Ligue 1 & 2

MCA : Derriche : «Medane m’a dit que c’était grâce à moi que nous avons gagné le titre»

«Hamenad doit présenter ses excuses aux anciens joueurs du Mouloudia.»

Auteur : Tarek-Che samedi 19 avril 2014 20:19

Cela fait un peu plus d’une décennie qu’on n’avait plus entendu parler de l’ex-joueur du Mouloudia, Abdelatif Derriche, l’un des grands artisans du succès du Doyen en 1999, face à la JSK. Le milieu de terrain revient sur cette finale historique et sur le rendez-vous du 1er Mai qui tient tout le monde en haleine.

Vous n’avez plus donné signe vie ; que devient Derriche ?
Je suis actuellement titulaire d’un diplôme de deuxième degré. J’encadre un jeune club amateur à El Harrach. Je me suis éloigné des terrains pour des raisons personnelles et puis, je n’avais plus goût au foot. D’ailleurs, je ne me rends plus au stade depuis plus douze ans.  
Beaucoup de supporters ne se souviennent pas de votre nom, alors que vous avez joué face à la JSK, en 1999…
Je ne pourrais jamais oublier ce titre que j’ai remporté avec brio en 1999. Personne ne pourra effacer ou changer l’histoire. Les inconditionnels savent que j’ai grandement contribué dans le succès. Je me rappelle de mon grand-père Allah ya rahmou lorsqu’il dansait, après la victoire. J’en avais les larmes aux yeux. Tout le monde sait aussi que je suis issu de l’école d’El Harrach, mais mes proches étaient majoritairement supporters du Mouloudia. Mon grand-père résidait à Birkhadem avec comme voisin Khaled Adnane, l’ex-président de section.
Pouvez-vous nous raconter quelques anecdotes sur cette finale disputée à Zabana ?
A cette époque, on avait un grand entraîneur, Cheikh Kermali Allah ya rahmou. Il était épaulé par Biskri. On avait Djouad comme président qui veillait au grain. Lors du stage à Mostaganem, la veille de la finale, Cheikh Kermali m’avait demandé de marquer de très près Hakim Medane qui constituait le plus grand danger. C’était lui le maître à jouer de cette équipe de la JSK. Dieu merci, j’ai atteint mon objectif qui était de limiter les mouvements de Medane. D’ailleurs à la fin de la rencontre, Medane s’est approché de moi pour me féliciter. Il m’a aussi dit que c’était en partie grâce à moi que nous avons gagné. J’ai été très touché par les propos et la reconnaissance d’un très grand joueur comme Medane à qui je voue énormément de respect. C’est un très grand monsieur. Par contre, j’ai été choqué par les propos de Hamenad.
C'est-à-dire ?
Je ne vous cache pas que j’ai été outré par les propos de Hamenad qui a voulu diminuer de notre performances. Il sait mieux qui quiconque tous les sacrifices que nous avons consentis pour atteindre cette objectif qui était le titre. Alors, je demande à Hamenad de présenter ses excuses à tous les anciens joueurs du Mouloudia qui étaient ce jour-là à Zabana.    
De l’avis de tous les observateurs, vous étiez considéré comme l’un des meilleurs joueurs du Mouloudia. Pourtant, vous avez quitté le club à la fin de la saison, malgré ce titre historique…
Jusqu’à présent, j’ignore pourquoi on m’a libéré lors de la saison 1998-1999. Les rumeurs de ma libération avaient pris forme à notre retour d’Oran, avant même de jouer face à l’USMA la demi-finale. Nous aurions pu remporter le doublé, mais nous avons perdu aux tirs au but. Par la suite, j’ai été cédé à Blida. Le président Zaïm avait racheté mon contrat moyennant 50 millions de centimes. Après ce départ, j’ai perdu goût au foot. Figurez-vous que j’ai arrêté ma carrière à l’âge de 29 ans, après des passages Mekhadma, Reghaïa et Chéraga.    
Quel conseil donneriez-vous aux joueurs du Mouloudia avant le 1er Mai ?
Il faut qu’ils abordent le match avec une concentration extrême, de la première à la dernière minute. Il faut aussi que tout le monde soit solidaire sur le terrain et surtout ne pas chercher à surjouer, au risque de passer à côté de son sujet.
Est-ce que vous suivez l’actualité du club ?
Bien évidemment. Même si je ne vais plus au stade, je suis sur le petit écran les rencontres du Mouloudia. L’équipe possède de bons joueurs qui sont capables de faire la différence. Je suis de tout cœur avec le Mouloudia et j’espère que cette coupe restera à Bab El Oued.

Publié dans : mca Medane Derriche

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir