Ligue 1 & 2

JSK : Hamanad : «Les trois gardiens seront au top d’ici la finale»

«Le dernier mot revient au coach» «Le retour de Malik tombe à pic !»

Auteur : Saïd D. samedi 19 avril 2014 20:11

Depuis la finale de la Coupe d’Algérie devant l’USMH en 2011, la JSK ne jouait que pour le maintien. Pis encore, le club a failli se rétrograder en Ligue 2 lors de la saison 2011/2012. Aujourd’hui, et grâce au recrutement de qualité qui a été réalisé en début de saison, le club phare du Djurdjura se bat pour deux objectifs : terminer le championnat à la seconde place et remporter la finale de la Coupe d’Algérie face au MCA. Et pour atteindre ces deux buts, il faut que les joueurs de la JSK se donnent à fond et défendent convenablement les couleurs du club. Aujourd’hui, l’équipe revient à Tizi pour préparer le match face au RCA prévu vendredi prochain. Entre-temps, les coéquipiers de Djamel Benlameri ne pensent qu’à leur confrontation avec le Mouloudia. Et après chaque journée passée, les supporters ne cessent de se demander qui d’entre Asselah et Mazari sera titularisé le 1er mai prochain. Aït Djoudi renouvellera-t-il sa confiance à Mazari  ou alignera-t-il Asselah qui revient de blessure ? Les avis sont partagés et la décision finale n’a pas encore été prise. Hier, et pour en savoir davantage sur ce sujet, nous avons pris attache avec l’entraîneur des gardiens, Omar Hamanad. Ce dernier a réussi en l’espace de quelque temps à redonner confiance aux gardiens kabyles, lesquels n’étaient pas au top l’an dernier. Certes, il était difficile pour lui de nous répondre, alors que deux longues semaines nous séparent de la finale, mais il a cependant tenu à nous dire : «Les gardiens de la JSK se donnent à fond à chaque entraînement. On essaie d’appliquer à la lettre le programme. Mon objectif est de les préparer tous les trois pour les prochaines échéances. Que les supporters se rassurent, ils seront au top d’ici le match contre le MCA.»

«Le dernier mot revient au coach»
Qui jouera la finale de la Coupe d’Algérie ? Alors que Malik Asselah est considéré comme étant le gardien titulaire de la JSK, Nabil Mazari a été, lui, crédité de très belles prestations lors des six derniers matchs de son équipe. Aujourd’hui, il est impossible pour un entraîneur de trancher la question de savoir qui de ses deux gardiens jouera la finale, du moment que la rencontre est encore loin. Donc, pour ne pas perturber ses poulains, il préfère certainement ne pas divulguer son choix pour le moment. D’ailleurs, c’est ce que Hamanad nous a confié hier : «Comme je viens de vous le dire, ma mission est de préparer les trois gardiens. Qui d’entre eux sera titularisé ? Le dernier mot revient à Azzedine Aït Djoudi. C’est lui le maître à bord !»

«Le retour de Malik tombe à pic !»
Suspendu quatre matchs suite aux incidents survenus lors du derby JSMB-JSK, le gardien Malik Asselah, lequel a purgé sa suspension après le match de la demi-finale de la coupe entre la JSK et le CRBAF, avait pris du temps pour reprendre les entraînements à cause d’une blessure au genou. Quelques jours avant la fin du stage effectué à la ville des Roses de Blida, le staff médical avait autorisé le gardien kabyle à réintégrer le groupe. Il a d’ailleurs été aligné face à l’Olympique de Médéa. Un retour salvateur pour le staff technique, qui peut préparer la fin de saison avec un effectif au complet, excepté Madi, blessé. D’après Hamanad, le retour d’Asselah est survenu au bon moment : «Ce qu’il faut signaler, c’est le retour de Malik Asselah à la compétition. Désormais, nous allons préparer les autres rencontres avec nos trois gardiens et c’est très important. Nous allons continuer à travailler durement, dans l’espoir de préparer nos joueurs à fond pour cette finale.»

«Mazari a toujours répondu présent»
Durant la suspension de Malik Asselah, la JSK a pu compter sur son gardien Nabil Mazari, lequel a contribué à tous les bons résultats. Selon Omar Hamanad, l’équipe doit être reconnaissante envers Mazari qui n’a jamais tourné le dos à la JSK et qui a su remplacer convenablement Malik Asselah : «Ce qui est important, c’est que les gardiens de la JSK ont toujours été présents aux moments difficiles. Pour preuve, lorsque Asselah était absent, nous avons pu compter sur Mazari et vice-versa.»
 

Publié dans : asselah Mazari Hamanad.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3915 24/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir