboîte le pas. Il s’agit de Nabil Aït Fergane qui s’est montré très intéressé par l’offre du MOB. Le milieu de terrain béjaoui a fait savoir aux responsables mouloudéens qu’il doit d’abord discuter avec ses dirigeants à qui il a donné son accord pour rester, mais tout devait dépendre des négociations. Mais puisque la JSMB a d’énormes problèmes sur le plan financier, il n’est pas très évident que le joueur, qui exige d’être régularisé avant de rempiler, reste chez les Vert et Rouge. D’ailleurs, une source digne de foi au sein du MOB nous révélera que les négociations avec Aït Fergane sont à un stade très avancé que la concrétisation de l’accord ne saurait tarder.

«J’ai choisi le MOB par conviction»

Zidane Mebarakou, que nous avons pu joindre hier vendredi, a d’abord confirmé avoir signé un contrat de deux ans au MOB, mais il a tenu à préciser par la suite, «je n’ai signé que jeudi soir et non auparavant comme on l’a laissé entendre. Certains disaient que j’avais signé au MOB tout en continuant à négocier avec la JSMB, c’est complétement faux. J’avais donné la priorité à la JSMB et j’avais décidé de ne m’engager avec aucun autre club avant de discuter avec les dirigeants de la JSMB». Concernant ce choix, le désormais ex-défenseur de la JSMB nous a fait savoir que «c’est par conviction que j’ai choisi le MOB. Le projet du club m’intéresse beaucoup, on veut construire une équipe d’avenir et compte jouer les premiers rôles en championnat dans un proche avenir. Aussi, j’ai préféré rester à Béjaïa, une ville où je me sens bien et où j’ai mes repères. Je n’ai pas voulu m’éloigner de ma famille».
«Je suis honoré de porter les couleurs de deux grands clubs de Béjaïa»
A propos de la rivalité entre les deux clubs et de la sensibilité autour de sa venue au MOB, Mebarakou estime que «la vie d’un footballeur est faite comme ça, on ne peut pas savoir ce qui va arriver. Il est vrai qu’il y a une grande rivalité entre les deux clubs, mais elle reste sportive. D’autres joueurs avant moi ont joué pour les deux clubs et je suis honoré de porter à mon tour les couleurs des deux grandes formations de la ville de Béjaïa. En fin de compte, nous ne sommes que des employés, on ne sait pas pour qui on travaillera demain». Ainsi, après 17 ans de bons et loyaux services, Mebarakou quitte la JSMB.
 

 N. F.

Publié dans : MOB Mebarakou

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3909 18/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir