Ligue 1 & 2

JSK : Malo out face à Tadjenanet !

«Que l’entraîneur soit soulagé, je retrouverai mon vrai niveau»

Auteur : Saïd D. mercredi 24 février 2016 22:34

Dans l’espoir de bien préparer le prochain match de championnat qui verra les Canaris accueillir dans leur fief le DRBT, le staff technique, et pour avoir une bonne idée sur le onze qui devrait débuter la partie, a mis en place une joute amicale, mardi matin, contre la formation de Boumerdès. Une partie qui a été marquée par la victoire des Jaune et Vert sur le score de deux buts à un. Et comme rapporté par nos soins dans notre précédente édition, plusieurs joueurs n’étaient pas de la partie pour diverses raisons. Alors que les deux défenseurs, Ziti et Rial, se sont absentés sans avoir l’autorisation, deux autres joueurs se sont contenté de quelques tours de piste. Il s’agit de Rahal et Malo. Le premier qui souffre de douleurs dorsales a été préservé pour le prochain match, tandis que le second a contracté une blessure au pied au Burkina Faso. Malgré le fait qu’il soit en forme, une source bien informée nous a confié qu’il ne sera pas retenu pour le match de samedi. Du coup, l’entraîneur en chef devrait compter sur d’autres éléments pour le remplacer car la victoire face au nouveau promu est obligatoire.

Le staff technique ne veut prendre aucun risque
Face à Boumerdès, et malgré le fait qu’il n’ait pas été utilisé, Malo affichait une superbe forme. Pour preuve, il a travaillé d’arrache-pied sous la houlette du préparateur physique. Mais comme sa blessure n’est pas guérie à 100%, le staff technique ne souhaite prendre aucun risque avec lui. Du moment que Rial est de retour, aucun problème ne devrait se poser. Le Burkinabé fera son come-back à l’occasion du déplacement à Béchar pour défier la JSS.

Il travaille toujours en solo
Au lendemain de la victoire enregistrée en amicale face à Boumerdès, les joueurs de la JSK ont repris le travail à Tizi Ouzou. Alors que tout le monde se donnait à fond y compris les absents, Malo de son côté a travaillé en solo. Ce qui explique qu’il n’est pas encore prêt pour le match de samedi.

La charnière centrale sera composée de Rial et Berchiche
Et pour composer sa charnière centrale, le premier responsable à la barre technique, et sans la moindre hésitation, fera appel à ses deux axiaux, Berchiche et Rial. Les deux joueurs qui ont l’habitude de jouer ensemble auront la tâche de rester concentrés et de ne pas encaisser. Les attaquants doivent aussi réagir et retrouver leur efficacité.

 

 «Que l’entraîneur soit soulagé, je retrouverai mon vrai niveau»

Laissé sur le banc face à Boumerdès, le défenseur Patrick Malo, que nous avons sollicité, a accepté de répondre à nos questions concernant l’avenir du club, notamment ses prestations depuis quelque temps. Alors que le coach souhaiterait avoir à sa disposition le «vrai» Malo de la phase aller, le Burkinabé a tenu à rassurer son entraîneur en disant : «Je suis motivé et je vais tout donner pour être au top.»

Profitant de la trêve que le championnat observe, la JSK a prévu un match amical face à Boumerdès. Trouvez-vous important de programmer un match pendant un arrêt de quelques jours ?
Tout à fait, il est nécessaire pour une équipe de programmer des matchs amicaux pendant une trêve et ce pour permettre aux joueurs de rester compétitifs et retaper dans un ballon. Je crois que c’est une bonne chose de mettre en place une joute amicale face à Boumerdès. Ça permettra au coach d’avoir une bonne idée sur son groupe et les joueurs qui sont au top.
Malgré le fait que le résultat ne soit pas important, l’équipe a gagné mais le jeu n’était pas trop rassurant. Un commentaire ?
Ce n’est pas important de gagner ou de perdre un match amical. L’essentiel c’est que les joueurs ont retapé dans un ballon après plusieurs jours de préparation. II est important pour chaque joueur de jouer un match pour avoir une bonne idée sur son niveau.
Sur le plan personnel, vous avez été laissé sur le banc. Souffrez-vous toujours de la blessure que vous avez contractée récemment ?
Effectivement, j’ai récemment contracté une blessure au niveau du pied et je ne me suis toujours pas remis. Certes, les douleurs ont disparu mais je dois d’abord avoir le feu vert du staff médical pour pouvoir reprendre. Comme vous l’avez constaté, je me suis contenté de quelques tours de piste et de renforcement avec Mourad Ikiouane. Je crois que je vais beaucoup mieux et je ne tarderai pas à travailler avec mes coéquipiers.
Comment vous sentez-vous physiquement ?
Sur le plan physique je suis au top car même pendant mon voyage au Burkina Faso, je m’entraînais en solo. Ce qui explique que je suis en forme et je n’attends que le feu vert du médecin pour reprendre.
Dernièrement, Bijotat a déclaré qu’il souhaiterait retrouver le vrai Malo, celui de la phase aller. Qu’avez-vous à lui dire ?
Vous savez, je suis un bosseur et un fonceur. Je ne lâche rien et je me donne vraiment à fond aux entraînements et pendant les matchs. Je suis un vrai professionnel et si l’entraîneur attend plus de moi, alors je vais lui en donner plus. Je veux le rassurer, le convaincre pour gagner sa confiance. Je lui dirai que je serai encore plus fort et à la hauteur. Qu’il soit soulagé, je retrouverai ma vraie forme bientôt.
Vu que vous n’avez toujours pas réintégré le groupe, pensez-vous pouvoir jouer samedi ?
Il est difficile de répondre à cette question. Pour le moment je n’ai pas encore réintégré le groupe mais comme je viens de le dire, je suis en super forme. La décision finale revient au staffs technique et médical. S’ils estiment que je ne dois pas jouer, alors j’accepterai cette décision et j’en profiterai pour poursuivre les soins. Dans le cas contraire, je répondrai présent et servirai mon club. Il reste encore deux jours d’entraînement. Tout peut arriver.
Il reste encore dix matchs avant la fin de la saison. Selon vous, la JSK est-elle capable de terminer l’exercice sur le podium ?
Vous savez, c’est tout le monde qui parle du podium alors que nous sommes au milieu du tableau. On n’est pas dans une position confortable pour évoquer le podium. Au contraire, on doit se donner à fond pour gagner nos matchs et essayer de nous éloigner de la zone de relégation. Il faut être objectif et réaliste. Ce n’est pas facile de terminer parmi les premiers sauf avec des victoires et du sérieux. On doit se remettre au travail et essayer d’aller de l’avant.
Un match difficile vous attend samedi contre le DRBT. Seriez-vous capables de surprendre cette bonne équipe qui crée souvent des surprises à ses adversaires ?
J’avoue que notre tâche s’annonce difficile devant Tadjenanet qui, d’après son parcours, possède une bonne équipe. Même en déplacement, ils sont bons du moment qu’ils ont réussi à tenir en échec plusieurs formations. On doit faire très attention car il ne faut surtout pas perdre. Il est grand temps pour nous de renouer avec les victoires.

Publié dans : Berchiche Rahal. Malo

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3916 25/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir