Ligue 1 & 2

JSK/ Aït Djoudi :« Personne n’aidait la JSK, Hannachi se débrouillait seul pour ... »

« J’avais dit le 3 juillet que le projet des Italiens n’allait pas aboutir »

Auteur : dimanche 29 octobre 2017 01:11

En plus des résultats qui ne suivent pas, les problèmes s’accumulent pour la nouvelle direction notamment le président Sadmi qui est plus que jamais dos au mur. Ayant présenté un projet en « béton » avant de prendre les rênes, l’ancien défenseur kabyle n’a jusqu’à présent pas conclu avec les Italiens. La majorité pense que ce partenariat n’est que du vent et qu’il ne verra jamais le jour. D’ailleurs, c’est ce que pense aussi l’ancien entraîneur kabyle, Azzedine Aït Djoudi, lequel a déclaré sur une chaine de télévision qu’il n’a à aucun moment cru à ce projet qui, selon lui, était perdu d’avance : « Ce n’est pas aujourd’hui que je vais parler du projet des Italiens. J’avais déclaré le 3 juillet dernier qu’il ne verrait jamais le jour. Aujourd’hui, j’ai l’impression que j’ai raison parce qu’il n’y a rien de concret et il n’y aura rien du tout. »

« Personne n’aidait la JSK, Hannachi se débrouillait seul pour ramener de  l’argent »
Poursuivant son intervention, celui qui a été sollicité par les supporters pour revenir à l’équipe au moment où Rahmouni avait quitté le club, estime qu’à la JSK, personne n’aide le club et que même Hannachi se débrouillait seul pour trouver de l’argent : « Depuis toujours, la JSK ne reçoit pas beaucoup d’aide. D’ailleurs, l’ancien président se débrouillait seul pour trouver de l’argent. C’est ce que devait faire Sadmi pour mettre fin à cette crise. »

« Si les enfants du club avaient entouré Sadmi, son projet aurait mieux avancé »
Par ailleurs, Aït Djoudi estime que le projet de Sadmi allait être réussi s’il avait fait appel aux enfants du club pour l’aider dans sa mission : « Si les enfants du club avaient entouré Sadmi, son projet aurait mieux avancé. Aujourd’hui, on voit qu’il n’a rien du tout. Une situation critique qui doit être résolue rapidement. »

« Sadmi devait au moins ramener 300 000 euros pour régulariser les joueurs »
Evoquant la somme d’argent que les Italiens comptaient injecter une fois le contrat signé et qui dépasserait les 5 millions d’euros, Aït Djoudi ajoute : « Actuellement, la JSK n’aura pas besoin de 5 millions d’euros mais 300 000 euros seraient suffisants pour régulariser les joueurs et mettre fin à cette crise financière. »

 

Publié dans : JSK hannachi Azeddine Ait Djoudi

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3916 25/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir