Ligue 1 & 2

ESS-JSK : Le match de la saison pour la JSK !

Aït Djoudi : «Pour moi, Khalef est un père spirituel Ceux qui l’annoncent pour me succéder veulent déstabiliser le groupe» «La JSK c’est sa famille et on est toujours en contact avec lui» «Lancer des jeunes dans l’équipe première a toujours été ma po

Auteur : Saïd D. samedi 15 mars 2014 09:47

C’est une semaine décisive pour la JSK ! Après avoir accueilli au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou la formation de l’ASO Chlef à l’occasion de la 22e journée de championnat et décrocher au forceps, les trois points, les Canaris s’apprêtent à affronter une autre équipe pour le compte de la 23e journée. Les Jaune et Vert qui ont repris les entraînements lundi matin, ont rallié hier matin, la ville des hauts plateaux, pour affronter ce soir le vice champion d’Algérie, l’Entente de Sétif. Une rencontre assez difficile pour les deux formations lesquelles ont les mêmes objectifs. Alors que l’Aigle Noir profitera de ce match pour se rapprocher de l’USMA laquelle possède déjà cinq points d’avance, les Kabyles eux, souhaitent créer la surprise et se coller au peloton de tête. Autrement dit, la JSK va jouer sa saison aujourd’hui, au stade du 8-Mai 1945 car en cas de défaite, le rêve de terminer la saison à la deuxième place s’évaporera définitivement. D’ailleurs, c’est pour cette raison que le président Hannachi ainsi que l’entraîneur Aït Djoudi ont longuement discuté avec les joueurs à la veille du départ pour Sétif. Les deux hommes ont essayé de sensibiliser les joueurs et les mettre devant leurs responsabilités et devront être plus que jamais capables de créer la surprise.
Une participation africaine passe par un bon résultat
Avant même l’entame de la saison, le président Hannachi avait déclaré que son équipe revient progressivement après trois saisons de disette. D’ailleurs, il nous a même révélé que la Coupe d’Algérie et une place sur le podium sont les principaux objectifs du club. Après huit mois de travail, l’heure de vérité a sonné. Ça passe ou ça casse ! Aujourd’hui, et pour espérer décrocher une participation en LDC, la JSK doit gagner et rien d’autre. Même si la mission est plus que jamais difficile cela ne signifie rien du moment que la JSK possède un effectif riche capable de renverser la situation à n’importe quel moment.
Le onze rentrant est déjà connu
Il faut le dire, l’équipe type devient un vrai casse-tête pour Azzedine Aït Djoudi. Après la suspension de Malik Asselah et les blessures de Merbah, Mekkaoui et Messâdia, le coach kabyle a vraiment trouvé des difficultés pour dégager une équipe équilibrée pour relever le défi face à l’Entente. Comme rapporté par nos soins lors de notre précédente édition, Azzedine Aït Djoudi va apporter quelques changements à l’image de la titularisation de Beziouen et Aïboud à la place de Zabiâa et Aouedj. En l’absence de Mekkaoui, c’est Benchérifa qui jouera sur le flanc gauche. En défense, Rial et Benlameri seront appelés à stopper toutes les occasions de l’adversaire.
L’apport des supporters pour faire la différence
Azzedine Aït Djoudi profite de chaque rencontre pour lancer un appel aux supporters pour soutenir l’équipe comme ce fut le cas cette semaine. Le premier responsable à la barre technique attend une bonne réaction des fans pour se déplacer à la ville des Hauts plateaux. Le moins que l’on puisse dire est que les amoureux de la JSK sont déjà prêts pour ce rendez-vous. Ils quitteront la ville de Tizi Ouzou dès les premières heures de la journée pour arriver à temps au stade du 8-Mai 1945. Tous les ingrédients sont réunis pour que la JSK revienne avec une victoire.
-------------------------
Aït Djoudi : «Pour moi, Khalef est un père spirituel Ceux qui l’annoncent pour me succéder veulent déstabiliser le groupe»
Récemment, des rumeurs circulaient en force à Tizi Ouzou concernant la venue de Mahieddine Khalef à la JSK pour remplacer Azzedine Aït Djoudi. Malgré que ce n’était pas vrai vu qu’aucune personne proche du club n’a évoqué ce sujet, le premier responsable de la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, et lors de son intervention en direct, hier matin, sur les ondes de la radio chaine III, a tenu à apporter quelques éclaircissements concernant cette fameuse rumeur tout en prouvant que le but de la fausse information avait pour effet de déstabiliser le club : «Dernièrement, j’ai entendu parler de cette rumeur concernant la venue de Khalef à la JSK pour me succéder. Ecoutez, Khalef est pour moi comme un père spirituel. Ceux qui l’annoncent pour me succéder veulent déstabiliser le club seulement car ce n’est pas vrai.»
«La JSK c’est sa famille et on est toujours en contact avec lui»
Poursuivant son intervention, l’ancien sélectionneur de l’équipe Olympique estime que la JSK est toujours en contact avec Khalef. Autrement dit, les responsables du club à leur tête le président Hannachi le consultent souvent lorsqu’il s’agit du club. A ce sujet, il dira : «La JSK c’est sa famille. Nous sommes toujours en contact avec lui. A chaque fois que le club aura besoin d’un conseil, on le consultera. Il faut savoir que Khalef est un monument à la JSK.»
«On a bien préparé le match de l’ESS. Nous avons assez de moyens pour le gagner»
Comme tout le monde le sait, la JSK affrontera ce soir, le dauphin du championnat, l’Entente de Sétif, au stade du 8 Mai 1945. Une rencontre assez palpitante pour les coéquipiers de Djamel Benlameri lesquels devraient coûte que coûte garder leur invincibilité et revenir avec un résultat positif. D’après le technicien kabyle, son équipe a bien préparé ce rendez-vous et elle possède largement les moyens de gagner : «Cela fait presque une semaine qu’on prépare notre déplacement à Sétif. Les joueurs ont bien préparé cette rencontre. Je pense que nous avons assez de moyens pour gagner et revenir avec les trois points. Il faut juste rester concentré et efficace devant les buts.»
«La victoire face à Sétif va nous rapprocher de la C1»
L’objectif de la JSK cette saison est de décrocher une participation africaine la saison prochaine. Et pour y arriver, il faudra terminer l’exercice dans l’une des trois premières places. Alors que sept journées seulement nous séparent de la fin de la saison, les clubs abordent le dernier virage. L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi a reconnu qu’une victoire face à l’Entente rapprochera le club de la C1 : «Notre objectif cette saison est clair : la coupe d’Algérie et une place sur le podium. Et vu que nous avons une opportunité de nous coller au peloton de tête, on doit gagner à Sétif pour espérer décrocher une participation en C1 la saison prochaine.»
«Aouedj a bien commencé la saison mais ces derniers temps, il est en baisse de régime»
Titulaire à part entière lors de la phase aller du championnat, le meneur de jeu, Sid Ahmed Aouedj traverse des moments assez difficiles depuis quelques temps. Le joueur qui a été remplacé après une mi-temps seulement contre la JSMB, n’est pas allé au terme du match de la semaine passée contre l’ASO. D’ailleurs, il est annoncé sur le banc pour le match de ce soir, contre l’Entente. D’après Azzedine Aït Djoudi, l’Oranais de la JSK, malgré le fait qu’il ait bien commencé la saison, est depuis quelques temps en baisse de forme : «Aouadj a parfaitement bien débuté la saison. Seulement, il est en baisse de forme depuis quelques temps. Les joueurs oranais trouvent des difficultés pour s’adapter dans leurs nouveaux clubs. Personnellement, je suis confiant que Sid Ahmed finira par revenir en force très prochainement.»
«La réaction des supporters à son égard est un acte isolé»
Etincelant lors du stage de Hammam Bourguiba en mois de juillet dernier, Sid Ahmed Aouedj peine à trouver sa vraie forme en championnat. Le joueur qui faisait les beaux jours du MCO, trouve des difficultés à mettre des buts même devant des cages vides comme ce fut le cas contre l’ASO. D’ailleurs, les supporters ne l’ont pas épargné d’insultes pendant plusieurs minutes. D’après Aït Djoudi, la réaction des fans à l’égard du joueur est un acte isolé car on encourage jamais un joueur de telle manière : «La réaction des supporters à l’égard d’Aouedj est un acte isolé. Même Rial n’a pas été épargné d’insultes alors qu’il n’a rien fait. Ce n’est pas de cette façon qu’on encourage nos joueurs.»
«Lancer des jeunes dans l’équipe première a toujours été ma politique»
Contrairement à la saison passée, plusieurs jeunes du cru jouent en équipe première depuis quelques temps. Après Ferguene, c’était le tour de Raïah et Aïboud de s’imposer dans l’effectif kabyle. Azzedine Aït Djoudi a expliqué hier matin, que lancer des jeunes de l’équipe a toujours été sa politique : «Lancer des jeunes dans l’équipe première a toujours été ma politique. Comme vous le savez, plusieurs jeunes joueurs figurent à chaque rencontre sur la liste des 18 à l’image d’Ihadjadene, Raïah, Aïboud et Ferguene. Ces éléments sont l’avenir du club, il faut les soutenir.»
«On ne pense pas encore au match de Coupe»
La JSK est qualifiée pour la demi-finale de la Coupe d’Algérie et elle va affronter le nouveau promu de la Ligue 1 Mobilis, le CRBAF. D’après Aït Djoudi, l’équipe ne pense pas encore à cette rencontre du moment que les deux prochains matchs face à l’ESS et au MCA sont très importants : «Pour le moment, on ne pense pas au match de coupe. On doit tout d’abord négocier convenablement le match de l’Entente puis celui du MCA avant de se focaliser sur la Coupe d’Algérie. Il faut aller match par match sans brûler les étapes.»

Publié dans : algerie ligue 1 JSK

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

La non-convocation de Feghouli et Medjani pour la CAN vous a-t-elle surpris ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

09:23 | 2016-11-01 La FIFA va aussi élire son meilleur joueur du monde et les fans auront leur mot à dire

La FIFA va aussi élire son meilleur joueur du monde et les fans auront leur mot à dire

10:00 | 2016-09-18 Mourinho : Et si le Special One n’avait plus rien d’extraordinaire ?

Mourinho a-t-il perdu de sa superbe ?

Edition PDF

N° 3609 17/01/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir