Nostalgie

Samedi 29 Décembre 2012 : MCA 0 - JSK0 ( MCA qualifié aux TAB 7-6): Le Mouloudia retrouve son standing

Il a fallu attendre 2012 pour voir les deux équipes se rencontrer, encore une fois, en Coupe d’Algérie. C’était pour le compte des seizièmes de finale de l’édition 2013.

Auteur : Hamza R. mardi 22 avril 2014 20:02

(Le MCA qualifié aux TAB 7-6)

Stade : 5-Juillet (Alger)
Affluence : nombreuse

Arbitres : Amalou, Azrine, Bounoua

MCA : Chaouchi, Hachoud, Zeddam, Djeghbala, Besseghir, Daoud (Ouali 45’+2’), Metref, Kacem, Attafen (Yalaoui 70’), Djalit, Yachir (Meklouche 110’).
Entraîneur : Menad

JSK : Asselah, Remache, Mekkaoui, Belkalem, Rial, Benlamri, Camara, Ziad (Sedkaoui 70’), Bouaïcha (Bencherifa 55’), Mokdad, Messadia (Hadiouche 102’).
Entraîneur : Sandjak

Il a fallu attendre 2012 pour voir les deux équipes se rencontrer, encore une fois, en Coupe d’Algérie. C’était pour le compte des seizièmes de finale de l’édition 2013. Dans un stade du 5- Juillet plein comme un oeuf, les deux équipes se sont battues jusqu’au bout pour passer aux huitièmes de finale. Le Mouloudia, qui avait réussi jusque-là à se qualifier aux dépens de la JSK à trois reprises, avant d’être éliminé en 1989 à Mascara, a réussi à prendre le dessus sur la JSK en coupe. Les deux équipes ne se sont départagées qu’aux tirs au but. Le match était serré. Les deux équipes ont opté pour la prudence. Après un premier quart d’heure au profit des Kabyles, les Mouloudéens ont réussi à se procurer leur première occasion, à la suite d’un centre de Hachoud. Belkalem remet mal la balle à Asselah et Djalit a failli en profiter. Remache a riposté quelques minutes plus tard en tentant un tir à partir du côté droit, mais Chaouchi dévie la balle. Riposte imminente du Mouloudia, sur une reprise de Djalit captée par Asselah. De retour des vestiaires, la JSK se procure encore une fois une occasion nette de marquer par l’attaquant Messadia qui s’est retrouvé seul face à Chaouchi, mais ce dernier a réussi à capter le tir. Les Mouloudéens ont flanché par la suite sur le plan physique, mais ont réussi quand même à tenir le coup jusqu’aux penalties. Cette séance est à l’image du match, très indécise. Chaouchi capte le tir de l’Ivoirien Camara, avant qu’Asselah ne capte celui de Hocine Metref. Il aura fallu attendre la deuxième série pour voir le Mouloudia se qualifier. Après un double duel entre Chaouchi et Assellah, le portier mouloudéen réussira à arrêter le tir d’Abdennour Hadiouche. Les Vert et Rouge sont ainsi en huitièmes de finale.
--------------------------  

Un Mouloudia décimé

Pour ce match de coupe face à la JSK, Djamel Menad était obligé de composer son onze sans trois pièces maîtresse de son effectif. En effet, le capitaine Réda Babouche était out pour ce match tout comme Karim Ghazi et le défenseur central Redouane Bachiri. Menad a ainsi décidé pour l’occasion d’aligner Besseghir comme latéral gauche, Hamza Zeddam dans l’axe en compagnie de Djeghbala et enfin Farid Daoud dans la récupération.

 

Un match de tifos aussi

Ce match était aussi celui des tifos entre les supporters des deux clubs. Les supporters mouloudéens ont confectionné à l’occasion de cette rencontre un tifo spécial aux couleurs des Vert et Rouge. Il a été exhibé au virage sud, endroit habituel des différents groupes des ultras. Sur ce tifo, on pouvait lire les dates des consécrations du Mouloudia en coupe, avec une petite banderole où ça a été mentionné : «Dame coupe, ton code sera déchiffré». Pour leur part, les supporters de la JSK ont eux aussi confectionné un joli tifo portant les couleurs du club.

--------------------------------

Les supporters kabyles n’ont pas répondu présent

Si les supporters mouloudéens ont répondu à l’appel, les supporters de la JSK ont brillé par leur absence. Les inconditionnels des Vert et Rouge étaient environ 40 000 à donner de la voix aux coéquipiers de Hocine Metref. Pour la JSK, les supporters n’ont pas dépassé les 5 000. Hormis le virage nord, la partie réservée aux supporters kabyles était totalement vide. C’était inattendu. 

---------------------------------

Il a pris le dessus sur Assellah: Chaouchi qualifie le Mouloudia

Le héros ce jour-là, c’était incontestablement, Faouzi Chaouchi. Le portier mouloudéen a en effet réussi à qualifier son équipe à la suite de la série des tirs aux buts. Pendant le match, Chaouchi a été décisif en sortant un tir de Remache qui pouvait faire mouche. Chaouchi s’est illustré aussi au début de la seconde période en arrêtant un tir de Messaâdia alors que ce dernier était seul. Au cours de la série des tirs aux buts, Chaouchi s’est encore une fois illustré en arrêtant deux tirs de Camara et Hadiouche. A la fin du match, l’ex-portier international était aux anges : «Sincèrement, j’étais très confiant, je savais que j’allais faire le nécessaire pour qualifier mon équipe. D’ailleurs, j’avais dit à mes coéquipiers que si nous allons aux tirs aux buts, c’est moi qui allais qualifier l’équipe. Je dédie cette qualification aux supporters mouloudéens qui sont venus très nombreux pour nous encourager. Leur offrir un cadeau de fin d’année, c’est carrément la moindre des choses». Chaouchi a aussi parlé de la rencontre en déclarant : «Je suis très content du rendement de l’équipe lors de ce match. On a fait un bon match. On s’est créé pas mal d’occasions au cours de cette rencontre, mais dommage, la réussite nous a manqué. Par la suite, les joueurs de la JSK ont réagi, ce qui est tout à fait logique. L’essentiel pour nous aujourd’hui, c’est d’avoir assuré notre qualification aux huitièmes de finale. Désormais, cette coupe d’Algérie est devenue un objectif pour nous. On veut à tout prix y aller très loin. Je sens qu’on a un très bon coup à jouer cette année».

----------------------------------- 

Hadiouche abattu

S’il y avait un joueur abattu du côté de la JS Kabylie, c’est bel et bien Abdennour Hadiouche. L’attaquant kabyle a raté le dernier pénalty qui a permis aux Mouloudéens de se qualifier aux huitièmes de finale de la coupe d’Algérie. A la fin du match et malgré le fait qu’il était inconsolable, Abdennour Hadiouche a livré quand même ses impressions : «Que voulez- vous que je vous dise ? Sincèrement, je n’ai plus rien à déclarer parce que c’est moi qui avait raté le tir qui a permis au Mouloudia de se qualifier. Aujourd’hui, la chance nous a tourné le dos. En me présentant pour tirer, je savais que j’avais une très lourde responsabilité sur mes épaules. C’est vraiment dommage, je n’ai pas réussi ce coup. J’aurais aimé que la JSK soit qualifiée dans cette épreuve populaire».

------------------------

Messaâdia avait la qualification au bout du pied 

S’il y a un attaquant qui pouvait permettre à la JSK de se qualifier lors de ce match, c’est bel et bien Messaâdia. L’attaquant kabyle avait raté en effet deux buts tout fait. D’ailleurs, même les Mouloudéens n’en croyaient pas leurs yeux. Messaâdia avait raté un face à face avec Chaouchi où son tir a été capté par le portier mouloudéen. La seconde occasion c’était de la tête, son tir est passé à côté.

----------------------------

Le Mouloudia perd sa première finale…et refuse de recevoir les médailles

Après avoir pris le dessus sur la JSK aux seizièmes de finale, le Mouloudia a pris le dessus sur l’USM Aïn El Beida au tour suivant au stade du 5 juillet. A partir des quarts de finale, c’était réellement des matchs. Le CSC s’était déplacée au stade du 5 juillet et n’a pas pu résister à la force mouloudéenne (3-0). Idem pour l’ES Sétif qui a pris elle aussi une raclée (3-2). En finale, le MCA a retrouvé son ennemi juré et rival traditionnel, l’USM Alger pour la cinquième fois de l’histoire. Tous les pronostics étaient en faveur des Vert et Rouge qui avaient jusque-là réussi à remporter les quatre finales, sans oublier que les gars de Bab El Oued n’avaient jusqu’à présent perdu aucune finale. Finalement, ce sont les Rouge et Noir de Soustara qui l’ont emporté sur la petite des marges. C’est Mokhtar Benmoussa qui a été le bourreau de Chaouchi et du Mouloudia à la 18’ suite à un coup franc direct. C’était la première défaite du Mouloudia en finale. Cette finale historique a été marquée par le refus des joueurs du Mouloudia, sur instructions des dirigeants de monter à la tribune officielle pour saluer les officiels et recevoir les médailles. Une grosse polémique avait suivi par la suite, qui a couté d’ailleurs à Omar Ghrib, ex-responsable du club, sa tête. Menad, Babouche et Chaouchi ont été sévèrement sanctionnés par la commission disciplinaire de la FAF.

Publié dans : mca JSK hachoud chaouchi Mouloudia Zeddam Djeghbala Besseghir

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3908 17/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir