Ligue 1 & 2

JSK 3 - Beni Douala 1 : Ziri et Benyoucef assurent le spectacle !

Hammar : «Le style de jeu de la JSK me convient»

Auteur : Mourad L. lundi 01 janvier 2018 23:00

Stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, terrain en bon état, affluence faible, arbitrage de Kebaili, assisté de Bekri et Sidou
Buts : Benaldjia (90’), Benyoucef (111’) et Ziri Hammar (117’) JSK
Bendhif (37’) Beni Douala

JSK
1re et 2e périodes
Saidoun, Dahlal, Meziane, Nait Rabah (31’ Fergane), Haroun, Cheti, Tafni, Oukaci, Si Salem (25’ Fergane), Ouguenouni

3e et 4e périodes
Boultif, Redouani, Ferhani, Saadou, Guemroud, Djerrar, Raiah (115’ Boukhenchouche) Yettou, Benyoucef, Benaldjia, Ziri,   
Entraineur : Ait Djoudi

Beni Douala
1re et 2e périodes

Azzaz, Nouri, Ferrahi, Saidani, Aiboud, Sedkaoui, Abdi, Gherssa, Ihadjadene, Saadellah, Bendhif

3e et 4e périodes
Slimani, Messaoudi, Chaouchi, Gherssa, Ghezala, Hikam, Bahari, Doghmani, Bacha, Hadiouche, Gherab, Sekria
Entraineur : Hamissi

Les deux nouvelles recrues de la JSK, Ziri Hammar et Lyes Benyoucef, ont fait beaucoup de bien à leurs supporters et surtout leur entraineur dès leur première apparition sous les couleurs de la JSK. Hier en amical face à Beni Douala, les deux nouveaux Canaris se sont très bien illustrés, en inscrivant chacun  une réalisation, et qui ont pu permettre à leur club de remporter le match, sous le regard de l’entraîneur Ait Djoudi ainsi que des dirigeants. Ait Djoudi a aligné ces deux nouvelles recrues à la troisième mi-temps hier, au moment où son équipe s’était montrée incapable d’égaliser. Toutefois, l’entrée en jeu de l’ex-Usmiste et de l’ex-Paciste a complètement changé la physionomie de la rencontre. Les amoureux du club attendent une confirmation dès le retour à la compétition officielle.
Les supporters enchantés
Après quelques minutes de jeu, les supporters du club présents en petit nombre sur les gradins, n’ont pas manqué de scander les noms des deux nouveaux joueurs, qui ont eu à leur actif plusieurs occasions qu’ils se sont eux-mêmes créées, ce qui a poussé les fans de la JSK sur les gradins à les encourager jusqu’à la fin de la rencontre.
28’, Renai rate l’ouverture du score
Les jeunes loups alignés par l’entraîneur Ait Djoudi n’ont pas attendu longtemps pour se montrer, les gars de la JSK, dans le but de surprendre leurs vis-à-vis à froid, ont tenté dès la septième minute de jeu d’ouvrir la marque par l’intermédiaire de Renai qui suite à un travail individuel, a failli ouvrir la marque, sans le bon placement du gardien de but Azzaz. 18’, la JSK obtient un coup franc pas trop loin du camp de Beni Douala, Oukaci l’exécute et rate le cadre d’un cheveu.Dix minutes plus tard, le milieu de terrain Renai effectue un beau slalom à partir de son camp, pénètre dans la surface de réparation et tire en force, mais son tir est dévié. Quatre minutes plus tard, c’était au tour de Dahlal de se montrer et de tenter une infiltration sur le côté, mais n’arrive pas à ajuster son tir qui passe au-dessus du cadre.
Beni Douala, première action, premier but
Quant à l’équipe adverse, il a fallu attendre plus d’une demi-heure de jeu pour voir les joueurs de l’entraîneur Hamissi aller porter le danger dans le camp de la JSK. En fait, c’était la première et la bonne pour les joueurs de Beni Doula, lorsque Bendhif, qui a pris de vitesse les joueurs de la JSK et tiré en force, son ballon est allé directement dans les filets de Asselah (37’). Bien mieux encore, ces derniers auraient pu inscrire un deuxième but à l’ultime instant de la première mi-temps, mais Aiboud rate lamentablement et met à côté. Toutefois, il est utile de rappeler que les joueurs de la JSK ont eu d’autres occasions de remettre les pendules à l’heure, mais sans y parvenir. L’arbitre renvoie les 22 joueurs au repos.  Une fois de retour sur le terrain, les joueurs de l’entraîneur Ait Djoudi, et après un grand changement dans le onze, se sont remis à travailler et paraissaient plus entreprenants que leurs coéquipiers de la première partie du match. 
Les nouvelles recrues débloquent la situation
Au fur et à mesure que les minutes avançaient, les joueurs de la JSK, plus dangereux, ne parviennent pas à trouver la faille pour égaliser malgré toute leur bonne volonté. 83’, sur une belle action à trois entre Ziri, Guemroud et Benyoucef, ce dernier remet sur l’ex-Usmiste qui, trop altruiste, remet sur Guemroud qui rate son tir. Les trois joueurs emballent la rencontre et mettent l’eau à la bouche des présents. Mais Beni Douala réagit, mais ne parvient pas à doubler le score.
Benaldjia égalise, Benyoucef double la marque
Il a fallu attendre la 90‘ pour voir les filets de Beni Douala secoués synonyme d’égalisation pour la JSK. Ainsi, Saadou décale sur Ziri, qui, à son tour, remet sur Benaldjia, celui-ci ne trouve aucune peine à mettre le cuir au fond des filets et remettre les deux équipes à égalité au vu de la domination des Canaris. 111’, la JSK est révoltée, ses joueurs dominent outrageusement les débats, et parviennent à la 111’ à prendre l’avantage, suite à une autre belle action entre Ziri et Saadou, qui a servi sur un plateau son nouveau coéquipier, Benyoucef, qui double la marque. 
Ziri fait le break
117‘, suite à leur domination sur un adversaire moins fringant, les capés de l’entraîneur Ait Djoudi parviennent une troisième fois à trouver la faille, mais cette fois c’était au tour de l’ex-Usmiste, Ziri, qui après un une-deux avec Benaldjia, ne trouve aucune résistance pour planter le troisième but. 120’, Ghezala s’est retrouvé nez à nez avec le keeper de la JSK, le prend de vitesse mais rate le cadre. Le score ne changera pas et l’arbitre siffle la fin du match quelques minutes plus tard.

-------------------------------

Benyoucef : «Jouer aux côtés de Benaldjia et Boukhanchouche est un régal»
Buteur pour ce premier match avec la JSK et même s’il s’agit d’un match amical, le jeune meneur de jeu Lyes Benyoucef a prouvé qu’il possède des qualités et qu’il pourra donner un plus au compartiment offensif de la JSK. Joint par nos soins après la rencontre, le joueur dira : «Tout d’abord, je dirais que nous avons bien joué et que cette victoire est motivante avant le match de la JSS. Jouer aux côtés de Benaldjia et Benyoucef est un régal. Plusieurs joueurs sont talentueux et j’espère que je serai aussi décisif face à la JSS».

Hammar : «Le style de jeu de la JSK me convient»
De son côté, l’attaquant Ziri Hammar, qui, lui aussi, a brillé par un joli but inscrit face à Béni Douala, estime que le style de jeu de la JSK lui convient à merveille : «Je dirais que la victoire est importante pour le moral, avant notre déplacement à Béchar. Sur le plan physique, je commence à retrouver mes repères et je n’accuse pas un grand retard. Je tiens aussi à dire que le style de jeu de la JSK me convient. J’espère que j’aurais la chance de briller lors des rencontres officielles». 


  

Publié dans : Benyoucef Benaldjia et Boukhanchouche : «Le style de jeu de la JSK me convient»

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4242 23/10/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir