Ligue 1 & 2

ESS : Arab : «C'est fini, j'arrête !»

Hammar : «L'ESS a besoin des services d'Arab»

Auteur : Khallil L. samedi 14 juin 2014 00:20

A l'issue de l'assemblée générale ordinaire du conseil d'administration de la société qui gère l'ESS, Azzedine Arab a annoncé sa démission. Il nous dira que pour lui le moment de céder sa place est arrivé et cela plusieurs raisons : «C'est fini, j'arrête ! J'ai pris la décision de cesser mes fonctions de président du conseil d'administration de l'ESS. Je ne suis plus en mesure d'assurer ma mission et cela que ce soit sur le plan moral ou financier.»
«Il est impossible d'établir un budget prévisionnel»
Entre autres raisons, Azzedine Arab évoquera la crise financière vécue par l'ESS : «Si ces dernières années, il nous était impossible de respecter le budget prévisionnel, cette saison, nous n'avons même pas pu en établir un tellement, les choses vont mal sur le plan financier.»
«Un club professionnel ne peut pas avoir une direction bicéphale»
Arab ajoutera que l'organigramme en lui-même de l'ESS était mal conçu : «La direction bicéphale de l'ESS a fait qu'un des deux responsables s'est vu assumer tout le poids de la pression engendrée par la gestion du club. Comme ce fut mon cas, parfois j'étais totalement ignoré de la gestion du club. Figurez-vous que j'apprenais le nom des recrues grâce aux organes de presse. Cela ne pouvait plus continuer.»
«Les recrutements de Saâdane, Lang, Franck Madou et Bouazza ont été d'énormes erreurs»
Azzedine Arab a, par ailleurs, évoqué certains flops qui ont été commis par la direction dont il fait partie. Les recrutements de Saâdane, Lang, Franck Madou et Bouazza ont été d'énormes erreurs que nous aurions dû éviter. Elles ont coûté de grosses sommes au club qui auraient pu être investies ailleurs. Ces joueurs et ces techniciens n'ont strictement rien apporté au club.
 «Où sont la déontologie et le respect mutuel ?»
 Arab nous a dit par ailleurs qu'il est scandalisé par les agissements de certains de ses pairs. Ces derniers, au vu et au su de tout le monde, ont fait des offres aux joueurs ciblés qui vont bien au-delà de ce fameux plafonnement des salaires et cela bien avant que la saison se termine. Arab dira à ce propos : «C’est malheureux, lors de chaque saison, c’est le même scénario qui se répète et ce sont les mêmes présidents de club qui font dans la surenchère et qui font des offres qu’ils ne tiendront pas à des joueurs. C’est une honte, car en agissant ainsi, ils bafouillent la déontologie et foulent au pied le respect qu’ils doivent aux autres.»
«On veut que les titres soient la propriété de deux ou trois clubs seulement»
 «Il faut que les présidents de tous les clubs professionnels parlent d’une même voix, car la plupart des sociétés ne survivent que grâce à des emprunts, aux subventions des wilayas et des APC. L’apport des partenaires économiques reste largement insuffisant. Dans la majeure partie des cas, c’est le président qui y va de sa poche pour faire tourner le club», dira Azzedine Arab qui ajoutera : «Deux ou trois clubs bénéficient de toutes les largesses et on veut que les titres soient leurs propriétés exclusives à l'avenir. Les présidents des autres clubs iront au charbon au détriment de leur vie familiale et dans la plupart des cas en puisant dans leurs économies pour faire fonctionner leurs associations.»

-----------------------------------------

Hammar : «L'ESS a besoin des services d'Arab»
Hassan Hammar a réagi sur les ondes de Radio Hidhab à l'annonce de la démission d'Azzedine Arab : «Il est certain que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour convaincre Azzedine Arab de revenir sur sa décision de démissionner. L'ESS a trop besoin de ses services. Son départ vers le Brésil est une excellente chose, car cela lui permettra de décompresser. Je suis certain qu'à son retour, il continuera la mission qui est la sienne à la tête du club.»

 

Publié dans : Hassan Hammar

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le Napoli va reporter la Série A cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3884 24/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir