Ligue 1 & 2

MCA: Les Chnaoua annoncent la couleur en exigeant avec force aux joueurs et à Casoni le titre

Casoni «Face à un tel enthousiasme, on est obligés de jouer le titre et pas autrement»

Auteur : T. Che samedi 06 juillet 2019 10:27

Depuis 2010 avec le dernier sacre, le Mouloudia n’a plus été au sommet de l’Everest. Se contentant d’une deuxième place, il y a deux saisons, c’est bien maigre pour un club du standing et de la stature du vieux club algérois. Et avec le centenaire qui se dessine à l’horizon, il est évident que les Chnaoua se montrent impatients et surtout très exigeants. Tout le monde est lassé de voir l’équipe mouloudéenne se contenter d’un statut de figurant comme l’atteste la 5e et 6e place lors des deux derniers exercices avec un budget qui dépasse les 200 milliards de centimes. L’incompétence, le clientélisme, le népotisme et le charlatanisme ont fait que le Mouloudia est resté dans ses travers. Avant-hier, lors de la reprise des entraînements, les nombreux Chnaoua qui étaient présents ont réclamé avec force le championnat. Pour les fans, le titre est une suite logique au vu du recrutement qui a été fait par la direction algéroise. Plus de 2 000 Chnaoua ont accosté les 23 joueurs pour leur réclamer le sacre. Bernard Casoni aussi a eu droit au fameux «Ya Casoni, Ya Casoni, had al am Championné». Un refrain qui risque de devenir l’hymne du club. Les supporters ont annoncé la couleur bien avant le début de la préparation. Tout pour gagner le titre à deux ans du centenaire, tel est l’exigence suprême des fans d’autant plus que le club a mis les moyen en recrutant les Djabou, Allati, Belkheir et Rooney. Les joueurs ont reçu le message et on fait savoir à leurs fans qu’ils feront tout pour rendre heureux tout ce beau monde.  

Un grand craquage pour marquer la nouvelle saison
Juste avant la fin de la séance d’entraînement, les supporters présents ont créé une sacrée ambiance avec un craquage digne des grands rendez-vous. C’était une manière pour les fans de souhaiter la bienvenue aux nouvelles recrues tout en marquant le nouvel exercice qui doit s’inscrire dans une nouvelle ère, celle des succès et des triomphes loin des scandales et des défaites à répétition.

Casoni «Face à un tel enthousiasme, on est obligés de jouer le titre et pas autrement»

Face aux nombreux supporters présents qui ont encerclé Bernard Casoni, celui-ci a eu le temps de nous faire une petite déclaration qui traduit clairement les ambitions du coach français très déterminé à rendre heureux les Chnaoua qui entendent bien lui réclamer en boucle tout au long de la saison le titre qui fuit le club depuis neuf ans. «Que voulez-vous que je vous dire. On est obligés de jouer le titre. Voilà, c’est tout. On ne peut rien dire d’autre», nous a-t-il lancé devant une marée humaine qui l’empêchait de s’exprimer.

«Le public est toujours là, maintenant il faut faire le nécessaire pour répondre à ses attentes»  
À propos de l’enthousiasme grandissant du public qui était au rendez-vous lors de cette reprise, donnant ainsi un aperçu sur ce qui attend l’équipe la saison prochaine. «Mais on le sait, le public est toujours là. Maintenant, il faut faire le nécessaire pour répondre à ses attentes», dira en substance Casoni avant d’être emporté par la marée mouloudéenne.  
 

Benarrous «Les encouragements des Chnaoua vont me booster pour être  très performant»  
Ovationné fortement par les supporters, Abdelkrim Benarrous jouit déjà d’une certaine notoriété alors qu’il n’a disputé que quelques rencontres avec les pros. Ayant su gagner le cœur des fans, Benarrous pourrait devenir la saison prochaine la coqueluche du public du 5-Juillet. «Bien évidemment que j’ai été très touché par les ovations et les encouragements des supporters. Cela va me booster pour être très performant la saison prochaine car il faut rendre heureux nos supporters qui attendent beaucoup de nous», nous dira Abdelkrim avant d’ajouter : «Sur le plan physique je me sens bien et je vais encore travailler pour être au top de ma forme au coup d’envoi du championnat», a conclu l’attaquant de poche.  
 

Pour diminuer la pression, Hachoud décide de se désister de son brassard de capitaine  
Ayant vécu l’enfer ces deux dernières saisons, Abderrahmane Hachoud subit en permanence une pression terrible qui s’accroît avec le championnat. Et afin de pouvoir se concentrer uniquement sur ce qu’il doit faire, le natif d’Al Attaf a pris la décision de se désister de son brassard de capitaine.   

Djabou devrait en hériter
Tout porte à croire que ce sera Abdelmoumen Djabou qui portera le brassard de capitaine. Bien qu’il soit une nouvelle recrue, c’est l’ancien mondialiste qui sera désigné comme le leader de l’équipe. Après avoir hérité du numéro 10, c’est le brassard qui attend Djabou.
 
 

Publié dans : mca Djabou Casoni Allati Belkheir et Rooney.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4695 26/02/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir