Ligue 1 & 2

JSK / Slama : «Je peux jouer à gauche et dans l’axe, après c’est au coach de décider»

«On fera de notre mieux pour sortir du lot en championnat»

Auteur : L.A samedi 08 septembre 2018 06:05

C’est désormais officiel, l’axial émigré Samy Slama est qualifié pour prendre part à la compétition. Le joueur peut être aligné dès le prochain match que livrera la JSK sur son terrain du 1er-Novembre mardi prochain face au PAC. Très soulagé, Slama a livré ses premières impressions au canal officiel du club tout en déclarant qu’il est apte à jouer là où le coach lui demandera, à savoir dans l’axe ou à gauche de la défense : «J’ai accueilli avec beaucoup de joie la nouvelle de ma qualification. Désormais, je peux m’entraîner et me mettre dans la tête que je peux jouer le jour de la compétition. Concernant le poste où je pourrai être utile, je peux jouer dans l’axe ou à gauche, c’est au coach de décider.»

«J’ai passé des moments difficiles, ma qualification est un grand soulagement»
A la question de savoir comment il a vécu ces moments loin de la compétition, Slama affirme : «Effectivement j’ai passé des moments difficiles loin de la compétition. Ce n’est pas facile de travailler tout en sachant que vous n’êtes pas encore qualifié pour prendre part aux matchs. C’est pour moi un grand soulagement. J’étais en France et à mon retour j’ai appris que j’ai enfin la possibilité de jouer, ça me soulage énormément.»

«La concurrence est bénéfique pour l’équipe»
La qualification de Samy Slama pour le match prochain face au PAC va relancer la concurrence, notamment en défense. Le joueur affirme pouvoir jouer dans son poste de prédilection, à savoir dans l’axe, comme il peut être également utile sur le flanc gauche. La concurrence va donc être rallumée, et à ce titre, Slama a révélé ceci : «Pour moi, l’équipe est actuellement formée. J’attendrai que le coach me fasse signe pour intégrer le groupe. La concurrence ne m’effraie pas, au contraire, elle sera bénéfique pour toute l’équipe. Je vois que la concurrence concerne tous les compartiments, chacun fait de son mieux pour gagner sa place, notre objectif est commun, celui de faire revenir la JSK à la place qu’elle mérite.»

«Il faut que je rattrape rapidement le retard»
Resté loin de la compétition depuis l’entame de la saison, l’axial Slama n’est pas resté au chômage pendant cette période. Il a justement travaillé normalement avec le groupe. Mais avec la nouvelle de sa qualification, le staff technique lui a concocté un programme spécifique pour rattraper le retard et se mettre à niveau avec le groupe. Sur cette question, Slama a déclaré : «Je dois maintenant redoubler d’efforts pour retrouver ma forme optimale. Maintenant je vais m’entraîner tout en mettant dans ma tête que je suis apte à jouer. Je n’accuse pas un énorme retard, je serai prêt pour le match du PAC.»

«Je ferai tout pour apporter ce que les supporters attendent de moi»
Maintenant qu’il est apte à prendre part à la compétition officielle, l’axial Slama ne cache pas sa grande détermination à faire parler son talent et ses qualités. Il a affirmé qu’il ne lésinera pas sur les moyens pour apporter un plus à l’équipe et faire plaisir aux supporters : «Je sais désormais ce qu’attendent les supporters de moi. Je ferai tout mon possible pour apporter un plus à mon équipe. J’ai hâte de jouer mon premier match devant les supporters et je tâcherai d’être à la hauteur des attentes.»

«Ça me flatte vraiment qu’on me compare à Nadir Belhadj»
A peine arrivé à la JSK, beaucoup comparent déjà l’émigré Slama à l’ancien international des Verts, l’arrière gauche Nadir Belhadj. Les deux joueurs partagent selon les observateurs, plusieurs points en commun, à ce propos, Slama a affirmé : «Je suis fier qu’on me compare à Belhadj. Ce dernier a laissé ses empreintes tant en clubs où il a évolué qu’en sélection nationale. Ça me flatte beaucoup d’être comparé à ce grand joueur.»

«L’équipe monte en puissance, on a les moyens de jouer le podium»
Concernant son avis sur le rendement de l’équipe après quatre matchs de championnat, Slama a précisé : «Le bilan de l’équipe pour l’instant est positif. Le groupe monte en puissance et je vous assure qu’on a les moyens de jouer le podium. On reste sur une série de quatre matchs sans défaite, nous continuerons sur la même lancée et faire plaisir à nos supporters.»

«On fera de notre mieux pour sortir du lot en championnat»
Donnant son avis sur le niveau de notre championnat après quatre journées, Slama affirme : «Je vois que c’est un championnat d’un assez bon niveau, il y a des équipes certes qui sont dans le mal, beaucoup de matchs nuls aussi, nous concernant, on fera de notre possible pour sortir du lot et réaliser un très bon parcours.»

Il a été soumis à un travail physique par Rodolphe hier matin
La nouvelle de la qualification de Slama a réjoui tous les fans qui attendaient sa venue dans l’équipe pour permettre à Dumas de disposer de l’ensemble de son effectif. Parti en France juste avant le match de l’ASAM pour se ressourcer auprès de sa famille, Slama est revenu avec un moral gonflé à bloc, suite à sa qualification pour le championnat. L’ancien pensionnaire du championnat norvégien est désormais apte à jouer son premier match avec la JSK dès la prochaine journée face au PAC. Et afin de le mettre à niveau physiquement, son préparateur Rodolphe l’a pris en charge personnellement avec deux autres joueurs, Hamroune et Uche. Slama affiche de bons signes et affirme qu’il est

Publié dans : JSK Slama

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le carton rouge contre Ronaldo en Ligue des Champions face à Valence soit mérité ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4214 25/09/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir