Ligue 1 & 2

JSK: Koanda, décision demain !

Racim Mebarki « On progresse davantage »

Auteur : Saïd D. lundi 15 juillet 2019 13:10

Après quatre jours de stage à Evian, les Canaris, qui poursuivent leur préparation en prévision de la nouvelle saison, ont livré leur premier match amical, samedi après-midi, contre l’équipe du FC Annecy. Une joute qui a permis au coach Velud de connaitre ses joueurs, lui qui vient à peine de prendre l’équipe. Malgré la courte victoire des Jaune et Vert, le but n’était pas de gagner mais de donner du temps de jeu à chaque élément mais aussi superviser certains joueurs, à l’image du défenseur central, Koanda Souleymane. L’ancien axial d’ASEC Abidjan, qui a rejoint l’équipe avant l’entame du stage de Zekri, a été mis à l’essai pour connaitre ses qualités et s’il pourra apporter un plus. Du coup, tous les yeux étaient braqués sur lui puisque l’entraîneur devait trancher sur son cas hier. Mais lorsque nous l’avons interrogé, Velud   dira : « On vient de terminer, je ne sais pas encore. Aucune décision n’a été prise. On verra ! » Mais  curieux que nous sommes, nous avons cherché à connaitre si Koanda sera vraiment maintenu. Donc, nous avons commencé notre investigation et d’après les échos que nous avons eus, les responsables de l’équipe étaient mitigés. D’un côté, ils ont trouvé la prestation du joueur correcte mais d’un autre, ils estiment qu’il n’a pas démontré quelque chose d’exceptionnel. Autrement dit, il n’est pas supérieur aux joueurs actuels. Malgré cela, l’entraîneur Velud refuse de prendre une décision définitive avant de lui donner une deuxième chance. A en croire nos sources, Koanda sera supervisé une deuxième fois à l’occasion du match amical face à Fréjus St-Raphael ce mardi. Ce sera un grand jour pour lui parce que son maintien dépendra de sa prestation.

Il a été correct mais pas impressionnant
Le constat que nous avons fait de la première prestation du défenseur Koanda, c’est qu’il a été très correct et juste dans l’axe. Il n’a pas commis d’erreur mais il n’a pas été impressionnant. Cependant, il est difficile de le juger en 45 minutes devant une équipe très moyenne. Le staff technique kabyle doit donner une deuxième chance à l’axial pour s’exprimer. Il aura besoin de jouer toute la rencontre afin qu’il puisse prouver qu’il est capable de s’engager avec la JSK.

Velud souhaite le superviser encore une fois face à Fréjus
Et si aucune décision n’a été encore prise, c’est parce que l’entraîneur Velud ne compte pas se précipiter. Jugeant qu’il a encore le temps pour décider, le Français va profiter du deuxième match amical pour trancher sur le maintien  de Koanda. Cette fois, le Burkinabais jouera 90 minutes durant lesquelles il devrait se montrer meilleur que ses coéquipiers pour qu’il puisse rester.

Voilà pourquoi il n’a pas joué tout le match contre Annecy
Selon une source bien informée, l’entraîneur Velud avait envisagé de faire jouer Koanda durant toute la rencontre. A la mi-temps, le Burkinabais avait ressenti quelques douleurs. Et pour ne pas prendre de risque, le coach décide de le remplacer par Souyad. Et comme la blessure n’est pas grave, il pourra se racheter dès ce mardi contre Fréjus.

Le Burkinabais dans l’expectative
Même s’il n’a pas encore discuté avec les dirigeants, Koanda est dans l’expectative. Pour lui, il devait signer son contrat dès son arrivée à Tizi Ouzou. Il n’a jamais, selon nos sources, été question  qu’il subisse des essais. Et comme les jours passent, le joueur commence à s’inquiéter, lui qui refuse de contracter une blessure sans avoir aucune garantie d’être maintenu. Et c’est pour cette raison que la direction de la JSK décide de trancher au plus tard, demain.

Son manager confiant

Contrairement au joueur, qui ne cesse de s’inquiéter, le manager de Koanda est plus ou moins confiant. D’après nos sources, il est attendu ce mardi à Evian pour signer le contrat de son élément. Au même temps, la direction kabyle n’a pas encore dit son dernier mot. Affaire à suivre.

Racim Mebarki « On progresse davantage »

Promu en sénior cette année, le jeune Racim Mebarki est en train de vivre un rêve. Considéré comme étant l’une des étoiles montantes de l’équipe, le jeune défenseur, a joué, samedi soir, son premier match avec l’équipe première. Aligné en seconde période à la place de Aït Abdeslam, Mebarki a été très correct. Autrement dit, il a joué sans trembler. Interrogé par nos soins à la fin de la rencontre, il estime que la victoire va faire beaucoup de bien notamment sur le plan psychologique. Il déclare aussi que l’équipe progresse et sera encore meilleur dans les prochains jours : « Effectivement, nous avons joué notre premier match amical à Evian. Ce que je peux dire, c’est que nous étions bien en place même s’il reste encore des réglages à faire. On progresse davantage puisqu’on applique à la lettre les consignes du coach. Nous allons faire  notre possible pour que le stage se déroule à merveille. »

« L’équipe sera prête pour le début de la compétition »
Interrogé sur l’état physique des joueurs après plus de dix jours de préparation entre les premier et deuxième stages, Mebarki estime que de gros progrès ont été faits et que l’équipe sera prête pour le championnat et la Ligue des champions : « On travaille d’arrache-pied chaque jour. Je ne vous cache pas, le préparateur physique nous met à rude épreuve à chaque fois. On sent qu’on travaille bien. Ces sacrifices vont porter leurs fruits. On sera certainement prêts pour le championnat et la Ligue des Champions. »

« On profite de chaque match amical pour s’améliorer »
Par rapport au rendement des joueurs sur le terrain, Mebarki a déclaré qu’il reste encore un grand travail à faire et qu’il faudrait profiter des matchs amicaux pour s’améliorer : « On ne peut pas être au top alors que nous n’avons joué qu’un seul match. On doit profiter de chaque séance et des prochaines rencontres amicales pour améliorer notre rendement et préparer sereinement la nouvelle saison. Nous avons un bon groupe, nous allons faire notre possible pour dire notre mot. »

« Les cadres nous ont facilité l’adaptation »
Avant de conclure, Mebarki a souhaité remercier les anciens joueurs ainsi que les cadres pour leur avoir facilité l’intégration : « Je ne vous cache pas, nous n’avons pas eu une intégration difficile. Les anciens nous ont vraiment tendu les bras pour nous accueillir. L’ambiance est vraiment magnifique, on ne se sent pas dépaysés. Nous sommes comme une famille, l’union fait la force. »

 

 

Publié dans : JSK Velud Racim Mebarki

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Mahrez mérite-t-il de remporter le Ballon d'Or africain après son parcours lors de la CAN ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4536 24/08/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir