Equipe d'Algérie

Gourcuff à ses assistants : «Fekir n’est pas dans mes plans actuellement»

Deschamps pas convaincu pour convoquer le joueur actuellement

Auteur : Hamza R. lundi 02 mars 2015 22:05

Pour une nouvelle, c’en est une ! Christian Gourcuff a tenté à sa manière d’engager Nabil Fekir en sélection nationale. Cela s’est passé il y a quelques jours lorsqu’il a tenté de le joindre au téléphone pour l’informer de son désir de le retenir pour le stage du mois de mars pour être parmi le groupe lors de la tournée au Qatar, même si la FAF doit passer par la FIFA pour pouvoir le qualifier, après avoir porté les couleurs de l’équipe de France des moins de 23 ans. Selon une source autorisée auprès de la Fédération, le sélectionneur national est en colère contre l’attaquant lyonnais, qui ne veut pas donner des indices concernant son avenir international. Christian Gourcuff, qui voulait en finir une fois pour toutes avec cette histoire, semble avoir changé d’avis en décidant de ne plus compter sur lui. D’ailleurs, il a confié à ses assistants : «Je ne vais plus compter sur lui. Fekir n’est plus dans mes plans.» Une déclaration qui démontre la colère et la déception de Christian Gourcuff envers le jeune Lyonnais qui ne cesse de briller en Ligue 1.
Le sélectionneur a tenté de le joindre, mais il n’a pas répondu
Christian Gourcuff a piqué une colère noire contre Nabil Fekir parce que ce dernier n’a pas daigné répondre aux appels du sélectionneur national. Ce dernier lui a même envoyé un sms pour lui dire : «C’est Christian Gourcuff, le sélectionneur de l’Algérie.» Malgré ce message, l’attaquant lyonnais n’a pas voulu répondre à ses appels. Ce geste n’a pas été du tout apprécié par le coach qui, selon notre source, ne s’attendait pas à une telle réaction de la part de Nabil Fekir. Gourcuff, qui pensait bien faire en appelant le joueur et lui tendre la main s’est vu confronté au refus du joueur de répondre à ses appels téléphoniques. Avant cela, au mois d’août, Christian Gourcuff a eu une discussion avec le joueur au cours de laquelle il avait demandé plus de temps pour pouvoir prendre sa décision, même si à cette époque il était très chaud pour rejoindre l’équipe d’Algérie. Seulement, l’ascension de Fekir semble lui avoir fait changer d’avis. Il est devenu hésitant entre la France et l’Algérie, surtout après avoir porté le maillot des moins de 23 ans français. Avant de partir en Guinée Equatoriale pour la CAN, Gourcuff a tenté aussi de joindre le joueur en compagnie du président de la commission des équipes nationales, Walid Sadi, mais il n’avait pas répondu à leurs appels.
Voici la stratégie de Gourcuff
Après que l’attaquant de l’Olympique Lyonnais ait refusé de répondre aux sollicitations du sélectionneur national, on croit savoir que ce dernier a pris la décision de ne plus le contacter. Pour revenir à la stratégie de Gourcuff, celui-ci a voulu prendre à contre-pied le joueur en lui annonçant qu’il est retenu pour le stage de Doha. Une manière de mettre la pression sur le joueur pour l’engager parmi les Verts. Même s’il doit être qualifié par la Fédération internationale de football pour jouer en faveur de l’équipe d’Algérie, Gourcuff voulait le prendre quand même avec le groupe à Doha pour qu’il puisse s’y adapter.
 

Deschamps pas convaincu pour convoquer le joueur actuellement

A en croire une source autorisée auprès de la FAF, l’instance fédérale aurait reçu des informations de la part d’un proche à Didier Deschamps, faisant part d’un manque de conviction du sélectionneur des Bleus pour convoquer Nabil Fekir. Notre source nous a assuré que Didier Deschamps a confié à certains de ses proches qu’il n’est pas persuadé par la convocation de Nabil Fekir au prochain stage, tout simplement parce que le joueur a commencé à briller depuis six mois seulement. Autrement dit, l’ancien capitaine des Bleus, champion du monde en 1998, veut donner plus de temps à Fekir pour pouvoir s’imposer dans le haut niveau. Néanmoins, les circonstances obligent Didier Deschamps à le convoquer vu qu’il est courtisé aussi par l’Algérie.
Aulas exerce toujours la pression !
Par ailleurs, nous apprenons de source sûre que c’est le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, qui veut à tout prix que Nabil Fekir opte pour la sélection française au lieu de l’Algérie. Récemment, il a déclaré : «Malgré les bonnes relations avec l’Algérie, je souhaite que le joueur soit en compagnie de l’équipe de France. Il a un potentiel intéressant et il peut réaliser quelque chose.» Jean-Michel Aulas exerce la pression sur Nabil Fekir pour qu’il endosse le maillot français. En même temps, Aulas essaye à travers ses liens et ses connaissances de faire pression sur Deschamps pour qu’il retienne le joueur à l’occasion des deux rencontres amicales de la France face au Danemark et du Brésil, la fin du mois de mars. En tout cas, on en saura plus le 19 de ce mois si Didier Deschamps annonce le nom de Nabil Fekir dans la liste des joueurs retenus pour ce stage.

 

Publié dans : Christian Gourcuff Didier Deschamps nabil fekir

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

CAN 2019 : Votre pronostic pour le match de l'Algérie face au Sénégal du 27/06/2019 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4483 25/06/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir