Ligue 1 & 2

USMH : Mana-Charef, le conflit perdure

Attention, les divergences entre actionnaires mettent le club en danger !.

Auteur : N.R. dimanche 17 janvier 2016 21:38

À El Harrach, désormais, on ne parle plus du parcours de l’équipe, mais du malaise qui règne entre le président Mana et l’entraineur Boualem Charef. Les deux hommes sont entrés en conflit depuis deux semaines. Le premier responsable du club et certains membres de son bureau n'ont pas admis que Charef impose sa loi. Les membres du bureau, à leur tête Mana, lui dénient ce droit. Mana avait affirmé qu'il a fait de son mieux pour aider Charef et que ce dernier ne lui a pas rendu la monnaie, il a ainsi décidé de ne plus se soumettre à ses exigences. De son côté, le coach, fort du soutien de sept membres actionnaires, en plus de celui Djilali La Belle que Mana qualifie de sponsor principal, défie ses opposants et continue d’imposer ses décisions. La dernière en date, le recrutement de Mellal et Chenoufi malgré le refus du boss. Cette cacophonie a plongé le vieux quartier algérois dans l'incertitude, tout le monde craint le pire pour l'avenir de ce club.

Attention, les divergences entre actionnaires mettent le club en danger !
Au moment où le staff technique et les joueurs travaillent sans rechigner à l’effort et réalisent de bons résultats, du côté de la direction, on se bat à couteaux tirés. En attendant, la balle est désormais dans le camp des actionnaires, lesquels, selon certains observateurs, n’arrivent plus à trouver un compromis entre eux ou une solution.Pour l’instant, Nessas, qui est membre du conseil d’administration, gère le club provisoirement. Verra-t-on l'intronisation d'un grand investisseur au sein de cette SPA/USMH dans un proche avenir ? La question reste posée. Cela dit, pour l'instant, ils sont donc onze personnes physiques et une moral à prendre part au capital de l'équipe phare de la banlieue est de la capitale. Mais pour l’instant seul, Cherfaoui se montre prêt à investir. Ce qui est certain, il est urgent que l’USMH trouve un preneur. Entre-temps, les supporters ne savent plus à quel saint se vouer. « On veut que ce scénario cesse au plus vite, sinon on va intervenir à notre manière », dira ce groupe de supporters en colère rencontré au parc. Et de poursuivre : « Nous ne voulons pas qu'une équipe comme l'USMH connaisse le même sort que d'autres formations qui ont disparu de la scène sportive après avoir fait le bonheur du football algérien.»

L’éternel problème financier
Les mois passent et se ressemblent pour Younes et ses camarades qui doivent se montrer plus patients et surtout téméraires. En attendant que les caisses soient renflouées, Nessas, qui assure l’intérim, vient de prendre provisoirement les commandes en attendant le retour du président Mana qui se trouve en France, essaye tant bien que mal de rassurer tous les salariés - staffs technique, médical, joueurs et employés du club - dont certains n'ont pas touché le moindre sou depuis quatre mois. L'éternel problème financier devrait accélérer l'ouverture du capital dans les plus brefs délais, permettant ainsi aux véritables investisseurs d'intégrer le conseil d'administration. Joint par nos soins, un industriel nous dira : « En étant des acteurs privés dans l'économie de la circonscription d’El Harrach, c'est tout à fait normal qu'on porte un intérêt particulier à ce club, qui représente toute la banlieue est de la capitale. » L'autre indice qui plaide pour une arrivée éventuelle d'un gros actionnaire à l'instar de ce qui a été fait à l'USMA, c'est incontestablement les difficultés financières qui surgissent et persistent au sein de l’USMH. Pour mettre fin à ces « tracasseries ».

Plusieurs industriels contactés, mais sans suite
Le président de l’USMH a, pour sa part, souligné que « nous avons contacté plusieurs industriels mais il n'y a eu de suite. Néanmoins, les portes restent ouvertes pour d'éventuelles intégrations ». Une déclaration sans équivoque, ce qui déduit que le club est ouvert à l'arrivée d'autres gros actionnaires qui veulent investir dans le club et devenir actionnaires majoritaires. Cet état de fait donnera, certainement, une autre dimension au club banlieusard même si ses derniers ne se bousculent pas jusque-là au portillon.

L’arrivée d’argent prévue la semaine prochaine
Une bonne bouffée d'oxygène pour l'administration du club harrachi, qui pourra disposer d’ici une semaine de la somme de 3 milliards de centimes, émanant de la société Ooreedoo. En plus, il faut savoir que cette opération devrait prendre quelques jours avant de renflouer les comptes de l'USMH. Cette manne financière permettra aux dirigeants de régulariser certains joueurs parmi les salariés, ainsi que les membres du staff technique, qui attendent depuis plusieurs mois leurs salaires impayés. Dans le même registre, un autre virement évalué à 1,500 million de centimes pourrait bientôt être viré dans les caisses du club. Cet argent est le fruit d'une transaction de sponsoring paraphée entre la direction de l'USMH et un sponsor dont on ignore encore le nom. Cependant, et par rapport à ce que l'on a appris, cet argent ne suffira pas pour faire face à toutes les dépenses auxquelles les responsables seront confrontés. Le problème, c'est que cela arrive à un moment où il est aussi impératif de régulariser certains jeunes des catégories U21 qui attendent depuis le mois de juillet, ainsi que les mises au vert, sans oublier le payement des mensualités des staffs techniques des jeunes et ceux administratif et médical.
 

 

Publié dans : Boualem Charef Mellal Chenoufi Djilali.

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3914 23/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir