Ligue 1 & 2

MCA : Lazizi : «Hachoud, Djabou, Chaâl et Bourdim voulaient partir »

« Le public du MCA a démontré qu’il était le meilleur en Afrique devant celui du Raja »

Auteur : M.L. jeudi 27 février 2020 15:12

L’ancienne gloire du Mouloudia Tarek Lazizi s’est exprimée au micro d’El Heddaf TV sur la situation actuelle du club et les moments difficiles qu’il a vécus lorsqu’il a pris ses fonctions : « Il était important de remporter ce derby contre l’USMA qui a un impact positif sur le moral des joueurs. Je peux dire que le Mouloudia a gagné le match sur le terrain car on était plus volontaires et plus agressifs dans le bon sens du terme. On a aussi battu l’USMA dans les gradins car les Chnaoua étaient exceptionnels. »
« Le public du MCA a démontré qu’il était le meilleur en Afrique devant celui du Raja »
A propos de cette ambiance qui a caractérisé le derby algérois, le 108e du nom, Tarek dira avec admiration : « Lorsque j’ai assisté au match contre le Raja, j’étais subjugué par cette folle ambiance. A ce moment, j’étais persuadé que le public du Raja était le meilleur du continent. Mais depuis le derby avec le retour des Chnaoua, j’ai changé d’avis avec les tifos et les fresques. Le Mouloudia possède le meilleur public en Afrique devant celui du Raja. Maintenant, c’est une certitude. »  
« Il faut rendre heureux nos supporters en jouant à fond pour gagner le titre »
L’ancien capitaine du MCA parle lui aussi de gagner le titre qui doit être le leitmotiv du club : « Il faut rendre heureux nos supporters qui méritent toutes les joies du monde. De ce fait, il faut qu’on joue à fond pour gagner le titre. A nous de mettre tous les atouts de notre côté pour être au rendez-vous à la fin de la saison. »
« Malgré la grosse crise avec un groupe démobilisé, je n’ai jamais voulu me retirer »
« Lorsque j’ai entamé ma fonction aux côtés du président Almas, je peux vous dire qu’on a trouvé un vestiaire laminé par les doutes après l’élimination de la Coupe d’Algérie contre Boufarik. Le groupe était totalement démoralisé et démobilisé. Malgré la difficulté de la mission, je n’ai jamais songé à me retirer comme certains voulaient le faire croire. Bien au contraire, je me suis accroché avec l’objectif de redresser la barre. Et Dieu merci, je pense qu’on est sortis de cette crise», confie-t-il.    
«On a refusé de céder nos joueurs»
Avant de conclure cette interview riche en enseignements, Lazizi a accepté de nous faire une confidence confirmant les envies d’ailleurs de certains cadres de l’équipe durant le mercato d’hiver : « Après le départ de Bendebka en Arabie Saoudite, il y avait plusieurs joueurs qui voulaient rejoindre les pays du Golfe. Il s’agit de Hachoud, Djabou, Bourdim et Chaâl. Ils voulaient tous embrasser une carrière à l’étranger après avoir reçu des offres. Mais on a refusé de céder nos joueurs au risque de vider totalement l’équipe. »
 

Les joueurs conscients de la mission qui les attend face aux Oranais
Avant même que Neghzi les mette en garde afin de se concentrer convenablement sur leur sujet et éviter de rester sur un nuage suite au succès dans le derby, les joueurs du Mouloudia dont la plupart jouissent d’un bon capital expérience sont conscients de la mission qui les attend ce samedi au stade du 5-Juillet, en étant persuadés qu’ils n’ont pas le droit de croire qu’ils sont sortis de crise, car la victoire face à l’USMA ne leur a permis que de voir le bout du tunnel. Ainsi, ils sont conscients qu’ils auront à enchaîner par une autre victoire et oublier le derby qui n’est qu’une marche parmi lesquelles ils doivent grimper pour atteindre leur objectif final, celui d’offrir le titre du championnat au Mouloudia, après dix années de disettes.
Garder la même concentration du derby
Ainsi, les joueurs sont décidés de se remettre au travail avec une seule idée en tête : relever un autre défi, celui de prendre trois autres points et maintenir la pression sur le CRB. Afin d’y parvenir, les coéquipiers de Hachoud sont persuadés qu’ils doivent garder cette même concentration que celle du derby, car c’est l’un des atouts qui leur a permis de prendre la partie à leur compte. Faisant preuve d’une certaine maturité, cela ne pourra que rassurer Neghiz, qui appréhende le match de ce samedi.
 

Ibrir dirigera les  débats
La commission d’arbitrage vient de désigner Ibrir pour officier le match de samedi entre le MCA et le MCO comptant pour la 20e journée de championnat. Ibrir sera épaulé par Kechida et Chellali.    

 


Mebarakou : «La rencontre du MCO est aussi difficile»
Le défenseur central du MCA, l’un des joueurs les plus chevronnés de cette équipe, est convaincu que la rencontre de samedi est loin d’être une partie de plaisir : « Certes la victoire face à l’USMA est bonne sur le plan moral, mais nous n’avons atteint aucun objectif, car il nous reste encore des matchs à disputer et qu’on doit bien négocier, à commencer par celui du MCO qui sera aussi difficile. Juste après le match, on a parlé entre nous les joueurs et on s’est mis d’accord pour oublier le derby et éviter toute forme de prétention. Nous allons donc préparer le MCO comme nous l’avons fait pour le derby et compter sur le soutien de nos supporters pour nous aider à gagner.» 

 

  Benaldjia : «On doit jouer avec la même détermination si on veut gagner»
L’attaquant Benaldjia est lui aussi conscient de l’importance de la rencontre qui mettra aux prises son équipe avec le MCO, en expliquant : « Chaque rencontre est un nouveau défi pour nous, car si on veut offrir le titre à notre galerie, il faut jouer chaque rencontre avec la même détermination comme nous l’avons fait lors du derby. »

Publié dans : mca hachoud Benaldjia Djabou Mebarakou Ibrir azizi Chaâl et Bourdim

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4721 28/03/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir