Interview

Exclusif : Ghoulam rompt le silence et s'explique sur son expulsion !

«Le gars n’arrêtait pas de me mettre des coups et m’a tenu des propos déplacés» « En Italie il faut prouver chaque week-end qu’on mérite sa place ».

Auteur : Moumen Ait Kaci Ali lundi 19 octobre 2015 15:46

Dans cette interview exclusive accordée à El Heddaf TV, l’arrière gauche de Naples s’exprime pour la première fois sur son expulsion contre la Guinée. L’ancien Stéphanois estime que cette nouvelle génération de joueurs méritent plus de soutien et d’encouragements.

Faouzi, si on revenait sur l’expulsion dont vous avez écopée contre la Guinée ?
Mon expulsion est un fait de jeu, déjà quand je joue pour l’Algérie, je ne suis pas dans le calcul, je me donne à fond, je suis tout le temps d’ailleurs à 100%, que ce soit en club ou en Equipe nationale. On était menés donc j’étais frustré !
C’était un match amical…
Même si c’est un match amical, le gars me met des coups assez méchants. Je lui ai dit : «Tu pourrais t’excuser…» Il m’a répondu de manière déplacée, il m’a tenu des propos vexants, et la suite vous la connaissez. Je suis conscient que je n’aurais jamais dû agir comme ça, mais c’est le football, ça arrive !
Revenons sur le match contre la Guinée, quelle lecture en faites-vous ?
Contre la Guinée, c’était un match difficile pour nous, il faut signaler qu’il y avait beaucoup de joueurs titulaires qui manquaient à l’appel, pour différentes raisons. L’équipe a donc pour beaucoup changé. Après, les automatismes ne sont pas les mêmes que comme d’habitude. C’est compliqué de retrouver les automatismes habituels assez rapidement.
Comment voyez-vous l’avenir ?
Maintenant, il faut nous projeter vers l’avant, nous avons un bon groupe, à nous de prendre nos responsabilités et d’être à la hauteur du pays.
Quelles conclusions tirez-vous des deux matchs amicaux ?
Je pense que c’était beaucoup plus des rencontres de préparation, il ne faut pas s’alarmer, notre équipe a besoin de sérénité, il y a des automatismes qui se forment dans ce nouveau système de jeu du coach, il faut être patient et je suis sûr que ça va finir par s’arranger parce que nous avons le potentiel
Il y a eu une réaction avec ce succès contre le Sénégal…
Effectivement, comme je viens de le dire, il y avait beaucoup de nouveaux joueurs qui découvraient la sélection et le stade du 5-Juillet pour la première fois. Je crois qu’on peut accorder des circonstances atténuantes par rapport à certains.
Il y a aussi des sifflets en fin de match, comment avez-vous vécu cela ?
Je pense aussi qu’il y a beaucoup de pression sur l’Equipe nationale en ce moment. Je crois que c’est une pression qu’on doit gérer parce qu’on attend beaucoup de nous, mais il faut comprendre qu’il y a une nouvelle équipe avec un nouvel entraîneur, donc il faut lui accorder le temps nécessaire pour  travailler et pouvoir tirer des conclusions.
Cette pression vous perturbe-t-elle ?
Moi, ça ne me dérange pas, j’en suis habitué, mais il y a d’autres jeunes  joueurs qui ont besoin de sérénité. Même par rapport au coach, je pense qu’il faut le laisser travailler pour qu’il puisse mettre en application ses idées et mettre aussi son système de jeu en place. Inch’Allah ça va marcher, on a besoin du soutien de tout le monde et je pense qu’on est souvent trop critiqués, c’est mon point de vue.
Faouzi, vous allez jouer la Tanzanie, une équipe idéale pour assurer la qualification au dernier qualificatif à la Coupe du monde 2018…
Vous savez, dans le football il n’y a pas d’adversaire idéal, c’est une équipe à prendre au sérieux, on doit absolument bien négocier cette double confrontation et surtout gérer dans la sérénité notre préparation pour ce match.
Jouer à Alger le match retour est-il un avantage ?
Je crois que la qualification se jouera sur les deux matchs, donc il est clair que le fait de jouer chez nous sera à notre avantage. Mais  il faudra faire le boulot au match aller aussi, on ne peut pas se permettre de sous-estimer nos adversaires, on est des professionnels.
Vous avez atteint un grand niveau avec Naples, c’est quoi le secret ?
Il n’y a pas de secret, je me donne à fond à l’entraînement, je ne me pose pas de question. Après, je connais mes qualités. Lorsque j’ai l’opportunité de jouer, j’essayer d’assurer pour jouer souvent. Aujourd’hui, je suis content, mais il ne faut pas que je m’arrête là, en Italie il faut prouver chaque week-end qu’on mérite sa place.

Publié dans : ghoulam Naples

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quel est votre pronostic pour le Clasico français entre l’OM et le PSG ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3883 23/10/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir