Ligue 1 & 2

MCA - Ghrib: «Cela fait deux ans que le club est malade»

« Les fans seront fiers du recrutement car il est révolu le temps où on fait signer des blessés »

Auteur : T.Che vendredi 03 mai 2019 10:18

Ne mâchant pas ses mots à l’issue de cette défaite enregistrée face au CSC qui fait très mal au club, Omar Ghrib affirme que le mal et profond et qu’il ne date pas d’hier : « Durant trente-six minutes, ils ont été dans le bon tempo puis plus rien. Il y a eu deux buts pris par la défense. Le CSC n’était pas mieux que nous. Mais l’équipe est malade, cela fait deux ans qu’elle est aux abois. L’échec ne date pas d’aujourd’hui mais depuis deux ans. »

« Je ramènerai un entraîneur et un staff qui font l’unanimité »
Le directeur général nous donne quelques indices sur le futur entraîneur du Mouloudia. « Je tiens à préciser aux Chnaoua que je vais ramener un entraîneur et un staff qui font l’unanimité et qui sont aimés par les Chnaoua », nous a lancé sans citer de nom. Mais ceux qui suivent l’actualité du club connaissent déjà l’identité du futur technicien.

« Que peut-on attendre d’une équipe qui a perdu ses meilleurs joueurs ? »
Poursuivant son analyse de la situation qui résulte d’une politique amorcée par ses prédécesseurs, Omar Ghrib affirme que cette instabilité est le fruit d’un travail de destruction de longue haleine : « Que peut-on attendre d’une équipe malade qui a perdu les meilleurs joueurs. Il y a cette instabilité manifeste qui brise l’élan d’une équipe. »

« Avec cinq entraîneur et quatre préparateurs physiques différents, les joueurs sont saturés »
Expliquant les raisons de cette chute libre et du rendement incompréhensible de certains joueurs, Ghrib dira : « L’équipe a connu cinq entraîneurs différents et quatre préparateurs physiques. Chacun apporte sa méthode et de sa manière de bosser. Résultats des courses, il y a une saturation chez les joueurs qui sont carbonisés. »

« Même si on ne termine pas sur le podium, ce n’est pas la fin du monde »
Le directeur général affirme qu’il va se battre jusqu’au bout tout en reconnaissant que l’équipe est à refaire : « Maintenant, on va gérer match par match. On va se donner à fond jusqu’au bout en respectant le fair-play. Et même si on ne termine pas la saison sur le podium, ce ne sera pas la fin du monde. Par contre, il faut se rendre à l’évidence que cette équipe est à refaire. »

« J’ai déjà procédé au nettoyage de l’entourage de l’équipe »
Questionné sur la possibilité encore de jouer le podium, le directeur général affirme que le football n’a jamais était une science exacte : « Il y a encore 4 matches et donc 12 points qui seront en jeu. Le football n’est pas une science exacte et donc tout reste possible. Comme on perd, les équipes de tête peuvent chuter. Une chose est sûre, j’ai déjà procédé au nettoyage de l’entourage du club. »          

« J’entamerai ma révolution durant la première semaine du Ramadhan »
Le premier responsable du Mouloudia affirme clairement sa décision de mettre fin avec les anciennes pratiques qui ont mené le club vers sa perte : « Nous avons un club très malade. Aussi, j’entamerai ma révolution avec des décisions radicales durant la première semaine du mois du Ramadhan. Bien évidemment, je garde cela pour moi. Il y a un malaise profond au Mouloudia et ceux qui ont rendu le club malade se reconnaitront. Ils l’ont mené vers sa perte. »  

«Je bâtirai la saison prochaine une équipe qui jouera les premiers rôles »
Ghrib annonce déjà la couleur aux supporters qui doivent s’armer de patience en attendant la saison prochaine qui sera celle du renouveau et de la rédemption : « Je dis aux Chnaoua de s’armer de patience et que Ghrib bâtira une équipe forte la saison prochaine qui jouera les premiers rôles. Et tout le monde sait que Ghrib est un homme de parole. Je rendrai les supporters fiers de leur équipe. »    

« Les fans seront fiers du recrutement car il est révolu le temps où on fait signer des blessés »
Ghrib par cette déclaration lance un message fort à l’ancienne administration qui faisait signer des joueurs indignes du Mouloudia ou des éléments blessés à l’instar de Keniche qui n’a joué que cinq minutes sous le maillot du club. « Je suis un homme de parole et je peux vous dire que les Chnaoua seront fiers du recrutement qui sera fait durant l’été. Il est révolu ce temps où on faisait signer des joueurs blessés », dira en conclusion l’homme fort du club.    
 

 

Publié dans : mca Ghrib Keniche

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Le projet d'un amical en Algérie entre les Verts et l'équipe de France, êtes-vous pour ou contre ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4547 19/09/2019

Archive

Année
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir