Nostalgie

JSK-MCA : Derrag-Bendahmane,les anciens lancent la finale

Bendahmane : «Rial va marquer et il brandira la Coupe» Derrag : «Bouguèche, Djalit et Yachir, c’est votre match !»

Auteur : H.R.-H.B.-M.L. lundi 28 avril 2014 21:26

Mohamed Derrag et Louanès Bendahmane ont la particularité d’avoir porté les couleurs des deux clubs. Tout d’abord, Mohamed Derrag, l’actuel attaquant du CS Constantine, a été découvert par Moh Chérif Hannachi alors qu’il portait les couleurs de l’OM Ruisseau. Janvier 2007, il signe au profit de la JSK avec laquelle il a réussi à s’imposer. C’est lors de l’été 2009 qu’il quitte la JS Kabylie pour rejoindre le rival de toujours, le Mouloudia d’Alger. Au bout de sa première saison, il accompli un parcours exceptionnel, offrant au club phare de la capitale son septième titre de champion dans l’histoire. Pour sa part, Louanès Bendahmane a connu presque la même histoire que Mohamed Derrag. Il a été découvert par Moh Chérif Hannachi alors qu’il portait les couleurs de la JS Bordj Ménaiel. Il a rejoint la JSK l’été 2000 pour contribuer par la suite aux trois consécrations du club kabyle en Coupe de la CAF 2000, 2001 et 2002. Il s’est illustré par son but historique dans les filets d’Al Ismaily lors de la finale aller de cette compétition dominée par la JSK. Par la suite, il a quitté la JSK pour rejoindre le Mouloudia l’été 2006. Malheureusement pour lui, la pression des supporters et surtout des dirigeants ne lui a pas permis de s’épanouir encore une fois. Il a quitté le MC Alger sur la pointe des pieds, alors que des espoirs se sont portés sur lui pour conduire le Doyen vers un succès en championnat, après la Coupe d’Algérie remportée en 2006. Aujourd’hui, chacun d’entre eux parle de cette finale. Si Bendahmane sera de tout cœur avec les Kabyles, ce ne sera pas le cas de Mohamed Derrag. Bien qu’il ait été révélé par la JSK, il a déclaré qu’il sera de tout cœur avec les Vert et Rouge.
----------------------------------------------

Bendahmane : «Rial va marquer et il brandira la Coupe»

Comment vivez-vous la situation actuelle du CABBA ?
C’est vraiment difficile de vivre une telle situation. Le CABBA traverse une situation difficile et se dirige vers la Ligue2 Mobilis. La défaite face au Mouloudia nous a beaucoup touchés car on ne méritait pas un tel sort. J’aurais aimé laisser le club en Ligue1 Mobilis, mais dommage.
En ce 1er Mai, il y aura la finale de la Coupe d’Algérie entre le Mouloudia et la JSK…
Oui, je sais. Ce sera une très belle finale qui va nous permettre d’assister à un très bon match. Ce sera un match entre deux grands clubs, les meilleurs du pays. Je pense que nous allons assister à une belle affiche.
A votre avis, ça va se jouer sur quel détail ?
Je pense que la rencontre sera très serrée. Il va y avoir un grand enjeu. Une finale de Coupe, ça se gagne, ça ne se joue pas. Les deux équipes se connaissent bien c’est pour cela que je pense que ce sera du 50/50. Chacune des équipes aura sa chance et surtout des atouts à faire valoir. Cette finale sera plaisante. Il va y avoir de l’engouement et du spectacle.
Beaucoup disent que ça va se jouer sur un petit détail ?
Oui, je pense que ce sera le cas. Cette finale sera serrée. Les deux équipes ne vont pas chercher la manière. Elles chercheront la victoire pour brandir le trophée. Ce sera l’objectif des Mouloudéens et des Kabyles. Donc, il y a de fortes chances que ça va se jouer sur un petit détail à l’instar de beaucoup de finales.
Sans doute, vous serez de tout cœur avec la JSK…
Oui, et comment ! J’ai passé les meilleurs moments de ma carrière à la JSK. Lorsque j’avais rejoint ce club, j’ai réussi à remporter des titres, notamment les trois Coupes d’Afrique. Vraiment, ce sont les moments les plus forts de ma carrière. Je n’oublierai pas cela. Donc, c’est logique que je sois derrière la JSK. Ajoutez à cela, je suis un enfant de Baghlia et, dans ce quartier, la majorité des jeunes sont des supporters de la JS Kabylie. Dès mon jeune âge, j’ai aimé ce club. Par la suite, j’ai eu la chance d’en porter les couleurs.
Mais vous avez quand même porté les couleurs du Mouloudia…
Oui, c’est vrai. J’avais signé en 2006 au profit du Mouloudia d’Alger. Seulement, je n’y suis pas resté longtemps. Six mois seulement avant de quitter. Dommage, je ne pouvais pas rester encore plus car j’avais des problèmes avec les dirigeants de l’époque. Je ne pouvais rester après ce que j’ai vécu.
Avez- vous le sentiment que la JSK peut remporter la Coupe ?
Evidemment ! La JSK a des chances de remporter la Coupe d’Algérie. Il y a des joueurs de qualité et d’expérience. J’espère que la chance sera du côté de la JSK.
Mais la JSK a encaissé quatre buts dernièrement face au RC Arba ; ça ne rassure pas du tout…
Non, je ne suis pas de cet avis. La JSK a certes encaissé quatre buts lors du dernier match face au RC Arba, mais cela ne veut rien dire. Les matchs ne se ressemblent pas et puis, les joueurs pensaient beaucoup plus à la Coupe qu’au match de championnat face au RCA. C’est pour cela que je ne prête pas attention à ce match.
A votre avis quels sont les joueurs clés pour ce match ?
Je pense que Rial et Benlamri sont la force de la JSK. Du coup, je parie sur Rial pour marquer le but de la victoire et brandir le trophée.

----------------------------------------------

Derrag : «Bouguèche, Djalit et Yachir, c’est votre match !»

Le Mouloudia et la JSK, vos deux anciennes équipes vont se rencontrer le 1er mai à l’occasion de la finale de la Coupe d’Algérie…
Oui, je sais. Je suis quand même l’actualité ! Tout d’abord permettez-moi de vous dire que je suis fier d’avoir porté les couleurs du Mouloudia et de la JSK, deux grands clubs en Algérie et même en Afrique. Je suis content que les deux clubs aient retrouvé leur meilleur niveau. Comme tout les Algériens, j’attends avec impatience ce pour suivre le match.
Comment voyez-vous cette finale ?
Si je parle avec les sentiments, je vous dirai que c’est le Mouloudia qui va l’emporter. J’aime beaucoup ce club. Sportivement parlant, je peux vous dire que la partie sera très serrée. Ce sera un match plein d’engagement et l’équipe qui saura maîtriser ses nerfs va l’emporter.
Pourquoi allez-vous supporter le Mouloudia alors que c’est la JSK qui vous a permis de vous faire une carrière professionnelle ?
Je ne peux pas nier ce que la JSK m’a donné. Ce club m’a ouvert les portes du succès, mais avant tout, je suis un fervent supporter du Mouloudia. Dès mon jeune âge, j’ai appris à aimer ce club. Je sens d’ailleurs que cette finale sera la nôtre. J’espère que la chance sera du côté du Mouloudia.
Pensez-vous que la défaite de la JSK face au RC Arba sera un bon coup pour le Mouloudia ?
Je pense que les joueurs de la JS Kabylie avaient la tête à la finale de la Coupe d’Algérie. Ils n’étaient pas assez motivés pour ce match face au RC Arba. Les joueurs du Mouloudia doivent oublier cette défaite de la JSK et surtout le fait d’avoir encaissé quatre buts pendant le match. Les joueurs du Mouloudia doivent aussi oublier leur dernier succès à Bologhine face au CA Bordj Bou Arreridj. Il faut faire ainsi pour éviter d’avoir de la confiance plus qu’il n’en faut parce que ça risque de jouer un vilain tour à l’équipe.
Lequel des joueurs, selon vous, fera la différence lors de ce rendez-vous historique ?
Il faut savoir que rarement un joueur passe à côté lors d’une finale de la Coupe d’Algérie. Pour le Mouloudia, je vois Antar Boucherit qui est en train d’effectuer une très belle phase retour avec le club. Il y a aussi Abderahmane Hachoud qui est en bonne forme. Le trio d’attaque du Mouloudia composé de Djalit, Yachir et Bouguèche a été beaucoup critiqué cette saison. Je pense que c’est l’occasion ou jamais pour eux pour répondre à leurs détracteurs. Côté JSK, il y a Ebossé qui peut faire la différence. Il affiche actuellement une excellente forme. D’ailleurs, c’est actuellement le meilleur buteur du championnat.
Aujourd’hui, vous ne regrettez pas de n’avoir pas signé au Mouloudia l’été dernier ?
Que tous les Mouloudéens sachent que j’ai voulu revenir au club. J’ai failli signer au Mouloudia l’été dernier, mais Kaoua ne voulait pas. Pourtant, je me suis déplacé au siège du club à El-Achour, mais le destin a voulu que je signe dans un autre grand club. J’ai passé des moments inoubliables au Mouloudia. Je n’oublierai jamais les moments que j’ai vécus en 2010 lorsqu’on avait remporté le titre de champion d’Algérie.

 

Publié dans : jsk-mca Bendahmane Mohamed Derrag

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3910 19/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir