Ligue 1 & 2

NAHD : Chouiter «Nous devons réapprendre à gagner à la maison»

La direction va octroyer un salaire Les joueurs doivent deux mensualités et trois primes

Auteur : A. M. dimanche 09 septembre 2018 08:11

L’attaquant des Sang et Or, Chouiter, ne veut plus entendre parler d’une autre défaite à la maison. Il estime que le NAHD doit réapprendre à gagner dans son antre,  affirmant que la défaite face à l’USMA n’était qu’un accident de début de saison. Le joueur dira aussi que bien que l’adversaire possède des anciens du Nasria,   l’entraîneur, Neghiz, et l’attaquant, Boulaouidet, cela ne devrait pas empêcher le club banlieusard d’enregistrer sa première victoire at home.

Comment se sont déroulés les préparatifs de la prochaine rencontre face à la JSS ?
Dans de bonnes conditions dans l’ensemble. Il faut aussi savoir qu’il n’y a pas eu de préparation spéciale pour ce match, c’est un match ordinaire sans plus. Le plus important pour nous est de nous préparer convenablement après avoir bénéficié de quelques jours de repos.
Dans ce cas, comment voyez-vous ce match face aux gars de Saoura ?
Ce sera sans aucun doute une rencontre très disputée et difficile face à une formation qui est sur une courbe ascendante en ce début de championnat et qui ambitionne de jouer les premiers rôles cette saison. Ils vont tout faire pour repartir avec le meilleur résultat possible de chez nous, seulement on ne va pas se contenter de les regarder jouer, bien au contraire on fera tout pour empocher les trois points de la victoire, question de confirmer notre retour sur la scène footballistique, et les résultats ramenés hors de nos bases.
Question d’oublier la défaite à la maison face à l’USMA ?
C’est ça oui, car lors de ce match face à l’USMA, on est passés à côté du sujet, où on a rencontré une formation plus compétitive que nous du fait qu’ils ont joué quelques rencontres de la Coupe d’Afrique. Quant à nous, on n’avait pas joué de matchs durant une vingtaine de jours, après celui face au CSC. Sinon, en ce moment, on peut dire qu’on est sur un bon rythme en dehors du 20-Août, mais il faut gagner chez nous question de se refaire un moral et réapprendre à gagner à la maison. Inch’Allah ce sera la bonne cette fois face à Saoura, qui reste un match très important pour nous.
Vous aurez en face l’ancien entraîneur, Nabil Neghiz, ainsi que le centre avant, Boulaouidet ?
Effectivement, Neghiz connaît le NAHD, ce qui pourrait lui être bénéfique, mais sachez qu’on ne va pas le laisser faire de notre côté. Quant à Boulaouidet, c’est vrai que c’est un bon copain, qui évoluait avec nous au NAHD, mais sur le terrain chacun défendra les couleurs de son club.
Une question personnelle, avez-vous mal pris la décision de votre éviction de la liste des joueurs contre le DRBT et le CABBA ?
Pas du tout, je ne vais pas en vouloir au coach pour ça, il a pris cette décision et moi je n’ai fait que la respecter car il est plus au fait de ce qui va et ne va pas au club, il a le dernier mot sur les joueurs. Quant à moi en tant que joueur, je dois faire avec et travailler encore pour être dans les plans de mon entraîneur à l’avenir.  

La direction va octroyer un salaire

Les joueurs doivent deux mensualités et trois primes

Quant au volet financier, il est utile de rappeler que les joueurs du NAHD attendent de percevoir deux mensualités et trois primes de matchs (CSC+DRBT+CABBA), malgré les promesses des dirigeants de verser l’argent à temps. Pour leur part, les camarades du capitaine Gasmi, qui font confiance à leurs dirigeants, souhaitent empocher leur argent à temps, et éviter d’attendre plus de trois mois comme c’est le cas actuellement, surtout après ce bon début de saison en championnat.
Le président va virer un salaire incessamment
Par ailleurs, on vient d’apprendre de sources sûres que le président du NAHD aurait promis de verser au moins un salaire dans les jours, voire les heures à venir à ses capés, lui qui aurait signifié aux joueurs qu’il n’a jamais failli à sa parole. Toutefois, le boss des Sang et Or n’a pas dit à ses joueurs s’il allait effectuer le virement, avant ou après la rencontre face à  Saoura.
Les employés aussi attendent leurs dû
En plus des joueurs qui attendent leurs salaires et primes, il faut savoir que les employés du Nasria, à leur tête ceux du complexe sportif de Besiam, ainsi que les membres de la direction et autres, sont les plus pressés, puisqu’ils doivent à la direction du club deux salaires, surtout en cette période de rentrée sociale et scolaire qui nécessite du liquide.
La direction attend l’accord de pourvoyeurs
D’autre  part, on a aussi appris que la direction des Sang et Or attend l’accord avec un pourvoyeur de l’équipe, où notre source évoque l’un des opérateurs téléphoniques. Les dirigeants du Nasria font des pieds et des mains pour entériner cet accord, et souffler un peu en attendant la suite du championnat. Autre fait, il faut savoir que le président Ould Zemirli dépense de son argent personnel, d’où les difficultés qu’il a trouvées jusque-là.
 

Dziri fait appel à El Orfi et Sissé

En prévision de la rencontre d’aujourd’hui au stade du 20-Août face à son homologue de Saoura, le technicien des Sang et Or    Dziri a préféré convoquer son milieu de terrain expérimenté, Hocine El Orfi, ainsi que le transfuge du CSC, Mokhtar Sissé. Le driver du club banlieusard s’est creusé les méninges avant de prendre cette décision, lui qui veut enregistrer son premier succès de la saison sur son terrain fétiche du 20-Août, après avoir raté sa première sortie devant ses supporters face à l’USMA.
Sissé devrait être un joker
Après avoir rejoint les rangs du Nasria à l’ultime instant du dernier mercato d’été, le coach Billel Dziri a préféré cocher sur sa liste des 18 le nom du joueur malien, Mokhtar Sissé, et l’utiliser en cours de rencontre comme un joker de luxe. Il faut aussi savoir que ce joueur, et malgré son déficit sur le plan de la préparation, peut rendre d’énormes services à sa nouvelle formation, d’où sa convocation pour un baptême du feu avec le club algérois.
Ouadji et Azzi sacrifiés
Après les avoir convoqués lors du déplacement à Bordj Bou Arréridj pour affronter le CABBA, Dziri a sacrifié cette fois ses deux jeunes joueurs, Ouadji et Azzi, au moment où le second se trouve en regroupement avec l’équipe nationale olympique. Les deux jeunes devront attendre la prochaine rencontre  face au MOB pour une éventuelle convocation, bien sûr avec l’aval de leur entraineur en chef.
Brahimi ménagé
Bien que le jeune défenseur du Nasria, Belkacem Brahimi, ait repris les entrainements avec ses coéquipiers après avoir été blessé aux adducteurs, son entraineur a préféré le ménager pour cette sortie à la maison face à  Saoura, question de lui permettre de retrouver la plénitude de ses moyens lors des prochaines échéances. De son côté, le latéral gauche, Noufel Khacef, qui s’est  distingué en ce début de saison, devrait évoluer sur le couloir gauche du onze du NAHD, lui qui a inscrit deux réalisations jusque-là face   au CSC et au DRBT.
 

 

 

Publié dans : Nahd Dziri Chouiter Belkacem Brahimi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Sans Ronaldo, le Real Madrid peut-il remporter un titre cette saison ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4262 12/11/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir