Ligue 1 & 2

MCA : Le RDV avec Hachoud reporté: «Prêt à rempiler en cinq minutes...»

«Djabou m’a confirmé que Charef est un très grand entraîneur»

Auteur : Tarek-Che dimanche 01 juin 2014 20:38

Face à toute cette cacophonie qui agite le vieux club algérois, les responsables mouloudéens ont pris attache, hier, avec Abderrahmane Hachoud pour l’informer du report du rendez-vous qui était prévu pour aujourd’hui. Par ailleurs, la direction mouloudéenne a demandé à son joueur de s’armer de patience, le temps de tout régler, avant de se mettre autour d’une table de négociations. Très compréhensif, Hachoud a accepté d’attendre, avant de rencontrer son employeur avec l’envie de prolonger pour deux saisons.    

«Prêt à rempiler en cinq minutes, à condition qu’on tienne compte de mon ancien contrat»

Meilleur buteur du club, Abderrahmane Hachoud constitue la priorité du Mouloudia actuellement. Le sniper des Vert et Rouge nous parle, dans cet entretien, de sa situation et de ce qu’il attend de sa direction.  

Quelles sont les raisons qui vous ont incité à garder le silence, depuis la fin de la saison ?
J’ai décidé de faire le break, car il fallait que je me ressource, après une saison très éreintante et pesante sur le plan moral. Et puis, étant en fin de contrat, j’ai eu plusieurs propositions. Mais moi, j’ai voulu très vite conclure avec le Mouloudia afin de pouvoir partir en vacances.
Selon nos informations, on croit savoir que vous avez un rendez-vous ce lundi, pour négocier votre nouveau contrat…
Tout à fait ! Mais les responsables du club m’ont contacté pour m’informer du reporter de quelques jours dudit rendez-vous. J’ai accepté car je ne suis pas quelqu’un d’ingrat.
C'est-à-dire ?
Si les gens pensent que c’est l’appât du gain qui me motive, ils se trompent largement car j’ai eu la possibilité de toucher bien plus et j’ai refusé les offres qui m’ont été faites. J’ai été contacté par le Club Africain et l’Espérance de Tunis. Mais par amour au Mouloudia, j’ai décidé de poursuivre l’aventure avec le club de mon cœur.  
S’armer de patience veut-il dire qu’il faudrait vous priver des vacances à l’étranger ?
Je suis prêt à consentir des sacrifices pour le Mouloudia. Je ne suis pas quelqu’un d’ingrat. Je n’oublie par que le club a été patient avec moi, lorsque j’étais dans le creux de la vague. Je n’ai pas négocié avec les clubs solliciteurs, pour la simple raison que j’accorde la priorité à mon équipe.  
Est-il vrai que vous êtes harcelé par les appels des Chnaoua ?
Effectivement, les supporters m’appellent chaque jour pour être rassurés. Je ne suis pas de ceux qui éteignent le téléphone. J’ai toujours eu une relation privilégiée avec les Chnaoua que je porte dans mon cœur. Je leur ai dit que je comptais rester, sauf si la direction du club ne voudrait pas de moi.
Qu’allez-vous exiger de votre direction alors que vous êtes en position de force ?
Je ne vais rien exiger. D’ailleurs, je rempilerai en cinq minutes, pas plus. Je demanderai une seule chose à mes dirigeants : respecter mon ancien contrat, c’est aussi simple que cela. Je ne veux pas percevoir plus, sous prétexte que j’ai réalisé une grande saison. Je veux seulement percevoir le même montant.
Le plafonnement des salaires pose problème, c’est ce qui explique le retard au niveau du recrutement ?
Je suis contre cette loi qui est illogique. A l’ère du professionnalisme, on ne peut obliger les clubs à plafonner les salaires des joueurs. En Europe, chaque club recrute selon les moyens dont il dispose. Si le Mouloudia veut s’offrir Messi, personne n’aura le droit de le lui interdire. C’est comme ça que les clubs européens sont gérés. Il y a les équipes à petits budgets et les gros bras du football européens. Maintenant, si les clubs algériens veulent s’attacher les services de grands joueurs africains, personne n’acceptera de venir pour un salaire de 120 millions par mois.
Est-il vrai que vous avez pris attache avec Hammar pour lui proposer vos services ?  
Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas quelqu’un qui propose ses services. C’est Hammar qui a pris attache avec moi afin de me proposer de rejoindre l’équipe de Sétif.
Quelle a été votre réponse ?
Je lui ai dit que la priorité va au Mouloudia. Je respecte Hammar et les supporters de l’Entente  mais le sang vert et rouge coule dans mes veines car j’aime le Mouloudia.
Quelles sont les équipes qui vous ont sollicité officiellement ?
J’ai reçu des offres du Club Africain et de l’Espérance de Tunis. Il y a eu aussi un club bulgare qui m’a sollicité dernièrement. Moi, je préfère rester au Mouloudia avec l’ambition nourrie d’embrasser un jour une carrière professionnelle en France, en Allemagne ou bien en Espagnol, afin de progresser.  
Qu’avez-vous à dire sur Boualem Charef ?
Charef a réussi des prouesses avec l’USMH. D’ailleurs, Djabou m’a confirmé que Charef est un très grand entraîneur. Et moi, je suis persuadé qu’il réussira de belles choses au Mouloudia. A nous les joueurs de tout faire pour l’aider dans sa mission.  
 

 

 

Publié dans : hachoud Djabou Boualem Charef M

Fil d'actualité



Compétitions

Sélectionner

Sondage

Archive

Quelle sélection va le plus vous manquer à la Coupe du Monde 2018 ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

11:26 | 2016-12-08 A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

A Manchester City, la percée des jeunes va entraîner la saison des soldes

Edition PDF

N° 3909 18/11/2017

Archive

Année
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir