Ligue des Champions

Vita Club 4 - JSK 1 : Saâdi : «La direction s’est précipitée dans le limogeage de Velud»

«Bencherifa a fauté, mais on ne peut pas lui enlever sa valeur et ses qualités»

Auteur : Entretien réalisé par Saïd D. dimanche 26 janvier 2020 11:07

Après la lourde défaite essuyée contre Vita Club, quatre buts à un, et l’élimination des Jaune et Vert de la compétition africaine, nous avons eu une discussion avec l’ancien entraîneur de l’équipe, Noureddine Saâdi. Ce dernier a accepté de répondre à toutes nos questions. Dans un premier temps, il a déclaré que Mellal n’avait pas à déclarer que la JSK pouvait remporter la LDC alors que c’est irréalisable après deux ans de travail. Il a aussi parlé des erreurs commises contre la formation congolaise, notamment par Bencherifa qui était complètement out.

Tout d’abord, que pensez-vous de la défaite de la JSK contre Vita Club, en particulier, et le parcours de l’équipe dans cette compétition, en général ?
Sincèrement, je ne m’alarme pas. Je l’ai déjà dit, si on juge la JSK en Ligue des champions, cela veut dire qu’on est gourmand. J’ai déjà fait ce reproche au président Mellal, qui parle souvent avec son cœur. Le parcours est positif, mais les gens doivent comprendre qu’il est impossible de remporter la Ligue des champions ni d’atteindre la finale après deux ans de travail. C’est carrément irréalisable. Soyons logique quand même. Je voudrais ajouter quelque chose…

Allez-y…
Pour remporter une Ligue des champions, il faudrait un travail colossal. Ce n’est pas en deux ans qu’on peut concurrencer les ténors du football africain. Et puis, les gens ont brusquement oublié le récent passé. On ne peut pas comparer le nouveau-né avec l’adulte. Je pense que rétablir la JSK d’antan en deux ans est impossible et inimaginable, notamment sur le plan africain.

Et en championnat, que pensez-vous du parcours ?
Ce qui a été réalisé en championnat jusqu’à présent, l’équipe se porte bien. Autrement dit, elle n’est pas ridicule comme ce fut le cas avant. Beaucoup m’en veulent de dire ça, mais c’est la vérité. Si on revient en arrière, l’équipe était souvent abandonnée et les résultats ne suivaient pas. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, c’est déjà une bonne chose.

D’après vous, Mellal n’avait pas à déclarer que l’équipe pouvait aller loin en LDC…
Tout à fait, il a commis l’erreur de promettre aux supporters quelque chose qui est irréalisable en si peu de temps. Champion d’Afrique ou même finaliste demande beaucoup de temps et de travail.

Et pour le match face à Vita Club, qu’en pensez-vous ?
Je dirais que les joueurs n’étaient pas dans leur jour. Il y a aussi l’axe central qui est le maillon faible de cette équipe. Plusieurs erreurs ont été commises, il faut trouver de meilleurs défenseurs.

Et pour Bencherifa, responsable sur les deux premiers buts encaissés ?
La vérité, ça arrive dans le football, le joueur manquait de jus comme on dit. Mais on ne peut pas lui enlever sa valeur. C’est un très bon joueur et nous l’avons tous constaté contre l’Espérance à Radès et dernièrement contre l’USMA.

Pensez-vous que l’erreur était de se séparer de Velud ?
Je dirais que ce n’était pas le moment pour se séparer avec un entraîneur. Chaque technicien souhaite aller au bout de son projet et terminer la saison. S’il a été viré par rapport aux résultats, je dirais que la direction n’avait pas vu juste si c’est pour autre chose, je ne sais pas…

On vous laisse le soin de conclure…
Je connais Mellal, c’est quelqu’un de très positif, il est comme ça, il agit tel un supporter. C’est son tempérament, ll veut tout le temps réussir.
 

 

Publié dans : JSK Velud Noureddine Saadi Bencherifa Vita Club

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4527 01/04/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir