Afrique

MFM FC / MCA : Casoni «On a déjà joué sur un terrain pareil à Bou Saâda, et c’est ça l’Afrique !»

«Parler de mon avenir n’est pas d’actualité»

Auteur : B. G. mercredi 07 mars 2018 08:19

Comment se déroule votre séjour au Nigeria ?
Les choses se déroulent dans des conditions ordinaires, mis à part le déplacement au stade où nous avons perdu un peu plus de temps à cause de l’embouteillage. Il faut savoir que la mise à jour était un petit peu difficile après un jour de repos et le voyage qu’on a effectué, mais on essaye de faire face à cette situation et nous sommes habitués à trouver des solutions.
Etes-vous satisfait des conditions à Lagos ?
Sincèrement, on s’est préparé à toutes les surprises qu’on pouvait avoir, le fait d’être dans un bon hôtel et dans de bonnes conditions d’hébergement est déjà une bonne chose pour nous.
Qu’en est-il de l’état du terrain ?
Oui, on a pu voir le terrain et il s’agit d’une pelouse synthétique d’ancienne génération, mais cela non plus ne nous a pas surpris, car c’est l’Afrique et on savait ce qui nous attendait. Ce terrain ressemble à celui sur lequel on a évolué à Bou Saâda. Notre priorité c’est de composer le onze de départ qui débutera la partie.
Vous allez jouer dans des conditions climatiques un peu difficiles…
Effectivement, nous sommes confrontés à de rudes conditions climatiques avec une forte chaleur et un taux d’humidité assez élevé, mais je pense qu’on va s’y adapter pour qu’on puisse réaliser le résultat souhaité le jour du match, que ce soit pour les conditions climatiques ou l’état du terrain.
Il semble que l’équipe est bien préparée sur le plan psychologique pour y faire face…  
Effectivement, on savait bien que ce ne va pas être facile, et il y a déjà de l’adaptation après la première séance d’entraînement et je pense que la seconde séance d’avant-match nous permettra d’entrer dans le vif du sujet et de nous adapter au terrain et aux conditions climatiques. Toutefois, ce n’est pas avec les mêmes ambitions qu’à Alger qu’on va aborder cette rencontre, car on ne peut imposer le même rythme durant toute la partie, et cela relativement à la chaleur et au taux d’humidité. La façon d’aborder ce match aller est différente avec ce que nous avons l’habitude de faire à Alger.
Avez-vous une idée sur votre adversaire à travers les séquences des rencontres que vous avez visionnées ?  
L’idée qu’on s’est fait est un peu minime par rapport aux séquences qu’on a pu avoir. C’est à nous de faire notre match sur le terrain et d’être prêt à affronter tous les paramètres, je le dis encore une fois, ce ne sont pas les mêmes conditions qu’on pourra avoir à Alger, et l’approche du match sera donc différente.
Qu’en est-)il des joueurs qui sont incertains pour ce match, à savoir Derrardja et Nekkache ?  
Ils sont déjà soumis au travail à part, mais si on doute sur la possibilité qu’ils puissent être prêts à jouer, on ne prendra aucun risque avec eux. Il y a la possibilité de voir d’autres joueurs aussi pour cette rencontre, mais pour l’instant on n’a pas pris de décision définitive, car on a le temps pour faire l’état des lieux en ce qui concerne Derrardja et Nekkache
A propos de votre avenir au Mouloudia, le directeur général sportif nous a affirmé que vous allez rester la saison prochaine…
Parler de mon avenir n’est pas d’actualité. Ce qui m’intéresse le plus actuellement, c’est de continuer à travailler et jouer les rencontres qui nous restent à disputer jusqu'à la fin du parcours, et cela, toutes compétitions confondues.
Il affirme que vous vous plaisez au MCA…
Si je suis toujours au MCA, c’est pour la simple raison que je suis à l’aise.
Quand donc allez-vous être fixé sur votre avenir ?
Il est certain que ce n’est pas en fin de saison, car le prochain exercice se prépare dès maintenant. La discussion avec le président pourrait avoir lieu dans une, deux ou trois semaines, mais actuellement je pense plus à réaliser les résultats souhaités. Le fait d’avoir fait un parcours de sept mois au MCA, c’est déjà bien, un exploit.
Vous êtes donc plus concentré sur le reste du parcours ?        
Le plus important c’est de bien terminer le travail qu’on a commencé, car on n’a rien fait jusqu'à présent. C’est en gagnant un titre qu’on va valoriser ce travail.   Le fait d’avoir travaillé dans la stabilité, c’est déjà un plus par rapport à d’autres clubs.
Peut-on comprendre que vous resterez si vous gagnez un titre ?
Je pense plus à me concentrer sur nos prochaines échéances, car on vise à atteindre la phase de poules en Ligue des champions, jouer le titre qui est encore possible ou terminer la saison sur le podium, et vous savez bien que nous sommes toujours en lice en coupe d’Algérie.
Justement, le MCA est le seul club engagé sur les trois fronts…  
Il n’est pas facile de le faire avec un petit effectif, et c’est pour cette raison que je fais tourner mon équipe, mais ce n’est pas évident avec les échéances que nous avons et où il faut avoir les joueurs au même niveau. Donc, la priorité pour moi c’est de terminer le travail entamé avec une consécration et pour le reste on aura tout le temps d’en parler.  

Publié dans : Casoni MFM FC / MCA

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Coupe du monde : Votre pronostic pour le match de ce dimanche entre la Pologne et la Colombie ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4123 24/06/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir