Ligue 1 & 2

En amical JSK 1 - RCK 3 : Ça ne sent pas bon pour la JSK !

Djerrar : «Rien d’alarmant, c’est juste un match amical !»

Auteur : S. Djoudi mardi 26 décembre 2017 12:14

JSK : Asselah (Boutlif), Redouani, Ferhani (Cheti), Saadou (Tizi Bouali), Guemroud (Raiah), Tafni (Si Salem), Djerrar, Yettou (Renai), Boukhenchouche (Oukaci), Benaldjia, Djaabout
Entraîneur : Aït Djoudi

RCK : Bouguerra (Chouih), Kouas, Nait, Bouzama (Boumaiza), Haouche (Griche), Chihati, Benayache (Remache), Larbi-Cherif (Benabdi), Gali (Haguigua), Sellami (Betrouni), Hayes
Entraîneur : Medjahed

Sur la pelouse du terrain de l’Ecole supérieure d’hôtellerie de Aïn Benian, la formation de la JSK a croisé le fer hier avec son homologue du RCK, sociétaire de Ligue 2 Mobils, dans une rencontre amicale. Une rencontre qui a vu les camardes de Bouzama l’emporter sur le score de trois buts à un. Toutefois pour les capés du coach Aït Djoudi, c’était une occasion en or de s’illustrer en ces moments de préparation de la prochaine sortie en Coupe d’Algérie, mais ils ont concédé une défaite inattendue qui met à nu les carences des Kabyles, avant de passer aux choses sérieuses le week-end prochain face à l’US Ben-Aknoun. Autrement dit, les camarades de Djabout doivent impérativement se remettre en cause, pour éviter toutes mauvaise surprise qui ne sera pas la bienvenue en ces moments de soucis administratifs. Quant à la rencontre, les capés du coach Aït Djoudi ont été les premiers à porter le danger dans le camp koubéen, et c’est Djabout qui sonne l’alerte à la troisième minute de jeu d’un tir qui rase la transversale du portier adverse. Le jeu se concentre par la suite au milieu du terrain, chaque équipe voulant remporter la bataille de cette zone stratégique. Les deux gardiens de but étaient quasiment en congé durant un peu plus d’une demi-heure. Il a fallu attendre la 26’ pour voir le milieu de terrain du RCK Sellami envoyer un bolide croisé qui a fini par raser le bas du poteau droit du keeper Asselah.
34’, Djabout ouvre le score
Après la demi-heure de jeu, le jeu a commencé par se débrider. Suite à un bon mouvement, les joueurs de l’entre jeu de la JSK ont réussi à trouver la faille. Suite à une belle passe en profondeur, Djabout logera le ballon au fond des filets de Bouguerra, ouvrant ainsi le score pour sa formation.
39’, Gali remet les pendules à l’heure
Les Koubéens n’ont pas tardé à réagir puisque cinq petites minutes après, les sociétaires de Ligue 2 Mobilis ont pu à leur tour trouver la faille lorsque Larbi-Cherif effectue un centre impeccable sur la tête de son compère Gali qui ne trouve aucune peine à remettre les deux équipes à égalité, en reprenant magistralement de la tête. L’arbitre enverra les 22 aux vestiaires sur un score nul d’un but partout.
Betrouni à la 48’ et Chehati à la 53’ donnent l’avantage au RCK
De retour des vestiaires, suite aux quelques changements opérés par les deux entraineurs afin de faire tourner leurs effectifs, ce sont les Koubéens qui vont s’illustrer en inscrivant deux réalisations, alors qu’on s’attendait à une révolte des camarades de Raiah. Ainsi, après trois minutes de jeu, les gars de Nabil Medjahed ont réussi à doubler la marque. En effet, on jouait la 48e minute, lorsque Haguigua mer sur orbite son coéquipier Betrouni qui ne s’est pas fait prier pour aggraver la marque pour son équipe, au grand bonheur des siens. Il faut dire aussi que quelques changements de postes du coach Ait Djoudi ont été très citiqués par les quelques présents à Ain Benian, puisque les Koubéens n’ont pas tardé à tripler le score en leur faveur. 53’, Chehati prend de vitesse plusieurs joueurs de la JSK pour se présenter seul face au keeper des Canaris et ne trouve aucune peine à inscrire le troisième but pour le RCK devant des joueurs de la JSK qui se regardaient. Bien qu’il restait plus d’une demi-heure de jeu, à aucun moment les joueurs de la JSK n’ont pu revenir au score, encore moins le réduire. Pour sa part, la formation kabyle, qui est appelée à rencontrer l’US Ben-Aknoun en coupe, est avertie à l’avance puisque ce revers en match amical est venu remettre quelques aspects en cause pour Ait Djoudi et ses adjoints.      
 

Djerrar : «Rien d’alarmant, c’est juste un match amical !»

Le milieu de terrain de la JSK, Djerrar, est revenu sur le match amical, affirmant qu’il n’y a rien d’alarmant de perdre, car il ne s’agit que d’une joute amicale de préparation. Le joueur parlera du stage hivernal, ainsi que de sa nouvelle vocation de défenseur, tout en rassurant qu’il évoluera là où le lui demandera son entraîneur. Enfin, il estime que la JSK doit offrir une qualification à ses supporters ce week-end en coupe face à Ben-Aknoun

D’abord, un mot sur cette défaite en amical face au RCK ?
Il faut savoir qu’on n’est pas inquiet de cette défaite, car il s’agit d’une rencontre dont le résultat n’est pas important du tout. Il faut savoir aussi que cela fait partie de la préparation hivernale, en prévision du match de coupe face à l’US Ben-Aknoun.
Comment se déroule ce stage ?
Dans d’excellentes conditions. La direction a mis tous les moyens pour le réussir. On a un programme à suivre, et là nous sommes dans les temps puisque rien ne nous empêche de bien préparer la deuxième moitié du championnat, à commencer par ce match de coupe prévu ce week-end.
En deuxième mi-temps, vous avez évolué dans
l’axe, un poste inhabituel pour vous…
Oui, il n’y a aucun souci à ce que j’évolue dans ce poste. Je suis à la disposition de l’entraîneur et de mon équipe, je jouerai là où il me le demandera. Ceci dit, peu importe où je joue, car l’important est de ramener le plus qu’on attend de moi.
Comment appréhendez-vous ce match de coupe ?
Il sera difficile, comme tous les autres matchs de coupe. Nous devons donc prendre très au sérieux cette empoignade face à l’ES Ben-Aknoun, car on veut faire plaisir à nos supporters en leur offrant une qualification au prochain tour.

 

 

Publié dans : Djerrar JSK - RCK

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que le prochain Ballon d’Or sera autre que CR7 ou Messi ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4151 22/07/2018

Archive

Année
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir