Ligue 1 & 2

JSK 4 - JSBM 2 : Les remplaçants se révoltent !

Souyed : «La victoire ne doit pas nous échapper à Chlef»

Auteur : L. A. mercredi 09 octobre 2019 08:54

Buts : Daïbèche (7’), Tafni (24’), Raïah (42’), El Orfi (57’) (JSK) ;Dabèche (31’), Charef (49’) (JSBM)

JSK : Benbot (Hamdene 65’), Belaïli (Daïbeche 65’), Zeghdane (Belkhouda 46’), Tizi Bouali (Kabba 43’), Bounoua (Mekideche 654), Daïbèche (Loucif 46’), Raïah (Bellazouz (65’), Aït Abdeslam, Matoub (Renaï 46’), El Orfi, Tafni (Iratni 46’)

JSBM : Slimani, Hemdaoui, Nasri, Mezzi, Ghoumrassa, Aït Ferguene, Mouhou, Dabèche, Charef, Belmokhtar


Après la victoire réalisée dernièrement contre l’équipe de l’Entente de Sétif et pour donner sa chance à tout le monde, notamment les remplaçants, le coach Hubert Velud a décidé de mettre en place une joute amicale à Tizi Ouzou. En effet, le but était de donner leur chance à ceux qui ne comptent que quelques minutes de jeu à leur actif. C’était aussi l’occasion pour tester, pour la première fois, le Gambien Sambou Kabba. La première mi-temps a été dominée dans sa majorité par les Canaris lesquels ont réussi, en 45 minutes, à inscrire trois buts. La première réalisation a été l’œuvre du jeune Daïbèche qui, d’une tête rageuse, ouvre le score. Quelques minutes plus tard, Massinissa Tafni, encore de la tête, double la mise. Les visiteurs, qui décident de quitter leur zone, parviennent à réduire le score sur un corner bien botté signé Dabèche. Quelques secondes avant la mi-temps, Malik Raïah, bien servi par Tafni, aggrave le score. De retour des vestiaires, sans trop tarder, la JSBM réussit à inscrire un deuxième but grâce à Charef. Une réalisation qui n’a pas vraiment perturbé les Canaris, puisque le milieu de terrain Ammar El Orfi, toujours brillant, inscrit le quatrième but pour les Jaune et Vert. La suite de la rencontre n’a rien donné de nouveau et ce, jusqu’au sifflet final de la partie.

 

Souyed : «La victoire ne doit pas nous échapper à Chlef»
Totalement rétabli de sa blessure contractée à Conakry, l’axial de la JSK, Souyed, a repris sa place dans le onze, samedi dernier face à l’ESS. Son retour a été le moins qu’on puisse dire, bénéfique pour l’équipe qui a su renouer avec la victoire, et pour la défense qui s’est stabilisée. Souyed a révélé que la victoire est importante dans la mesure où elle relance la JSK dans la course à une place sur le podium et assure que c’est avec la même détermination qu’ils iront croiser le fer avec l’ASO, samedi prochain.

Avec du recul, qu’avez-vous à dire sur la dernière sortie réussie face à l’ESS ?
Honnêtement, nous étions déterminés à l’emporter à tout prix. On savait qu’on allait avoir en face une bonne équipe de l’ESS mais vu l’obligation de gagner les trois points, on a donné le meilleur pour atteindre cet objectif. C’était un match serré et la mission était encore plus difficile à huis clos. Dieu merci, nous avons été récompensés par cette victoire qui nous permet de renouer avec les résultats positifs.
Vous avez dû attendre jusqu’en deuxième mi-temps, voire la fin du match pour marquer l’unique but…
Effectivement, ce n’est qu’à quelques minutes de la fin du match qu’on a trouvé et fort heureusement d’ailleurs, le chemin des filets. On avait la possibilité de marquer bien avant, notamment en première mi-temps, mais la réussite nous a fait défaut. Dieu merci, cette victoire est venue au bon moment, surtout qu’on voulait nous relancer après notre échec face au CRB.
Le huis clos n’a pas vraiment arrangé vos affaires, n’est-ce pas ?
Oui, ce n’est pas facile de jouer devant des gradins vides et nous l’avons vérifié face à l’ESS. L’absence de nos fans s’est faite sentir mais on n’a pas été démotivés. On n’a peut-être pas fourni une meilleure prestation que d’habitude, mais l’essentiel c’est d’avoir arraché les trois points. Je crois qu’on doit encore résister et donner un peu plus d’ici le retour de notre public.
La victoire permet à la JSK de se replacer en haut du tableau avec deux matchs en moins…
On n’avait pas le droit de rater cette opportunité pour réapprendre à gagner, en dépit du huis clos et les déplacements auxquels nous sommes forcés. Le fait de renouer avec la victoire aura un impact positif sur le mental des joueurs et nous tâcherons de maintenir cette dynamique lors des prochaines sorties pour rester en haut de l’affiche.
Vous affronterez l’ASO, samedi prochain, pour le compte de la mise à jour du calendrier, comment se présente ce match ?
C’est un autre match difficile qui nous attend contre une équipe de l’ASO qui, malgré sa situation actuelle en championnat, essayera de nous piéger chez elle. Je sais que ça va être un match serré mais nous ferons tout pour revenir avec un bon résultat. Nous saurons nous montrer vigilants et notre seul objectif c’est de maintenir cette dynamique.
Vous avez repris la compétition après avoir quitté le terrain à Conakry suite à une blessure, comment sentez-vous à présent ?
Dieu merci, ma blessure en Guinée face à Horoya de Conakry en Coupe d’Afrique n’avait rien de grave. J’ai pu reprendre rapidement les entraînements avec le groupe, et soulagé aussi d’avoir eu le ok pour reprendre la compétition. Je me suis bien préparé pour rejouer dès le match de l’ESS et je pense avoir donné le meilleur de moi pour être à la hauteur. Je tâcherai aussi de me préparer afin d’être prêt pour le match de l’ASO et notre seul objectif est de gagner.

Publié dans : JSK Charef bounoua JSBM

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4580 14/10/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir