Ligue 1 & 2

NAHD : Une filiale de Sonatrach futur sponsor

Cheraitia «On veut provoquer le déclic face à l’ESS»

Auteur : Youcef M. jeudi 19 septembre 2019 12:07

Nous avons appris de sources bien informées que la direction du NAHD est sur le point de conclure avec un grand sponsor. Il s’agit d’une société nationale, une filiale de la firme pétrolière Sonatrach. Les négociations entre les deux parties ont atteint un stade très avancé. Ils sont sur le point de conclure un contrat qui permettra à ladite entreprise de sponsoriser le NAHD pour le reste de la saison. Un brin d’espoir qui pourrait mettre fin aux déboires financiers du club husseindéen. La concrétisation de ce projet offrira une grande bouffée d’oxygène aux Husseindéens qui s’impatientent de découvrir leur futur repreneur.

Lahlou mène les négociations
Il faut dire que la direction nahdiste avance dans ce dossier en catimini. C’est le président Mourad Lahlou qui mène les discussions avec les responsables de la filiale de Sonatrach. Il tient impérativement à trouver un terrain d’entente qui puisse arranger surtout le NAHD à régler cet épineux dossier. A présent, les caisses sont presque vides et c’est grâce à Ould Zmirli que le club fonctionne et assure ses déplacements en championnat. En somme, les Husseindéens croisent les doigts et espèrent arracher ce contrat de sponsoring incessamment.

Un brin d’espoir de la tutelle
Les choses avancent bien et tout devrait s’éclaircir dans les prochains jours. La direction du club attend seulement l’aboutissement des négociations pour annoncer la bonne nouvelle aux supporters. Il faut dire que le ministère de la Jeunesse et des Sports a donné un peu d’espoir aux clubs professionnels en difficulté. Selon la tutelle, les clubs pourront arracher une société nationale et bénéficier ainsi de l’aide et du soutien de l’Etat. Bernaoui s’est engagé lors de sa dernière réunion avec certains présidents de clubs professionnels à trouver une solution aux soucis financiers de nos clubs.

Cheraitia «On veut provoquer le déclic face à l’ESS»
 

Avec du recul, quelle explication donneriez-vous à votre mauvais départ en championnat ?
D’abord, je veux dire que ce n’est pas grave et ce n’est pas une catastrophe. Nous ne sommes qu’au début du championnat. Je peux résumer notre mauvais départ en une seule phrase : l’équipe a été entièrement relookée et demeure ainsi en rodage puisque nous avons entamé la préparation d’intersaison très en retard. Je peux confirmer qu’il n’y a pas le feu et qu’on ne peut émettre de jugement sur l’équipe. La dernière trêve est venue au bon moment pour revoir certains paramètres. Le staff technique a mis en place certains réglages et j’espère que nous serons au rendez-vous lors de la reprise du championnat.

Êtes-vous capables de revenir dans la course sans trop de difficultés ?
Heureusement qu’on n’en est qu’à la cinquième journée du championnat et que rien n’est encore joué. Il reste un très long périple à effectuer. Rien n’est plié encore, il suffit de croire en nos chances et de se donner à fond pour ne rien regretter à la fin. En tout cas, nous sommes confiants et nous allons revenir en force.

Il semble que le moral des troupes en est affecté, n’est-ce pas ?
Non, tout va bien, d’autant qu’on est convaincus que nous sommes en mesure de revenir au premier plan très rapidement. Je crois aussi que le plus important pour nous est que notre destin est toujours entre nos mains. Il faut maintenant penser à l’avenir et au prochain match contre l’ESS.

Comment voyez-vous ce duel ?
Ce sera un match difficile face à une équipe qui voudra certainement confirmer son dernier succès à domicile et qui voudra aussi continuer à avancer au classement. Donc, il faut s’attendre à une forte adversité. Seulement, notre équipe n’a plus droit à l’erreur, surtout à domicile. Nous avons besoin des trois points et nous ferons le maximum pour renouer avec la victoire. On fera en sorte que notre match contre l’ESS soit celui du déclic.

Ce ne sera pas une partie de plaisir face à une équipe qui pourrait compliquer votre situation…
On en est conscients. Le groupe est  très solidaire et ne pense qu’à se ressaisir lundi prochain. Ce match se présente comme un virage important à ne pas rater pour notre équipe. A nous de bien le négocier. De toute façon, il n’y a rien à dire, il faut empocher les trois points. Les deux équipes n’ont pas d’autre alternative que de viser la victoire. Donc, le faux pas est plus que jamais interdit. La victoire ne doit en aucun cas nous échapper. Pour nous, c’est le moment de récolter les fruits de nos sacrifices et d’amorcer ainsi la suite dans d’excellentes circonstances. On veut retrouver nos supporters par un succès.

Comment comptez-vous procéder pour atteindre cet objectif ?
D’abord, nous allons tout donner et faire d’autres sacrifices. On doit absolument jouer comme on a l’habitude de le faire et rester solidaires. Il faut être costauds offensivement et défensivement et hyper concentrés jusqu’à l’ultime minute. Inch’Allah, on sera au rendez-vous.

 


Match annulé face à l’USMA
Le staff technique dans l’embarras

Finalement, le NAHD se contentera d’un seul match amical lors de cette mini-trêve. Ainsi, le test face à l’USMA, prévu aujourd’hui, a été annulé à cause de l’indisponibilité de pas moins de 12 joueurs usmistes pour diverses raisons. Du coup, le staff technique du Nasria se retrouve dans une situation embarrassante et voit ainsi son plan complètement chamboulé. Arezki Remane a été contraint de revoir sa feuille de route et de programmer une séance d’endurance hier. Par ailleurs, l’annulation de cette joute amicale contre l’USMA n’arrange surtout pas les titulaires qui n’auront pas de temps de jeu conséquent, à quelques jours de la confrontation avec l’ESS. Zerdoum et consorts ont été laissés au repos lors du match face à Ouled Moussa puisque l’entraîneur Remane a incorporé une équipe composée essentiellement de remplaçants.

 

Les supporters comptent s’organiser
Une quête pour rebâtir Bensiam

Le récent incendie qui a ravagé la salle de musculation et le bureau du secrétaire général des jeunes catégories n’a pas laissé les Husseindéens indifférents. En effet, les supporters se sont organisés à travers les réseaux sociaux et ont lancé un défi : celui de reconstruire la partie incendiée du complexe de Bensiam. Ils comptent organiser un téléthon et sensibiliser les Husseindéens sur la nécessité de réhabiliter la partie incendiée afin que les jeunes puissent en tirer profit. L’initiative n’a pas été encore enclenchée et tout dépendra de la bonne volonté des Husseindéens…

 

Publié dans : Nahd Lahlou Cheraitia

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4580 14/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir