Ligue 1 & 2

OM 1 - CAB 0 : Hamia met l’OM sur le bon chemin

Rouabah : «Ce n’est pas cette défaite qui va nous casser»

Auteur : I.S. dimanche 21 août 2016 00:36


Stade : Imam Lyes de Médéa 
Affluence : nombreuse 
Arbitres : Gherbal, Aït Ali et Hadj Saïd
Avertissements : Gherbi (79’), Heriat (94’) OM 
But : Hamia (41’ sp) OM


OM : Lamraoui, Ouchen , Bouchiba, Saadou, Boubeker, Heriat, Addadi (Bouchouk 90'), Boukhenchouche, Lemhen (Rachedi 53'), Banouh (Gherbi 66'), Hamia
Entraineur : Slimani


CAB : Maazouzi (Belekrouche 46'), Ziouche, Babouche, Griche, Djerboue, Baloud, Daoud, Khellaf, Aribi, Hadj Aissa (Mesfar 66'), Salmi (Kherbache 46')
Entraineur : Rouabah

 

C’est sur un rythme très lent, dû à la chaleur et à la peur de se faire surprendre, que les deux nouveaux promus en Ligue 1 Mobilis, à savoir l’O Médéa et le CA Batna, ont entamé leur rencontre de championnat. Or, en football, on appelle ça le round d’observation qui aurait pu sourire aux locaux par l’intermédiaire de Bouchiba qui a tenté sa chance de loin, et aurait pu surprendre le gardien Maazouzi. Sa frappe frôle la transversale de ce dernier qui n’avait que ses yeux pour suivre le ballon (11’). Par la suite, les deux équipes, très émoussées par la chaleur, se sont contentées de balancer le ballon vers l’avant, ce qui a contraint les joueurs de l’entrejeu des deux camps à faire n’importe quoi pour s’en débarrasser, ce qui a engendré un certain dysfonctionnement dans le jeu des deux équipes. Toutefois, il a fallu attendre une minute après la demi-heure de jeu pour voir une vraie occasion de but qui a allumé les supporters. En effet, il a fallu que Hadj Aissa se trouve dans une bonne position, où il a gratifié les présents d’une belle facette de jeu avant de servir en profondeur son jeune coéquipier Aribi, ce dernier se retrouve face à face avec Lamraoui et met lamentablement à côté du cadre (31’). Sentant le roussi, les Médéens se ressaisissent et vont à leur tour inquiéter Maazouzi durant une dizaine de minutes, avant de voir leurs efforts récompensés, 4 minutes avant le repos.

41' Hamia marque sur penalty
On jouait à la 41', lorsque Boukhenchouche effectue un petit slalom dans la surface de réparation des visiteurs, et se fait descendre, ce qui a contraint l’arbitre à désigner le point de penalty sans hésiter. Hamia se charge d’exécuter le coup de pied de réparation et ouvre la marque pour son club au grand bonheur des supporters et du banc des remplaçants des locaux. Revigorés par l’ouverture du score, et sachant qu’il restait quelques minutes de jeu, les gars de Slimani voulant certainement enfoncer le clou, se sont rués vers le camp des visiteurs et ont tenté de secouer les filets de Maazouzi, où à l’ultime minute ce dernier s’interpose sur un tir de Hamia, après une belle passe de Banouh, puis c’est la pause citron.
De retour des vestiaires, la rencontre devient plus plaisante où les locaux se sont sentis plus frais, et c’est Boukhenchouche qui s’illustre par un tir foudroyant de loin, qui rase la transversale du gardien du CAB, changé pour la circonstance au début du second half. Les Médéens poussent et veulent tuer le match. (54’) Après un très bon travail au milieu de terrain, Boukhenchouche sert admirablement son coéquipier Hamia, seul face à Belekrouche qui sauve son équipe d’un but certain au grand soulagement des défenseurs. Voyant que leur adversaire ne parvenait pas à se créer des occasions nettes de scorer, les Médéens ont fini par comprendre que la fraicheur physique n’était pas du côté batnéen, ce qui a engendré un relâchement dans les efforts des deux côtés, et aucune occasion n’a été enregistrée de part et d’autre. 

81', Bahloul trouve le poteau gauche
Il a fallu en fait attendre la 81' pour voir une occasion nette de revenir à la marque à l'actif des visiteurs.  Bahloul hérite d’un coup franc des 18m, ce dernier enveloppe admirablement son tir qui finit sur le poteau gauche du gardien de but de Médéa, au soulagement du coach Slimani. Les dernières minutes de la rencontre n’apporteront rien de plus, et l’arbitre envoie les 22 joueurs aux vestiaires, avec une précieuse victoire au début de l’exercice pour les gars du Titteri.

 

Rouabah : «Ce n’est pas cette défaite qui va nous casser»
«Il faut dire qu’aujourd’hui, la chaleur a eu raison de nous et que nous étions très gênés par le climat. Sinon on pouvait faire mieux que ça car on a eu deux ou trois actions de but assez nettes, comme celle des dix dernières minutes. Bon, on ne va pas en mourir, car cette défaite ne va pas nous casser.»

Slimani : «Que peut-on espérer de mieux ?»
«C’est un très bon début de championnat pour nous, on ne pouvait pas mieux espérer car ce n’était pas évident. Maintenant qu’on a les trois points de la victoire en poche, on va se consacrer à notre prochaine sortie face au MCO qu’on doit bien gérer. Par ailleurs, il ne faut pas avoir la grosse tête parce qu’on a gagné ce premier match, le championnat est très long et surtout pénible, il faut mettre les pieds sur terre.» 

 

Publié dans : Khellaf Hadj Aïssa Aribi Boukhenchouche Lemhen.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir