Ligue 1 & 2

JSK : Dumas, satisfait de ses jeunes, compte les reconduire à Constantine

Renaï, un poison pour les défenseurs adverses

Auteur : L.A. mercredi 24 avril 2019 10:58

A la faveur de leur victoire, dimanche dernier, face au MCO, les Kabyles auront consolidé leur deuxième place et profité du match nul de l’USMA pour voir l’écart réduit à trois points. En d’autres termes, le rêve de jouer le titre est toujours permis pour les Lions du Djurdjura pour peu qu’ils confirment lors des quatre derniers matchs de la saison. La concurrence va être rude lorsqu’on sait que même le PAC, qui compte un match en moins, ne veut rien lâcher. Cependant, au-delà des calculs de fin de saison, il y a lieu de souligner que le parcours de la JSK est très positif par rapport à l’effectif jeune dont elle dispose. En effet, beaucoup se sont étonnés en voyant le coach Dumas opérer pas moins de six changements face au MCO, mais surtout en faisant confiance aux jeunes dans un match aussi décisif et déterminant pour la suite du parcours, en l’occurrence Ait Abdeslam et Renai. Les deux éléments qui ont très bien travaillé pendant la trêve ont mérité leur titularisation mais surtout honoré la confiance de leur coach.

Clairvoyant, Ait Abdeslam dégage de l’assurance
Face au MCO, Dumas a opéré de grands changements qui ont touché les trois lignes. En défense, Ait Abdeslam a été préféré à Belaïli, et dans l’axe, aussi, Tizi Bouali a joué aux côtés de Souyed, pour une première cette saison. En parlant du jeune arrière droit Ait Abdeslam, on lui reconnaît avoir fourni une prestation positive. Malgré le danger permanent en défense, il a donné de l’assurance à son portier et apporté sa contribution même au milieu de terrain et en attaque.  Ait Abdeslam, qui en est à sa première saison avec les seniors, a laissé une bonne impression chez ses responsables et promet de continuer sur sa lancée.

Renaï, un poison pour les défenseurs adverses
Au milieu de terrain et avec l’absence de pas moins de quatre joueurs, Oukaci et Benyoucef, écartés du groupe, et Belgharbi et Kabari, non convoqués, le coach Dumas a placé sa confiance en Renaï. Ce dernier qui a montré durant la trêve qu’il était apte à tenir son rôle face au MCO, a réalisé une grande performance. Ses qualités techniques et sa condition physique suffisamment soignée durant la trêve lui ont été deux atouts non négligeables, pour porter le danger dans le camp oranais. C’est aussi grâce à ses passes lumineuses que l’attaque a réussi à se libérer. Dumas est aussi satisfait de lui et compte le reconduire dans deux semaines face au CSC.

L’incorporation d’Iratni et Tafni en fin de match a été judicieuse  
Face au MCO et au fil des minutes, nécessité était de donner du sang neuf au compartiment du milieu. C’est dans l’optique de préserver la supériorité que l’entraîneur Dumas a fait appel aux services de Fayçal Iratni à la place de Mohamed Benchaira, visiblement épuisé. Il a aussi incorporé Tafni à six minutes de la fin à la place de Renai, qui a ressenti des douleurs. La rentrée de ces deux jeunes a permis à la JSK de préserver le score jusqu’au coup de sifflet final. Les jeunes ont une fois de plus montré qu’ils n’avaient rien à envier aux joueurs considérés comme cadres et mettent Dumas dans une situation confortable pour composer lors des quatre derniers matchs.
 

Publié dans : JSK Dumas Iratni

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Pensez-vous que Messi va quitter le Barça cet été ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 4695 26/02/2020

Archive

Année
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir