Afrique

Cameroun 2 - Algérie 0 : Broos : «Il n’y a pas d’âme dans cette équipe algérienne»

«Le problème de l’Algérie, ce n’est pas l’entraîneur, mais plutôt les joueurs»

Auteur : Mehdi T. samedi 07 octobre 2017 23:05

Hugo Broos a déclaré hier en fin de match que l’équipe algérienne n’avait pas d’âme, même si elle avait plus de qualités que celle du Cameroun : «J’ai vu une équipe algérienne qui a beaucoup de qualités, mais qui n’a pas d’âme. Il n’y a pas d’âme dans cette équipe algérienne. Quand vous comparez ça avec le Cameroun, je pense que la différence était flagrante. On s’est battus sur chaque ballon, même dans les moments difficiles du match. On voulait gagner. Je n’ai pas ce sentiment pour l’Algérie quand je la vois jouer, même si l’équipe algérienne a peut-être plus de qualités que nous. Vous savez, ce n’est pas seulement la qualité du joueur qui peut vous faire gagner un match, c’est aussi la mentalité et la solidarité du groupe».

«Le problème de l’Algérie, ce n’est pas l’entraîneur, mais plutôt les joueurs»
A la question de savoir ce qu’il manque à l’Algérie pour qu’elle retrouve son meilleur niveau, Hugo Broos dira : «Je pense que c’est la bonne mentalité. Comme je vous l’ai dit, il n’y a pas d’âme dans cette équipe algérienne. C’est une question de mentalité. Bien sûr, le problème c’est les joueurs. Il faut être franc peut-être et laisser cet entraîneur travailler jusqu’à après la CAN 2019. On ne va pas dire que le sélectionneur algérien est un mauvais entraîneur. Il faut lui donner un an et demi avant de le juger lors de la prochaine CAN. C’est le quatrième entraîneur qui dirige l’Algérie en un an seulement. Il faut donc réfléchir et reconnaitre que le problème n’est pas dans l’entraîneur, mais plutôt chez les joueurs».

«On a vu aujourd’hui des joueurs qui se sont donnés à fond sur le terrain»
Le sélectionneur du Cameroun a expliqué que l’état d’esprit des joueurs était irréprochable et que les Lions indomptables ont tout donné sur le terrain pour remporter ce match : «J’ai toujours été quelqu’un qui va au combat. J’ai été un peu fâché par rapport à ce qui s’est passé durant la semaine, et qui n’avait rien à voir avec le foot. On a vu aujourd’hui des joueurs qui se sont donnés à fond sur le terrain. L’état d’esprit des joueurs était irréprochable. Quand vous voyez un joueur qui court vers son coach après un but, cela veut dire que l’état d’esprit est bon au sein du groupe».

 «On a un an et demi pour bien préparer la prochaine CAN 2019»
Interrogé sur l’avenir de cette équipe camerounaise en prévision de la prochaine CAN 2019 qui aura lieu justement au Cameroun, le sélectionneur des Lions indomptables, Hugo Broos dira : «Comme je l’ai toujours dit, c’est une question de confiance. C’est aussi une question de savoir travailler dans la difficulté. Comme tout le monde le sait, nous avons de bons éléments, des joueurs de qualité, mais il faut du temps. Je suis certain que les 23 joueurs qui sont là ne seront pas tous présents à la CAN 2019. Toutefois, il faut reconnaitre qu’il y a beaucoup d’envie et de détermination chez les joueurs sur le terrain. Et cela se voit sur le terrain, notamment lorsqu’on n’est pas bien dans le match. Par exemple, l’Algérie a pris le match en main à la 10’ et à la 30’ de jeu de la seconde mi-temps. Mais on a fait preuve de beaucoup de caractère dans le jeu. Il y a de la solidarité dans l’équipe. Il nous reste encore un match à jouer en ces éliminatoires de la Coupe du monde face à la Zambie. Il faut après décider avec qui on va continuer à travailler et quels sont les joueurs qui vous nous rejoindre. On a un an et demi pour bien préparer la prochaine CAN 2019».

«Il est clair que nous n’avons pu reproduire le niveau de la CAN lors de ces éliminatoires»
Le sélectionneur du Cameroun a reconnu que son équipe a perdu la qualif’ au Mondial lors de ses matchs disputés face au Nigeria et la Zambie : «Il est clair que nous n’avons pu reproduire le même niveau de la CAN lors de ces éliminatoires. Quand vous voyez notre prestation au Nigeria, elle n’a absolument rien à voir avec notre rendement durant la CAN. Il est évident que nous avons perdu notre qualification lors des rencontres face à la Zambie et le Nigeria».
 

 

Publié dans : en. Hugo Broos

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Opposés à Liverpool en 8e de finale de la LDC, Brahimi et le FC Porto vont-ils se qualifier pour les quarts ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3934 13/12/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir