Ligue 1 & 2

USMA : Zemmamouche : «Je n’ai rien fait de grave pour ....»

«À ceux qui veulent me nuire et ternir mon image, qu’ils sachent que je m’en remets à Dieu»

Auteur : Adel Cheraki mercredi 15 février 2017 21:39

C’est hier en fin de matinée que Mohamed-Lamine Zemmamouche s’est présenté au siège de la Ligue de football professionnel pour répondre aux questions des membres de la commission de discipline et se défendre. À sa sortie, nous avons pu l’accoster pour lui poser quelques questions. Dans cette interview qu’il nous a accordée, il est revenu encore une fois sur ce qui s’est passé à Constantine mais aussi sur les incidents qui se sont produits mardi à Béjaïa, avant d’évoquer le derby de la semaine prochaine contre le CRB. Entretien !

Revenons brièvement sur ce qui s’est passé à Constantine. Qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ?
Contrairement à ce que certains ont voulu faire croire, il n’y a pas eu un débordement qui mérite tout ce tapage médiatique. Je le redis encore une fois, je suis allé toucher quelques mots à un ramasseur de bales, je lui ai souhaité bonne chance pour sa carrière afin qu’il puisse sentir ce qu’il nous a fait endurer en refusant de nous rendre rapidement la balle à chaque fois. Par la suite, certains joueurs du CSC sont arrivés pour voir ce qui était en train de se passer. Il n’y a rien de grave. Nous nous sommes quittés en bons termes et ils peuvent vous le confirmer, notamment Cédric.
Justement, il vous a encensé lors d’une interview accordée à El Heddaf TV...
Je n’ai pas de problème avec lui, ni avec un autre joueur ou dirigeant et même les supporters du CSC. Je l’ai félicité et il m’a consolé, après la défaite. Au lendemain de cette rencontre, je l’avais eu au bout du fil au moment où je m’apprêtais à regagner ma ville natale, Mila. Pour moi, tout est rentré dans l’ordre, donc je ne vois pas pourquoi des personnes malintentionnées ont voulu nuire à mon image. Tout le monde me connaît et sait que je ne suis pas un gars à problèmes. J’ai hâte que cette affaire soit close, et pour ceux qui veulent me faire du mal je les laisse à leur conscience. Moi, je m’en remets à Dieu.
Vous avez été entendu par les membres de la commission de discipline. Comment cette audition s’est-elle déroulée ?
Le plus normalement du monde ! On m’a convoqué et j’ai répondu présent. Il n’y a aucun problème, j’ai répondu à toutes les questions. Ils ont entendu ma version, maintenant je vais attendre le verdict. 
Ne craignez-vous pas d’être sanctionné surtout que votre équipe vit une situation difficile ?
Pourquoi je le serai alors que je n’ai rien fait ? Ils m’ont reproché d’avoir parlé à un ramasseur de balles. La prochaine fois, je ne le ferai plus. Ça va me servir de leçon. 
Parlons à présent du match et du point pris à Béjaïa. Quel commentaire faites-vous là-dessus ?
Tout comme nous, le MOB traverse une période compliquée. Les joueurs des deux équipes ont voulu réaliser la meilleure performance possible, nous avons pris un point et c’est bien. Il a été suffisant pour nous rendre le sourire, en attendant d’enchaîner d’autres performances encore meilleures. Je tiens à remercier mes coéquipiers pour les efforts qu’ils ont fournis, ils ont bien réagi et il va falloir que nous enchaînions d’autres résultats positifs à présent.
Un mot à propos des incidents qui se sont produits après la fin de cette rencontre ?
En toute franchise, j’aurais préféré que nous perdions ce match plutôt que de vivre de telles scènes de violence. Plusieurs agents du service d’ordre ont été blessés et je tiens à leur souhaiter un prompt rétablissement. Je les remercie au nom de tous les membres de la délégation pour les efforts qu’ils ont faits, c’est grâce à eux que nous avons quitté les lieux sans subir le moindre dégât.
Votre prochain match vous opposera au CRB. Un derby prometteur, n’est-ce pas ?
Nous allons avoir tout le temps pour le préparer de la meilleure des manières. Les joueurs du Chabab voudront certainement nous battre afin d’assurer leur maintien. De notre côté, nous défendrons nos chances à fond, jusqu’à la dernière minute.
Vos supporters ont été déçus ces derniers temps et ils l’ont fait savoir. Qu’avez-vous à nous dire à propos de leur réaction ?
Je comprends parfaitement leur réaction, mais je n’accepte pas qu’ils accèdent au vestiaire. C’est aux dirigeants de nous demander des comptes. Les supporters peuvent nous parler à partir des gradins ou dehors. Etant capitaine et l’un des cadres, ils peuvent me saisir à tout moment mais je n’accepte pas qu’ils s’en prennent aux jeunes. J’espère qu’ils resteront à fond derrière nous pour que nous puissions redresser la barre et atteindre nos objectifs.
 

 

Publié dans : USMA. Mohamed-Lamine Zemmamouche

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3912 21/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir